La Meije - Grand Pic : Arête du Promontoire (voie normale)

La Meije - Grand Pic : Arête du Promontoire (voie normale)

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: return_same_way
activities:
durations: 2 day(s)
rock_types: gneiss, granit
configuration: edge

quality: great

Location

Rating

AD  
4a > 3c

    III    P2 

heights

elevation min/max : 3092 m / 3982 m

height_diff_up: 890 m

height_diff_difficulties: 890 m

difficulties_height: 3092 m

gear

glacier_gear: crampons_req

Access

lift_access : yes

orientations

E W S N

route_history

  • Ouverture : 16 août 1877 - Emmanuel Boileau de Castelnau, Pierre Gaspard (père et fils).
  • 1re ascension hivernale : 16 mars 1926 - D. Armand-Delille, P. Dalloz.
  • 1re ascension hivernale solitaire : 31 janvier 1959 - Pierre Girod.

description

La Meije est le sommet emblématique de l'Oisans. Montagne élancée et complexe, composée pour la partie inférieure de granite, et pour la partie supérieure de gneiss. Entre les deux se trouve une vire plus fragile où s'est logé le célèbre glacier carré qu'emprunte la voie normale. La voie normale, ouverte en 1877, est un magnifique itinéraire à résonance historique qui est toujours d'actualité.

La description ci-dessous est celle de l'arête du Promontoire parcourue en aller-retour. Elle commence depuis le refuge du Promontoire, atteint depuis La Bérarde et le Vallon des Etançons ou depuis La Grave et la montée des Enfetchores (le plus pratique).
La traversée des arêtes est décrite ici.

Arête du Promontoire

Itinéraire 11 : l'arête du promontoire
Itinéraire 11 : l'arête du promontoire
Le profil de la Meije face S avec l'arête du Promontoire
Le profil de la Meije face S avec l'arête du Promontoire
Arête du Promontoire
Arête du Promontoire

Du refuge à la Pyramide Duhamel

Du refuge, monter à la brèche du Crapaud par des gradins entre le refuge et les toilettes. À la brèche, ne pas suivre les câbles qui partent à droite (E) mais aller à gauche (W) pour buter contre un bombé déversant, le Pas du Crapaud. Le franchir (3b, piton + friend coincé) pour gagner le fil de l'arête à gauche. Suivre l'arête au plus facile (2, quelques pas de 3 dans des cannelures) jusqu'à buter sous un grand ressaut raide (cairns). C'est le campement des demoiselles.

Partir alors en ascendance à gauche (W), par des dalles (2-3), vers la rive gauche du couloir Duhamel (viser le grand gendarme caractéristique en bas de la rive droite du couloir). Ne pas descendre dans le couloir mais remonter les rampes et cheminées (2 cheminées en 3a, parfois verglacées, équipées de pitons) en rive gauche du couloir (nombreux pitons) jusqu'à venir buter contre un ressaut plus raide. Traverser alors à gauche, vers le couloir (rampe, pitons) et y prendre pied (neige et glace).

Remonter le couloir Duhamel, soit coté rive droite, sur des dalles, soit par le fond, par des gradins (attention aux chutes de pierres). Sorti du couloir, on laisse sur la droite la Pyramide Duhamel (3460 m) pour atteindre en ascendance à gauche une grande terrasse parfois enneigée (bivouac possible). Depuis ce point, on voit au loin les lumières de l'Alpe d'Huez, et il est possible de se faire une idée de la météo (perturbation venant du NW).

Muraille Castelnau, de la Pyramide Duhamel au glacier Carré

De la terrasse, remonter au plus simple, légèrement vers la droite (NE) en direction de la grande face rocheuse raide et sombre, à l'aplomb du Glacier Carré - la Muraille Castelnau -. Arriver sur une large dalle, peu inclinée : la Dalle Castelnau.
Remonter la dalle vers la droite jusqu'à venir buter contre un ressaut raide (pitons). Longer celui-ci vers la droite sur ~4m puis descendre un pas vers la droite (pitons) pour prendre pied sur une large vire. Continuer vers la droite, jusqu'à arriver au pied d'un petit mur de 3-4 m de haut : le mur Castelnau (3b, piton noir récent au pied). Une fois franchi le mur (relais), continuer vers la droite par des vires peu inclinées (quelques pitons) qui mènent jusqu'à l'aplomb du glacier Carré (vires souvent humides ou verglacées, chutes de glace).

Monter droit sur ~10m puis repartir en ascendance vers la gauche, en passant au plus facile (vires et ressauts en 3a-b, des pitons un peu partout), en direction du fil de l'arête, à l'angle des faces S et SW. Plusieurs passages sont possibles jusqu'à être directement au-dessus de la Dalle Castelnau. Continuer alors vers la gauche pour atteindre et franchir un bombé - le Dos d'Âne (3b) - ou gravir un ressaut vertical sur ~7m (cannelures, 3c), pour déboucher sur une petite vire au pied d'une dalle peu raide encadrée par de hauts murs : la vire aux encoches (relais de rappel avec maillon triangulaire).

Suivre la vire aux encoches vers la droite puis franchir une cheminée athlétique (3c, 1 piton au pied) pour atteindre un plateforme avec un relais au pied d'une dalle fermée à droite par un dièdre-cheminée déversant. C'est la dalle des Autrichiens. Gravir la cheminée puis le dièdre jusqu'à rejoindre le haut de la dalle (4a, 3 pitons) qu'on traverse ensuite vers la gauche (3a) sous un surplomb jusqu'à une plateforme avec un relais de rappel (maillon triangulaire), au pied d'une petite arête de rochers blancs.

Remonter la petite arête sur 5-10 m (3a raide) puis partir à gauche pour accéder à une terrasse sur le flanc W de l'arête principale. C'est le pas du chat (3b). À partir d'ici le rocher change du granite au gneiss. Remonter une large cheminée en rochers brisés, dépasser par la droite un bel emplacement de bivouac, franchir une dalle raide grise, aller à droite, puis redescendre 5 m sur une dalle inclinée pour atteindre les vires du Glacier Carré.

Du Glacier Carré au sommet du Grand Pic

Si le Glacier Carré est en bonnes conditions, il est possible de le traverser en diagonale mais il est préférable de longer les rochers de la rive droite (35°) jusque sous le Pic du Glacier Carré puis jusqu'à la brèche du Glacier Carré (traversée horizontale puis couloir à 40°).

Les dalles de la face W s'abordent en commençant proche du fil de l'arête W, puis en restant sensiblement à droite sous l'arête (on croisera peut-être les relais sur chaînes de la descente en rappel) jusqu'à déboucher dans une zone moins raide. Viser alors une petite dalle de rocher rouge qui se découpe sur le ciel : le Cheval Rouge (relais 2 pitons). Le gravir (3c) et passer versant N. Juste au-dessus, en versant N, franchir un petit surplomb pourvu de bonnes prises, le Chapeau du Capucin (3c, un friend coincé). Suivre ensuite facilement l'arête qui mène au sommet du Grand Pic de la Meije (3983 m) : vous êtes aux pieds de la Vierge.

Descente

Du sommet du Grand Pic, repérer un premier relai de rappel chaîné 2 m sous le sommet, côté W. Descendre la face W du Grand Pic en 5 rappels, les deux premier verticaux et les trois autres en diagonale vers la droite.

Descendre le glacier carré jusqu'à la vire, traverser à niveau, voire en légère remontée vers l'W. Ne pas prendre le premier relais de descente (au bivouac), mais remonter une dalle fissurée puis traverser en direction de l'arête W, jusqu'à apercevoir la brèche de la Meije et trouver un premier relais sur cordelette. Désescalader (pas du chat) plutôt que de faire un rappel. Se diriger vers un gros rocher blanc faisant promontoire, sur le sommet duquel se trouve un relais. Le prochain relais est visible 25 m plus bas. Le rejoindre en rappel ou en désescaladant. Descendre la muraille Castelnau par une série de 3 rappels sur plaquette + piton avec maillon triangulaire delta : ~30m ~30m ~45m, un relais chaîné sur maillon delta permet de fractionner le dernier rappel.

Rejoindre le haut du couloir Duhamel. Le 1er relais de rappel est à droite en descendant, sur des dalles de la rive droite du couloir. R1 ~40m, ou désescalader, puis 2 rappels de 50 m (le 1er à 10 m du sillon de la rive gauche le 2e franchement sur la rive gauche) et une désescalade facile dans le couloir donnent accès à la vire/rampe qui permet d'échapper rive gauche par une courte escalade(cairns). - Ne surtout pas descendre plus de 100 m dans le couloir Duhamel. - Cette rampe mène au "campement des demoiselles". Désescalader le bas de l'arête jusqu'au "pas du crapaud", franchi par un court rappel juste au-dessus du refuge.

remarks

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Corde 2×50 m pour les rappels
  • Dégaines longues
  • Câblés et friends petits et moyens
  • Sangles

external_resources

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de