Pic Gény : Arête E

Pic Gény : Arête E

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 1 day(s)
rock_types: granit, gneiss
configuration: edge

quality: fine

Download track as

Location

Rating

PD+  
3c
    III    P4+  E2 

heights

elevation min/max : 2232 m / 3435 m

height_diff: +1400 m / -1800 m

height_diff_difficulties: 700 m

difficulties_height: 2700 m

Access

height_diff_access: 700 m

orientations

E W S N

route_history

  • Première ascension (avec départ par le glacier du Plaret) : 13 août 1892 - P.T.H Jose, Clemens Zurbriggen et un porteur.
  • Arête E Intégrale : 29 août 1932 - Paul et Pierre Francou, André Georges.

description

Bel itinéraire assez long dans un environnement sauvage. La seconde partie de l'arête se redresse et devient de plus en plus aérienne, mais avec une qualité de rocher globalement très bonne. La descente est assez pénible, essentiellement dans des couloirs et pentes d'éboulis, avec un rocher médiocre.

110119
796736

Approche

2 options sont possibles :

1. Du refuge du Châtelleret 1h30 à 2h30

Redescendre par l'itinéraire de montée jusqu'à une passerelle, où l'on aura repéré la veille un bon sentier qui monte à flanc vers le glacier du Plaret. Il mène à proximité du départ de l'arête.

2. De la Bérarde 2 h à 3 h

Remonter le sentier qui mène au refuge du Châtelleret et le quitter vers la gauche à la première passerelle rencontrée (Plaret-Arena, indication "Plaret-Gény"). Le sentier conduit à proximité du départ de l'arête.

Voie 3 h à 5 h

3 possibilités pour rejoindre l'arête :

1. Par le Glacier du Plaret

L'itinéraire de l'arête E est parfois décrit en empruntant le glacier du Plaret jusqu'au point où il touche l'arête. Mais ce glacier n'est pas toujours en bon état et l'arête intégrale est très intéressante.

2. Arête E intégrale

2.1 Attaque classique

L'attaque se trouve à 2800 m à droite au-dessus de la base de l'éperon (versant N), précisément au niveau de la boucle inférieur du caractère "8" du point coté 2870 m sur IGN Top 25, par un vague système de vires difficilement identifiable, mais facile, filant vers l'arête. Ne pas suivre les potentiellement nombreux cairns disséminés sur la moraine au-dessus de cette côte et qui au mieux vous amènent à une espèce de conque libérée par la disparition du névé. Attaque possible, mais dalles lisses, grimpantes et peu protégeables, passage raide à franchir, un cran au-dessus du reste de la voie.
Rejoindre l'arête et la suivre au mieux. jusqu'au sommet. On rencontre surtout des dalles, des dièdres, des arêtes aériennes (le haut est plus gazeux), des feuillets. Le tout dans un niveau 3 (mais on peu éventuellement corser) en très bon rocher.

2.2 Attaque à la base de l'éperon

Du sommet de la moraine qui prolonge l'éperon, repérer des surplombs noirâtres et repoussants qui forment la base de l'arête. Attaquer dans les dalles à droite, au niveau d'un dièdre peu marqué se terminant à gauche par une vire herbeuse (3c/4a, qq pitons). La suite est évidente par des ressauts faciles puis sur l'arête.

Descente 2 h à 3 h

Du sommet, emprunter un étroit couloir SW en direction de la Brèche du Rouget. Le rappel est inutile dans cette partie, car tous les passages sont faciles, même en descente. Pour la suite, on descend au mieux l'éperon en rive droite du couloir W issue de la Brèche du Rouget, en suivant des traces plus ou moins bien marquées qui mènent à un rappel de 30 m. Ne pas faire le rappel mais rejoindre un couloir pierreux par une traversée de quelques mètres sur la droite (vers le N) facile mais un peu exposée suivie d'une petite désescalade. Puis continuer par un petit couloir facile et des névés sous le Pic Gény. Voir aussi la descente depuis la Tête du Rouget. De là, gagner facilement le refuge du Soreiller par des éboulis (ne pas couper plus bas : torrents, barres) puis les Étages à 3 km de la Bérarde.

remarks

  • Dénivelé :
  • Depuis le refuge du Châtelleret, l'itinéraire commence par redescendre, d'où les 1400 m.
  • Depuis la Bérarde, ça fait 1800 m : à redescendre, ça se sent.
  • Approche agréable, presque entièrement sur sentier. Escalade assez longue, bon ratio marche/escalade dans le cas de l'arête intégrale. Très bon rocher dans l'ensemble.
  • Il est facile de bivouaquer au pied de l'arête, vers 2700 m, où de nombreux emplacements sont délimités.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • it
  • ca
  • en
  • de
  • eu