Tour Ronde : Face E (Voie Normale)

Information

General

General

route_types: return_same_way
activities
durations: 1 day(s)
configuration: face

quality: medium

Location

Location

heights

heights

elevation min/max : 3365 m / 3792 m

height_diff: +600 m / -2600 m

height_diff_difficulties: 200 m

slope: 150m à 45° ; 50° sur quelques mètres

Rating

Rating

PD+     II    P3 
5.1 / E3
D / S5

gear

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

orientations

E W S N

Maps

Maps

  • Swisstopo - 46 - Val de Bagnes
  • Swisstopo - 292 - Courmayeur
  • IGN - 3531ET - St-Gervais les Bains - Massif du Mont Blanc
  • IGN - 3630OT - Chamonix - Massif du Mont Blanc
  • Escursionista - ESC01 - Monte Bianco, Courmayeur

Licence

Licence

description


Une des grandes classique du secteur, la voie normale de la Tour Ronde est souvent victime de son affluence. En fin de saison, lorsque la face est très sèche, il est alors préférable de réaliser l'arête SE, quitte à accéder à celle-ci directement au niveau du Col Freshfield.

Tour Ronde : face E et arête SE
Tour Ronde : face E et arête SE

La voie normale de la Tour Ronde
La voie normale de la Tour Ronde

Approche

Du refuge Torino (atteint en téléphérique ), passer le col des Flambeaux - NW, 3407m - puis descendre en diagonale vers le NW la pente sous le col et l'aiguille de Toules.
Replat vers 3300m. Partir en oblique ascendante vers le SW, pour remonter le glacier menant au col d'Entrèves.
Du sommet de l'Aiguille du Midi, descendre la Vallée Blanche classique au delà du Gros Rognon. A la hauteur de la pointe Adolphe Rey, monter vers le S en contournant par l'E une zone bien crevassée.

Itinéraire

Vers le centre de la face E de la Tour Ronde emprunter une vaste pente de neige barrée par une rimaye qui laisse le plus souvent de bons passages bien fermés. Elle prend naissance à gauche du large bastion rocheux sous le sommet.
Passer la rimaye, remonter 150 m à 45°, traverser à droite au niveau d'un gros bloc (mixte) pour rejoindre l'arête SE avec une sortie à 50° sur quelques mètres.
Dans le dernier quart de la pente de gros rochers délimitent un couloir peu encaissé.
Selon les conditions :
1) Passer sous la tourelle rocheuse vers le N et passer quelques gros rochers faciles puis de nouveau reprendre la pente pour se diriger vers l'arête SE avec une sortie à 50° sur quelques mètres.
2) Continuer à remonter droit dans la pente. Le couloir se rétrécit et se raidit alors notablement avec possibilité d'affleurements rocheux.
Déboucher ainsi sur l'arête SE et la suivre plus ou moins sur son fil, en passant des rochers faciles.
Remonter l'arête SE jusqu'au ressaut terminal. Le franchir en écharpe à droite - 30m de rocher facile.

Descente

Par le même itinéraire.

remarks

  • Plein E donc selon la période et la température ambiante, ne pas partir trop tard.
  • Course variée : glacier - face - arête. Marche d'approche courte.

Remarques ski

  • Les pentes entre les rochers sommitaux et la grande pente initiale sont à la fois courtes, raides et exposées, rendant leur intérêt à skier assez faible.
  • Des passages rocheux sont obligatoires, sauf enneigement très exceptionnel.
  • La grande pente initiale 150-200 m à +/- 40° au dessus d'une rimaye souvent pas trop ouverte est intéressante en bonne neige.
  • Même s'il paraît logique de laisser les skis au sommet de la grande pente initiale, cette course à ski est beaucoup plus rapide qu'entièrement à pied (pas de nécessité de nuit en refuge), beaucoup moins dangereuse en considération des crevasses, des chutes de pierres (plus de neige, moins de cordées dans la voie), d'une neige se cramponnant bien mieux, de moins de passages rocheux plus ou moins stables. Au total toute l'approche est beaucoup moins fastidieuse.

gear

  • Sangles
  • Corde de 45m pour mouliner à la descente éventuellement.

route_history

J.-H. Backhouse, T.-H. Carson, D.-W. Freshfield, C.-C. Tucker avec D. Balleys et M. Payot, le 22 juillet 1867.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • es
  • eu
  • de
  • it
  • ca