Mont Blanc : Traversée Dômes de Miage >> Aiguille de Bionnassay >> Mont Blanc

Information

General

General

route_types: traverse
activities
durations: 3 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Location

Location

heights

heights

elevation min/max : 1175 m / 4810 m

height_diff_up: 4188 m

height_diff_difficulties: 450 m

difficulties_height: 2800 m

slope: 40°

Rating

Rating

AD  
3c > 3c

  M2    IV    P3 

gear

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

Maps

Maps

  • Swisstopo - 46 - Val de Bagnes
  • Swisstopo - 292 - Courmayeur
  • IGN - 3531ET - St-Gervais les Bains - Massif du Mont Blanc
  • Escursionista - ESC01 - Monte Bianco, Courmayeur

Licence

Licence

description


Itinéraire royal pour accéder au toit de l'Europe en 3 jours. Il s'agit d'une longue course en altitude avec panoramas splendides. Le coucher du soleil à Durier et la montée nocturne de l'arête de Bionnassay, loin au-dessus des lumières de Sallanches et du Val Montjoie sont des instants très forts.
Le dernier jour est long, Le problème est de ne pas rater la dernière descente ( TMB ou aiguille du midi ) et de récupérer la voiture là où on l'aura laissée.

1er jour : Montée en refuge, Conscrits ou Plan Glacier

Le sommet des Dômes de Miage, le sommet E ( 3673m ) peut s'atteindre de plusieurs belles manières. Classiquement par la traversée des Dômes de Miage depuis le refuge des Conscrits ou par l'Arête Mettrier depuis le refuge du Plan Glacier. Le long accès à l'un ou l'autre de ces 2 refuges, entre 4 et 5 heures, constitue le 1er jour.

2ème jour : Sommet E des Dômes de Miage et refuge Durier.

N'ayant pas à redescendre en vallée le 2ème jour, autant en profiter pour faire l'intégrale de la traversée des Domes, ou en début de saison l'arête mettrier dont la difficulté est plus en rapport avec celle de l'Aiguille de Bionassay.

Plusieurs possibilités :

Depuis les Conscrits
- Traversée intégrale des Dômes ( 5 Dômes )
- Traversée à partir du Col des Dômes ( 2 Dômes )

Depuis Plan Glacier
- Arête Mettrier ou autre itinéraire menant au sommet E des Dômes.

Par la traversée des Dômes de Miage

  • Remonter les pentes (neige et éboulis) en direction de l'Aiguille de la Bérangère. Gagner une selle au S du sommet et rejoindre l'arête SW à une longueur du sommet par une pente de neige (3425m, courte fin rocheuse). La pente terminale est à environ 35° et exposée sud, elle peut donc être en glace.
  • Descendre au Col de la Bérangère par l'arête NE en évitant un petit ressaut par la gauche (versant N).

Par l'arête Mettrier

Dômes de Miage sommet E : arête Mettrier

A partir du Col des Dômes

Du col, suivre l'arête neigeuse jusqu'au sommet E des Dômes,3673m ( neige, corniches sur le versant N ). Traverser horizontalement par une arête mixte neige et rocher au point 3672. Continuer sur la crête neigeuse jusqu'au pt. 3580 et descendre par l'arête NNE au Col de Miage. Dans le dernier ressaut au-dessus du col, un passage délicat à désescalader ou petit rappel : bien repérer les points et la flèche rouge et les anneaux pour le passage par le versant N. Mais mieux un peu plus à gauche (versant français donc) un vrai rappel équipé de plusieurs anneaux et d'un maillon rapide.
Corde de 40m ok ( rappel 20m ), 50m mieux.
Il n'y a aucune difficulté pour ce trajet Conscrits-Durier en conditions normales. Du PD. Le rappel peut être un peu difficile à trouver, on ne tombe pas dessus par hasard, il faut chercher à gauche.

Traversée Durier klzzwxh:0021 Mont Blanc (en pointillés bleus : retour par Le Goûter)
Traversée Durier > Mont Blanc (en pointillés bleus : retour par Le Goûter)

3ème jour : Traversée Aiguille de Bionnassay >> Mont Blanc # +1600m, 12h

Aiguille de Bionassay jusqu'au Piton des Italiens (réveil conseillé à 2h)

Suivre l'arête de l'Aiguille de Bionnassay, par manque de neige attention aux cailloux instables, rester groupé! Suivant la saison ou l'humeur remonter les pentes de neige ou suivre la sente/cairns jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que de la neige.
Tourner sur la gauche et suivre une arête qui peut être effilée. Celle-ci est entre-coupée par quelques passages rocheux faciles (lames de rocher).

Puis à la fin de cette arête neigeuse, arriver au pied du bastion rocheux. Il ne faut pas aller vers la droite dans un dièdre en III comme indiqué dans certains topos, mais il faut monter droit en face dans la neige pour rejoindre une anfractuosité rocheuse qui s'escalade facilement. Ensuite on suit une petite arête et, alors que la logique pousserait à continuer tout droit, on poursuit l'escalade en passant à gauche pour aller de l'autre coté du fil de l'arête (III Malcomode, mais très court). Guetter les griffures de crampons sur le rocher. Ambiance, tout se passe de nuit, il faut avoir une bonne frontale.

Ensuite on chemine au mieux en suivant grosso-modo le fil de l'arête. A un moment donné, on passe par un relais chainé, celui-là même qui permet de descendre en rappel dans le dièdre si l'on doit revenir en arrière. Après la fin du rocher, gagner le sommet de l'Aiguille de Bionassay par une raide traversée ascendante vers la droite.

Du sommet de Bionassay, descendre l'arête neigeuse qui mène au Col de Bionnassay par le versant italien afin d'éviter les énormes corniches surplombant la face N . Très dangereux si il y a du vent. Prévoir qu'il peut y avoir de la glace. C'est la partie difficile et gazeuse concernant la neige.
Il faut ensuite passer le col de Bionnassay et remonter au Piton des Italiens vite en glace grise et corniché. Si c'est sec, remonter des sentes de petits cailloux sur la fin.

Mont Blanc Arête des Bosses

Remonter la longue arête neigeuse jusqu'au Dôme du Goûter. Rejoindre la voie normale italienne par les Aiguilles Grises (via del Papa) au Piton des Italiens(3h). Du Col du Dôme, gagner le sommet du Mont Blanc par l'arête des Bosses. (2h)

Descente du Mont Blanc

  • Par le Goûter : plus facile pour revenir au départ.
  • Par les 3 Monts : Mur de la Côte, Col du Mont Maudit (rappel équipé pour passer la rimaye), Epaule du Mont Blanc du Tacul, Col du Midi : cela continue la traversée jusqu'à l'Aiguille du Midi.

remarks

  • Course se déroulant en haute altitude : une bonne acclimatation devient essentielle. Passer une nuit au refuge Durier facilite les choses.
  • L'escalade de l'arête S de l'Aiguille de Bionnassay et la jonction avec le Dôme du Gouter par sa célèbre arête E, concentrent toutes les difficultés de la traversée. Il faut être à l'aise avec l'assurance dynamique en rocher et en arête de neige/glace très effilée.
  • Pour bien jouir de la course, passer une dernière nuit au refuge de Tête Rousse ou au refuge des Cosmiques. Ça évite de devoir courir pour attraper la dernière benne et, après la traversée, la remontée à l'Aiguille du Midi n'est pas des plus agréables.
  • Après une nuit au refuge des Cosmiques, descendre sur Chamonix par la www.camptocamp.org/routes/53804/fr/aiguille-du-midi-traversee-midi-plan">traversée Midi-Plan est une belle conclusion de cette traversée d'arêtes.

Cette course sert de course de référence pour la cotation globale. Il ne faut donc pas modifier cette cotation de l'itinéraire. Si la cotation ne vous semble pas correcte, merci de contacter la modération : topo-fr@camptocamp.org.

gear

  • 2-3 dégaines, quelques anneaux de sangles.
  • 2 broches à glace utiles si l'arête E de Bionnassay est en glace.
  • Rappel de 30m à la rimaye du Mont Maudit, et un rappel de 20/25m sur l'arête des Dômes de Miage pour rejoindre le refuge Durier.

route_history

  • Dôme de Miage W : E.T. Coleman, F. Mollardet J. Jacquemont, 2 septembre 1858
  • Première traversée complète des dômes : inconnus
  • Arête S de l'aiguille de Bionnassay : G. Gruber avec K. Maurer et A. Jaun, 13 ou 14 juillet 1888
  • Première traversée intégrale : K. Richardson, E. Rey et J.B. Bitch, 13 août 1888

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • de
  • ca
  • it
  • en
  • eu