Grépon : Mer de Glace

Grépon : Mer de Glace

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang en

Map

  • Swisstopo - 46 - Val de Bagnes
  • Swisstopo - 292 - Courmayeur
  • IGN - 3531ET - St-Gervais les Bains - Massif du Mont Blanc
  • IGN - 3630OT - Chamonix - Massif du Mont Blanc

Licence

General

route_types: loop_hut, traverse
activities:
durations: 1 day(s), 2 day(s)
rock_types: granit
configuration: face, pillar

quality: fine

Rating

D  
5c
    IV    P3 

heights

elevation min/max : 2523 m / 3482 m

height_diff: +1000 m / -1100 m

height_diff_difficulties: 850 m

difficulties_height: 2600 m

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

Access

lift_access : yes

orientations

E W S N

route_history

G.W. Young, H.O. Jones, R. Todhunter, J. Knubel, H. Bocherel, 19 août 1911

description

Extraordinaire itinéraire de haute montagne dans une face d'ampleur. Le tracé est tout aussi astucieux qu'historique avec sa fissure Knubel à la fin est un morceau d'anthologie (premier passage en V+ du massif).
Itinéraire très peu équipé ; un bon sens de l'itinéraire est indispensable.

Approche 1h

Du refuge, prendre pied sur le glacier de Trélaporte puis le traverser vers le N en contournant la Tour Rouge, pour arriver dans un vaste cirque (le plus à droite du glacier). Passer une grande crevasse qui raye le bas du cirque du glacier de Trélaporte de part en part, une sorte de rimaye, le plus à droite possible (délicate), quand c'est sec, ça passe par une rampe en rocher et ensuite traverser tout à gauche (en grimpant en direction de 10h) pour rejoindre le rocher en passant une deuxième rimaye.

En fin de saison on tombe sur une très longue terrasse (+ de 20 m de long), qui marque le bas de la voie.

Grépon - Mer de Glace - Topo
Grépon - Mer de Glace - Topo

Escalade 8 à 10h

  • globalement pour les 200 premiers mètres, remonter corde tendue + point à poser, par un système de cheminées et de vires en ascendance à gauche (ensemble de 4 à 4c) jusqu'au niveau du sommet de la Tour Rouge.
    en détail : depuis le glacier, pour les 75 premiers mètres, viser en haut à gauche, là ou ça semble facile (si la face est une horloge et que vous êtes au centre des aiguilles, grimper en visant direction 10/11h), dans les 20/30 premiers mètres de grimpe, un pas fin de traversée vers la gauche ( un piton), le reste cavale jusqu'à un bon replat avec des gros blocs et le début de l'herbe. Traverser à gauche et prendre une courte cheminée physique, relayer, souffler (bonne terrasse). D'ici c'est plus facile, à partir de là, viser 12h voire 13h sur votre horloge virtuelle, droit au-dessus en visant un grand dièdre qui s'échappe à gauche, après le passage du bloc coincé. La passage du bloc coincé ce contourne par une parenthèse " )" de 5 m de rayon à droite, sur de bons cristaux de quartz.
    Relais, poursuivre dans le fond du dièdre, (viser alors 11h, sur 50 m),en se laissant porter au plus simple puis franchement à main gauche pour sortir du premier grand Bastion.

On arrive dans des gradins gris couchés au centre de la face, bifurcation entre l'itinéraire Grépon et République.

  • Prendre un système de terrasses en oblique à gauche jusqu'à rejoindre un éperon peu marqué au centre de la face, qui, vu de loin descend à l'aplomb de la brèche Balfour. Le grimper sur une centaine de mètres, en cherchant un rappel sur son flanc gauche.
  • Par un rappel de 12 à 20 m, prendre pied dans un profond couloir que l'on traverse pour rejoindre la fil de l'éperon Est qui sera la ligne directrice de l'itinéraire. (du rappel de 12 m traverser directement), (du rappel de 20 m remonter sur 30 m avant de traverser). Si vous grimpez trop haut un rappel de 30 m permet de rattraper aussi le bon itinéraire.

  • Remonter un premier éperon,2/3 au début jusqu'à la terrasse des ami (plateforme horizontale 4×4 m environ), puis (4b/c) sur 100 m en se tenant sur l'éperon, puis au col (fin de l'éperon) forcer une dülfer (belles écailles sur 20 m, au plus facile dans le prolongement de l'éperon) puis traverser franchement à gauche par une grande traversée à gauche sur une belle vire horizontale. Faire plus de 50, aller jusqu'au bout de la face (derrière l'aiguille de Roc)

  • Remonter alors un système de fissures en ascendance à droite pour gagner une vire bien plate au pied d'un dièdre/cheminée fissuré
  • Le remonter (passages de 4c/5a)jusqu'à la brèche Balfour (deux passages de 5c juste sous celle-ci). On peut laisser les sacs ici.
  • Remonter par une courte longueur la fameuse fissure Knubel (5c) et baiser les pieds de la vierge du sommet.

Descente 3h à 5h

Descente au col des Nantillons

  • Par un rappel versant E (vertigineux) 20 m, rejoindre la brèche Balfour et passer versant SW ou se déroule la descente.
  • Tirer un premier rappel (facultatif) et rejoindre un système de vires vers la gauche pour atteindre une épaule bien marquée avec un gendarme caractéristique. (D'ici part une ligne de 9 rappel de 50 m sur goujons, attention au dernier, coincement)
  • Sur le gendarme un relais sur spit permet de tirer un rappel court (10 m) pour rejoindre un autre relai dans la dalle proche du fil de l'éperon. (Rappel facultatif, accessible par un pas de désescalade)
  • Descendre en rappel de 20 m dans la brèche en restant bien sur le fil de l’éperon, traverser à cheval sur le bloc coincé puis remonter de 3 m (3c) sur la terrasse du CP. (Descendre en dessous du bloc oblige à une remontée très difficile.)
  • Entre le précédent relais et celui sur la terrasse du CP, il peut être judicieux d'installer un téléphérique pour guider la descente du/des second(s)
  • Descendre par une sente et un système de vires près du col des Nantillons.

Descente au Plan de l'Aiguille

  • Prendre pied sur le glacier ; le descendre en son centre (crevasses), venir tourner sous les Grands Charmoz et traverser très rapidement sous une barre de séracs menaçants.
  • Rejoindre le rognon des Nantillons, par une sente descendre vers le N et descendre sur le glacier en empruntant une ligne de 6 rappels de 25 m (installés en août 2014). Rejoindre alors la moraine en rive gauche du glacier.
  • Par un sentier à flanc, couper la moraine du glacier de Blaitière dont on coupera la langue terminale pour rejoindre la gare du téléphérique du Plan de l'Aiguille.

remarks

  • Itinéraire bien réchauffé au soleil.
  • Rimaye difficile à franchir à la lueur des frontales.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Crampons, piolet léger,
  • Corde de rappel, casque,
  • 7 dégaines, stoppeurs et friends.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • ca
  • de
  • it
  • es