La Meije - Pic Oriental : Arête NE (voie normale)

La Meije - Pic Oriental : Arête NE (voie normale)

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang it

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: return_same_way
activities:
durations: 1 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Download track as

Rating

PD     II 
4.3 / E3
AD- / S4

heights

elevation min/max : 3450 m / 3891 m

height_diff: +440 m / -440 m

height_diff_difficulties: 200 m

slope: 40°

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

route_history

Première ascension : 21 août 1878 - Henry Duhamel, Antoine Giraud-Lezin, Florimond Gonet.

description

La Meije Orientale (ou "Pic Oriental", 3891 m), est le sommet qui termine à l'E la crête faîtière de la Meije, montagne emblématique du massif des Écrins, qui culmine au Grand Pic (3982 m). C'est un sommet très individualisé, dont l'ascension en aller-retour depuis le refuge de l'Aigle constitue une très belle course de neige.
La voie normale, par l'arête NE, est une course très classique et fréquentée, qui offre de très belles vues sur les glaciers du Lautaret et de l'Homme, ainsi que sur la très raide face N du Pic Gaspard. La vue depuis le sommet est exceptionnelle, portant sur la quasi-totalité des Alpes françaises, et jusqu'au Cervin et Mont-Rose. Le Doigt de Dieu tout proche dévoile les impressionnants à-pics de sa face S.

Approche

Depuis le refuge de l'Aigle, rejoindre le glacier du Tabuchet et le remonter globalement SW en direction de la Tête des Corridors, puis obliquer SE pour rejoindre un replat (3600 m environ) qui amène à la rimaye.

Voie

Franchir la rimaye à l'aplomb de l'extrémité gauche de l'arête neigeuse, à l'endroit où elle présente un replat, et remonter la pente de neige ou glace raide (40°). Suivre alors l'arête en cheminant versant N d'une bosse rocheuse, pour rejoindre une brèche, puis par le fil jusqu'au sommet. Un ressaut assez raide un peu avant le sommet peut obliger à faire une longueur selon les conditions rencontrées (2 h 30 du refuge au sommet).

Variante

On peut rejoindre directement la brèche par la pente de neige raide (45°) du versant N.

Descente 1 h 30

Par le même itinéraire, avec les précautions d'usage au passage de la rimaye.

remarks

  • Étant donné l'orientation NE de l'arête, la neige peut y ramollir assez vite. On aura tout intérêt à y aller suffisamment tôt.
  • La difficulté est concentrée sur la première pente après la rimaye et le ressaut raide de l'arête. Il faut cependant tenir compte des conditions, car le parcours de cette arête quand elle est en glace rend la course beaucoup plus délicate et dangereuse.
  • Malgré la longue montée en refuge, cette course mérite le détour car la nuit à l'Aigle est inoubliable, et elle présente un intérêt esthétique certain. Il peut être intéressant de coupler cette ascension à celle du Doigt de Dieu, pour "rentabiliser" la montée en refuge.

Remarques ski :

  • Skier l'arête E est fortement exposé (un virage versant S, un virage versant N, etc.), l'arête n'est d'ailleurs pas toujours skiable. On approche les 50°.
  • Orientation E pour le Glacier de l'Homme, mais N pour la face terminale. Partir (très) tôt du fait de l'ensoleillement du Glacier de l'Homme.
  • 3.1 PD E2 en laissant les skis à la rimaye ; 4.3 PD E3 si on skie depuis le sommet (pas forcément conciliable avec un enneigement à basse altitude)

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

Prévoir 2-3 broches.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • ca
  • de
  • es
  • en