Aiguille du Peigne : Arête des Papillons

Aiguille du Peigne : Arête des Papillons

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang de - en

Map

  • Swisstopo - 46 - Val de Bagnes
  • Swisstopo - 292 - Courmayeur
  • IGN - 3531ET - St-Gervais les Bains - Massif du Mont Blanc
  • IGN - 3530ET - Samoëns/Haut-Giffre
  • IGN - 3630OT - Chamonix - Massif du Mont Blanc

Licence

General

route_types: loop_hut
activities:
durations: 1 day(s), 2 day(s)
rock_types: granit
configuration: edge

quality: great

Download track as

Rating

D  
6a > 4c

    II    P3 

heights

elevation min/max : 2750 m / 3192 m

height_diff_up: 600 m

height_diff_difficulties: 250 m

gear

glacier_gear: crampons_spring

Access

lift_access : yes

orientations

E W S N

route_history

1re ascension : H. Cameré, R. Dewas, 12 Juillet 1926.

description

L’arête des Papillons est une magnifique classique, très fréquentée, des aiguilles de Chamonix.

Approche

Depuis la station du Plan du téléphérique de l’Aiguille du Midi, ne pas suivre le sentier menant au glacier des Pèlerins. Remonter plus à gauche une série de bosse herbeuses, passer au point 2360 m et prendre en direction de l’arête. Passer un pierrier (plutôt sur la droite), des névés, un court passage descendant (2 m) et gagner le pied de l’arête. L’attaque est située sur une des terrasses horizontale juste sous le premier ressaut versant N.

Itinéraire

De nombreuses variantes d’attaque sont possibles :

  • Pour passer au plus facile, remonter les blocs à gauche de l'arête versant N (3a).
  • Versant S par un dièdre (4c) donnant accès à une double fissure (III). Suivre l’arête jusqu’à gagner un bloc.
  • Pas trop loin du fil.

Passer versant S, suivre des fissures (4b) et arriver au pied d'une fissure-dièdre de 5 m, la gravir (5a, 2 cailloux coincés). Passer à cheval (3a, aérien) et atteindre une plateforme confortable. Remonter une jolie dalle de 15 m en cannelures (4c, 2 vieux pitons), relais sur becquet au sommet. Traversez sur la gauche pour remonter sous un bloc et rejoindre la brèche au pied de la 1re tour : accéder à cette dalle compacte par une enjambée aérienne et grimper 3 m raide (5c+ ou A0, 1 tige plantée + un gond de volet !) et suivre la fissure vers la gauche (4c). Sortir au sommet de la 1re tour. Rejoindre des gradins herbeux par une courte désescalade.

Gagner le sommet de la 2e tour par des gradins puis un dièdre-cheminée (4b), à gauche de la grande dalle compacte (de nombreuses variantes plus ou moins difficiles sont possibles). Au sommet, il existe un relais de rappel permettant de s'échapper versant S. Traverser en descendant légèrement, passer une première brèche et atteindre une 2e brèche au pied de la 3e tour.

Attaquer la 3e tour par une dalle fissurée en oblique sur la gauche (4c). Poursuivre versant N de l’arête par des rampes (4b), contourner un gendarme par le versant N et rejoindre une brèche. Rester versant N et gravir à gauche du fil (ne pas s'engager bien à gauche vers le surplomb) des dalles fissurées (15 m, 4a) pour rejoindre un bloc coincé et une boîte aux lettres (bon relais en place). En sortir sur la droite par un mur raide et athlétique (6a ou A0) : monter droit (1 m, 1 piton), traverser à droite (1 m, 1 piton), monter droit (1 piton), ne pas poursuivre tout droit dans la cheminée/dièdre mais passer un angle à droite et monter des feuillets (4c) pour atteindre une terrasse confortable au sommet de la 3e tour (1 goujon et 1 spit). Descendre de quelques mètres, traverser un couloir et rejoindre une brèche au pied de la 4e tour.

Gravir la 4e tour par le versant N. Grimper une dalle rayée par une fine fissure (5a, 2 pitons, 8 m). Poursuivre en traversée sur une mince vire, passer des gros feuillets pour rejoindre le sommet de la 4e tour (2819 m). Descendre légèrement et traverser jusqu'à une brèche.

Pour s'échapper vers le couloir de descente (voie normale), descendre par une rampe à droite sur 10 m pour rejoindre une vire avec un relais de rappel sur spits (rappel de 30 m - on peut aussi poursuivre à droite pour rejoindre un autre relais de rappel plus court).

Pour aller au sommet

Poursuivre versant N (4a) pour rejoindre la partie horizontale de l'arête et les vires de la voie normale. Attention à ne pas faire tomber de pierres sur les grimpeurs engagés dans les dalles NW du Peigne juste en dessous versant N.

Descente

Rejoindre le couloir versant S de la voie normale par un rappel de 25 m (anneaux de cordes). Descendre au mieux le couloir, peu difficile. Vers le bas du couloir suivre une vire à gauche et rejoindre le névé du Peigne.

remarks

  • L’arête des Papillons aboutit au Gendarme 3009 m. Il est possible et intéressant de poursuivre jusqu'au sommet du Peigne. La plupart des grimpeurs redescendent directement par la voie normale depuis le haut de l’arête.
  • De la belle escalade à l'ancienne dans un itinéraire varié et dans un cadre magnifique.
  • Peu d'équipement en place, la plupart des relais sont à construire.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • un jeu de friends variés jusqu'au #2 Camalot
  • câblés
  • un certain nombre de sangles (en particulier pour construire des relais)
  • quelques dégaines
  • Un brin de 40 m suffit même pour la sortie au sommet.

external_resources

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • ca
  • it
  • eu
  • es