Barre Noire : Pilier S

Barre Noire : Pilier S

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 1 day(s)
rock_types: gneiss, migmatite
configuration: pillar

quality: medium

Rating

TD-  
5c > 5b

    IV    P3 

heights

elevation min/max : 1874 m / 3751 m

height_diff: +1900 m / -1900 m

height_diff_difficulties: 650 m

difficulties_height: 3100 m

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

route_history

  • Première ascension : 22 septembre 1965 - Jean-Pierre Fédèle, Philippe Kelle, François Labande.
  • Première solitaire : 6 septembre 1975 - Philippe Ioan.
  • Première hivernale : 7-8 mars 1978 - Jean-Pierre Becquemin, Jean-Michel Gosselin.
  • Première solitaire à la montée et à la descente : 1980 - Patrick Edlinger

description

Longue escalade de haute montagne à ne pas négliger. Cette course constitue un très beau parcours sur un pilier élancé, mais où il n'y a pas trop de gaz.

Approche 3 à 4 h

Depuis Pré de Madame Carle (1874 m), suivre le sentier menant au Glacier Noir. Remonter la moraine caractéristique jusqu'au bivouac des Balmes de François Blanc (bivouac possible).

Remonter alors les pentes S (éboulis et neige) pour rejoindre le Glacier des Barres (bivouac possible sur le replat à la base du glacier). Remonter ce dernier en direction de la base du pilier enserré à gauche par le couloir issu de la Brèche des Écrins et à sa droite par celui issu de la Brèche des Barres.

Topo Pilier Sd de Barre Noire (B. Védrines)
Topo Pilier Sd de Barre Noire (B. Védrines)
261066

Voie 6 à 8 h

Attaquer directement la base du pilier (plus ou moins 3100 m selon enneigement) par un court ressaut de IV-. (On peut attaquer le pilier 50 m au-dessus sur son flanc gauche en début de saison). Une longueur de III mène à des dalles en IV situées sur le fil du pilier et conduisant à des terrasses. Remonter alors sur 100 m environ des gradins faciles (III) conduisant sur le flanc gauche du pilier à un couloir cheminée. 1 h à 1 h 30.

De ce point, 3 possibilités se présentent (1 h) :

  • Gravir le couloir (IV, exposé aux chutes de pierres).
  • Gravir les dalles de gauche (IV+) Solution la plus commode et recommandée.
  • Traverser sur la droite le couloir (IV) et emprunter un fissure oblique de 50 m (V/V+).

Dans les trois cas, on arrive à une petite terrasse sur le fil de pilier. Gravir alors les dalles (III+/IV) tout droit puis le dièdre gris-jaune (V+) qui suit (préférer celui de droite), très fourni en fissures de toutes tailles. Après ce dièdre, continuer sur le fil facilement sur une vingtaine de mètres jusqu'à un nouveau petit ressaut droit devant. Le gravir droit puis légèrement vers la gauche en visant le gendarme caractéristique (IV) (qui est ensoleillé avant le reste).

À ce niveau du pilier, une terrasse (sur son fil) conduit alors à une cheminée sur son flanc droit. La gravir (IV+, pénible avec un gros sac, un pas dur protégeable), 2 pitons au relais. En sortir sur la gauche, flanc gauche du pilier, par une dalle (10 m, IV+,1 piton). Poursuivre les dalles sur 50 m (IV) pour venir buter contre le ressaut du gendarme caractéristique du pilier. Le contourner facilement par la droite (III) pour venir à l'aplomb d'une brèche. Monter à gauche à cette brèche (III+). 1 h 30 à 2 h.

Suivre alors le fil du pilier puis le flanc gauche (superbe râteau de chèvre, III) pour venir sous le ressaut rouge sommital. S'élever alors à proximité du fil, flanc gauche, sur 20 m (V-). S'élever ensuite sur le fil du pilier (V+/6a sur 4 m, 3 pitons, puis V), pour ensuite effectuer une traversée sur la droite (15 m, IV) et rejoindre un système de fissures/couloirs faciles. On trouve alors un relais constitué de 4 spits ou si vous tenez à votre éthique, 2 m plus haut se trouve un relais avec 2 pitons. Remonter ce système sur une vingtaine de mètres (III) (il y a une première rampe à gauche juste après le relais avec un piton, ne pas s'y engager), puis traverser à l'horizontale à gauche (légèrement descendant au début puis en légère ascendance), sur une dalle rougeâtre (10 m) pour rejoindre le fil du pilier (IV+), possibilité de relais de nouveau sur 3 spits 5 mètres plus haut.

De là, plusieurs solutions :

  • La sortie classique, en rocher moyen.
    Remonter 15 m (IV) sur le flanc gauche du pilier, puis gravir un dièdre/cheminée de quelques mètres, et effectuer une escalade en traversée sur la gauche pour rejoindre une vire. Suivre cette vire sur 20 m et s'élever directement vers le sommet, en oblique sur la gauche (passages de IV).
  • La sortie de droite, raide et rocher correct.
    Tirer droit sur 50 m, légèrement à droite du fil (magnifique, très raide mais commode, V+/6a, quelques pitons), ou bien un peu à gauche après un premier surplomb (piton orange, deux spits) pour déboucher sur le fil à une sorte de petite brèche donnant sur une large terrasse en face E, environ 10 m sous l'arête faîtière (1 spit). En contournant par le N, on rejoint facilement l'arête E que l'on traverse vers le sommet.
    À noter : suite à un secours le 13 août 2014, des spits ont été placés dans les 60 derniers mètres raides. Ils ne sont pas placés à la base pour l'escalade, néanmoins ils peuvent être utilisés. L'arête finale est également équipée (spits situés quelques mètres sous l'arête, tous les 10/15 m).

Descente 4 à 5 h

2 rappels depuis le sommet :

R1 40 m Pour éviter de coincer la corde, s’arrêter sur un replat 10 m avant la fin sur la droite (conseillé). Il peut s'effectuer en désescalade (fortement conseillé) - III, commode.
R2 45 m Il se trouve main droite en descendant (vire de 15 m) et peut se scinder en 2 (20 m et 25 m).

Ensuite, 2 possibilités :

  • Rejoindre ensuite l'arête NE de la Barre des Écrins (PD, 1 à 2 h).
  • Traverser à flanc pour rejoindre la voie normale du Dôme du Neige des Écrins.

remarks

  • Le pilier est au soleil à partir de 9 h environ.
  • Escalade peu soutenue principalement du IV, avec trois passages de V+. Tous les passages difficiles sont protégés en pitons. La première moitié (plus facile) est parfois dure à protéger.
  • Le rocher est moyen sur la majeure partie de l'itinéraire, il faut choisir les zones compactes et non les couloirs délités. Attention aux chutes de pierres.
  • La sortie directe est à faire absolument et bien protégée.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Rappel de 40 m.
  • Il y a environ 20 pitons dans la voie (concentrés dans la deuxième partie). Prendre un jeu de friends (petits et moyens mais numéro 2BD utile si on veut), coinceurs câblés, quelques anneaux et sangles.
  • Pitons inutiles.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca