Ailefroide Orientale : Arête S (voie normale)

Ailefroide Orientale : Arête S (voie normale)

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: return_same_way
activities:
durations: 1 day(s)
rock_types: granit, gneiss
configuration: face

quality: fine

Download track as

Rating

F+     III 

heights

elevation min/max : 2546 m / 3839 m

height_diff: +1400 m / -1400 m

route_length: 4.288 km

height_diff_difficulties: 500 m

slope: 35°

Access

orientations

E W S N

route_history

Première ascension : 25 août 1880 - Giraud-Lézin, James Nérot, Émile Pic.

description

L'Ailefroide (on devrait dire les Ailefroides car la crête comprend quatre sommets) est une très grande montagne qui s'étire sur plus de deux kilomètres à presque 4000m. Les versants N (au-dessus du glacier Noir) et NW sont très raides, et le versant S est complexe. L'Ailefroide Orientale, qui offre la seule voie normale relativement aisée, principalement neigeuse, est une grande classique très fréquentée. La vue du sommet est somptueuse, les à-pics du versant N étant particulièrement impressionnants.

138224

Approche

Du refuge du Sélé, prendre plein W et à niveau le sentier d'accès à l'ancien refuge du Sélé (refuge d'hiver) qui traverse en oblique à gauche puis remonte une zone de barres par des vires (câbles, à repérer la veille).
Une cinquantaine de mètres avant le refuge d'hiver, bifurquer à D, direction NNW. Monter dans des pierriers en direction du glacier du Coup de Sabre, juste sous les contreforts de Sialouze. Franchir une petite barre rocheuse (dalles moutonnées) par une cheminée en II sur la droite, puis traverser horizontalement vers l'W (environ 2990m) une zone de moraines et de névés en direction du bastion rocheux à la base de l'arête S de l'Ailefroide Orientale. On peut aussi traverser 100m plus bas, sous la barre, mais les rochers sont mauvais et verglacés.

Voie

Contrefort rocheux & vires

Rejoindre le petit couloir rectiligne situé à gauche du couloir principal plus large bien visible au milieu de ce bastion. Attaquer en rive G par un court mur vertical (piton + cordelette habituellement. En fin de saison, III au niveau du piton) qui débouche sur une terrasse avec un gros bloc posé. Suivre une large vire évidente à G qui ramène dans l'axe du couloir et rejoint sa rive D. Remonter des rochers en rive droite de ce couloir (cairns) jusqu'au sommet d'un promontoire. En début de saison, on peut remonter directement ce couloir de neige sur 150m environ puis traverser à gauche pour rejoindre les névés de la voie normale (suivez les guides ;o). Traverser alors à G d'abord en ascendance puis horizontalement par un système de vires (cairns ; 2 pas de III protégeables sur béquet) qui contournent les différents éperons qui constituent l'arête S, jusqu'à un cirque d'éboulis et de névés, sur le versant W de l'arête.

Partie finale

Remonter ces névés, contourner à gauche une barre rocheuse pour prendre pied sur un autre névé sur le versant W de l'arête. Le remonter vers la D jusqu'à, en fin de saison, une courte barre qui le sépare des pentes neigeuses supérieures et que l'on franchit en ascendance D (dalle couchée et fracturée, 50m, 2 pitons). Remonter la pente neigeuse au-dessus puis rejoindre vers la droite le pied de l'arête S par une pente un peu plus raide (passage de la "Banane"). Suivre l'arête jusqu'au sommet.

Descente # 2h30 à 3h30 jusqu& x27;au refuge du Sélé

Par le même itinéraire.
Pour la barre sous la banane il y avait 2 rappels en place (environ 20-25m chacun, restent les pitons) : bien les repérer à la montée pour ne pas descendre trop bas dans le premier rappel.
Au niveau du bastion rocheux (ou couloir de neige), passer un peu sur la droite. La fin est un peu délicate et peut être franchie par un petit rappel de 10m en fin de saison, au niveau du pas de III du début.

remarks

  • Les névés de la vaste arête S prenant bien le soleil, il est conseillé de partir tôt du refuge. La partie la plus raide étant orientée SW, au niveau de la "Banane", sous le sommet, est parfois en glace, ce qui la rend délicate.
  • Cette course présente une dénivelée assez importante, et demande une bonne forme. Cependant, les passages délicats sont courts, concentrés dans la section rocheuse initiale et le passage de la Banane.
  • Très belle course de neige. Une classique en aller-retour depuis le refuge du Sélé. Elle peut par exemple être réalisée après le col du Sélé, pour compléter une initiation.
  • Compter 5 à 6h du refuge au sommet.

gear

Corde de 50m si on souhaite faire les rappels sous la Banane.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • it
  • de
  • eu
  • en
  • ca
  • es