Nadelhorn : Nadelgrat ou Traversée Dirruhorn-Nadelhorn

Nadelhorn : Nadelgrat ou Traversée Dirruhorn-Nadelhorn

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang en

Map

  • Swisstopo - 47 - Monte Rosa
  • Swisstopo - 284 - Mischabel
  • Swisstopo - 1328 - Randa

Licence

General

route_types: loop
activities:
durations: 1 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Rating

AD  
    III    P4 

heights

elevation min/max : 2886 m / 4327 m

height_diff_up: 1700 m

height_diff_difficulties: 900 m

difficulties_height: 3700 m

slope: 45°

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

description

Approche

De la Bordierhütte (2886 m), prendre le sentier balisé par des catadioptres qui, à travers de gros blocs, mène à la moraine du Riedgletscher (p. 2973 m). Remonter la moraine (sentier) jusqu'à environ 3000 m puis traverser à droite (traces) vers le glacier. Remonter le sentier (traces) entre le glacier et la moraine jusqu'à environ 3250 m. Prendre pied sur le glacier et rejoindre un replat vers 3300 m. Se diriger alors sous l'arête issue du Balfrin et passer rive droite le mur crevassé qui aboutit sur le plateau du Riedgletscher vers 3400 m. Se diriger d'abord vers le SE et, vers 3500 m, obliquer à droite sur le plateau et se diriger au pied du couloir NE du Dirrujoch (environ 3700 m) en passant sous la zone de séracs au N du Hohberghorn (ne pas couper directement en direction du couloir car le plateau du Riedgletscher est assez crevassé).

De la Mischabelhütte (3329 m), suivre le sentier vers l'E sur l'arête rocheuse qui monte vers le plateau du Hohbalmgletscher, qu'on atteint vers 3600 m. Traverser horizontalement le plateau jusqu'à la pente neigeuse sous le Windjoch et remonter celle-ci jusqu'au col (3850 m). Descendre le flanc NW du Windjoch en direction du plateau du Riedgletscher jusqu'à environ 3540 m. De là, atteindre le pied du couloir NE du Dirrujoch (environ 3700 m) comme depuis la Bordierhütte. Si le flanc NW du Windjoch est en mauvaises conditions, il est plus sûr de monter à l'Ulrischorn (3925 m) par son arête SW, puis descendre son flanc N par les pentes de neige jusqu'au plateau du Riedgletscher.

Itinéraire

On peut accéder au Dirruhorn :

  • soit en montant à la Selle (3859) entre le Dirruhorn et le Chli Dirruhorn, par un couloir E raide puis on traverse le Dirruhorn jusqu'au Dirrujoch.
  • soit en aller-retour depuis le Dirrujoch (3912). Passer la rimaye et, si le couloir est en neige, le remonter jusqu'au Dirrujoch. Si le haut du couloir n'est pas en conditions (ou si le Soleil s'est déjà levé), après 80 m obliquer à droite dans les rochers où l'on peut voir des broches d'assurage (ancienne "piste" de rappel). Remonter alors les rochers en restant à droite des broches pour atteindre l'arête entre le Dirrujoch et le Dirruhorn (rocher délité, II-III). Du Dirrujoch (3912 m) on fait l'aller-retour au Dirruhorn (4035 m), arête de rocher brisé facile.

Du Dirrujoch, suivre l'arête en direction du Hohberghorn. D'abord rocheuse (que l'on remonte plutôt versant SW), à partir d'environ 4050 m c'est une arête neigeuse jusque sous le bastion sommital. Remonter ce ressaut en restant quelques mètres à gauche du faite (mixte raide mais assez facile, croulant) jusqu'à l'arête et de là au sommet de l'Hohberghorn (4219 m).

Descendre l'arête de neige facile jusqu'au col entre le Hohberghorn et le Stecknadelhorn (4144 m) puis remonter l'arête rocheuse (que l'on remonte plutôt versant SW) jusqu'au Stecknadelhorn (4241 m).

Descendre en versant NE jusqu'à la neige (environ 4220 m) puis longer l'arête neigeuse en direction du Nadelhorn. Peu avant le Nadelhorn, l'arête se redresse et devient rocheuse. On traverse alors un gendarme (III) et, en passant par un petit neigeux, on rejoint l'arête N (voie normale) du Nadelhorn environ 50 m sous le sommet, voie que l'on suit jusqu'au Nadelhorn (4327 m).
Variante: afin d'éviter le gendarme, il est possible de rejoindre la voie normale du Nadelhorn en traversant à flanc les pentes N en neige sous le Nadelhorn (traversée exposée si la pente est en glace).

Descente

Par l'arête N, voie normale du Nadelhorn, jusqu'au Windjoch (3850 m).

Pour atteindre la Bordierhütte (2886 m), descendre le flanc NW du Windjoch en direction du plateau du Riedgletscher. Si ce flanc est en mauvaises conditions, il est plus sûr de monter à l'Ulrischorn (3925 m) par son arête SW, puis descendre son flanc N par les pentes de neige jusqu'au plateau du Riedgletscher. Traverser le plateau pour rejoindre la voie de montée depuis la Bordierhütte, itinéraire que l'on suit depuis la cabane.

Pour atteindre la Mischabelhütte (3329 m), depuis le Windjoch suivre l'itinéraire de montée depuis cette même cabane.

remarks

  • Belle et longue course en altitude.
  • Le couloir d'accès au Dirrujoch peut être délicat si celui-ci est sec. De plus, le risque de chute de pierre en cas de mauvais regel nocturne est élevé (les pierres commencent à tomber dès le lever du Soleil). En cas de doute, préférer les rochers à droite du couloir!
  • Les rochers sur la droite du couloir sont très délités. Prêter énormément d'attention si plusieurs cordées sont engagées dans l'ascension!
  • Arête typiquement valaisanne... en rocher valaisan!
  • L'ascension du Dirruhorn et du Nadelhorn n'est pas indispensable (on gagne environ 1 h pour chaque sommet "négligé").

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Piolet ancreur pas indispensable mais pratique.
  • Sangles, 2-3 dégaines, 1 ou 2 friends au cas où (coinceurs peu ou pas utiles).
  • Corde de 30 m suffisante.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • ca
  • it
  • eu
  • es