Col du Replat : Traversée NW >> SE

Col du Replat : Traversée NW >> SE

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang it - en

Map

  • IGN - 3436ET - Meije - Pelvoux - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 1 day(s), 2 day(s)

quality: medium

Location

Rating

F  
PD / S3

heights

elevation min/max : 1639 m / 3335 m

height_diff: +1699 m / -1635 m

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

route_history

Première traversée : 1876 - Pierre Gaspard père, Rigollot, Thomas Roux, Jules Violle.

description

Du fait de l'ensoleillement des pentes E, il est nécessaire de descendre assez tôt. On pourra accéder depuis les remontées des Deux Alpes ou de La Grave et les cols de la Lauze ou de la Girose, ou bien en remontant le vallon de la Selle, comme décrit ici. Dans ce cas, à moins de partir très tôt et d'être rapide, il est prudent de dormir au refuge (STD) de la Selle (2673m).

Montée au Refuge de la Selle 2673m, +1050m, 3h

Depuis le parking, emprunter un large chemin rive gauche sur 200m environ et traverser rive droite du vallon juste avant une prise d'eau (1690 m). Remonter ensuite sans difficulté la rive droite du vallon, d'abord vers le NE, puis tournant régulièrement vers l'E . Lorsque le vallon s'élargit vers 2500 m, on aperçoit le refuge sur la gauche. On peut compléter cette journée par un aller-retour au Col de la Selle (3201 m).

Traversée du Col du Replat +550m, 4h

Le second jour, une traversée ascendante à gauche mène du refuge à l'entrée du glacier de la Selle (cote 3000 m) en passant juste sous l'éperon S de la Pointe Thorant (point coté 2926 m), On traverse des pentes orientées S qui peuvent être gelées et nécessiter l'emploi des couteaux. Un faux-plat glaciaire sans difficulté de 1 km vers le SE mène au pied du Col du Replat, que l'on atteint par une pente soutenue (35° sur 100 m). Du col, on peut gravir l'arête N de la Tête S du Replat (3428 m) (PD, neige et rochers aériens, crampons, piolets, 90m de dénivelée).

Le couloir qui fait suite en face E n'est pas toujours skiable. Les premiers 50 mètres sont raides (45°), et très encaissés mais pas trop exposés. Une main courante est utile, ne pas hésiter à descendre cette partie en crampons en cas de doute. Rappel facultatif sur becquet de 2×15m dans une petite brèche évidente.
Descendre ensuite vers le S de belles pentes jusqu'à l'altitude 2750m environ. Là, traverser l'arête E issue de la Tête S du Replat et obliquer en traversée à droite en direction du SW jusque sous la Tête de la Gandolière (2900m). On contourne ainsi une zone de barres rocheuses. Descendre la branche de droite du glacier de la Gandolière (celle de gauche a disparu !). Franchir un rétrécissement rocheux vers 2600 m et tirer ensuite à gauche dans la combe E qui ramène en direction du refuge du Châtelleret pour éviter par la gauche les barres rocheuses du bas du vallon (2450 à 2200m). De là, on peut se laisser descendre vers le refuge du Châtelleret, gardé les week-ends de printemps mais pas l'hiver.

Du Châtelleret, le retour sur la Bérarde se fait en suivant le fond du vallon des Étançons (en période de redoux, des coulées de neige latérales envahissent presque tout le vallon) puis en rive gauche à partir du Plat des Étançons (1800 m). On aura laissé une voiture à La Bérarde. L'hiver, la route n'est pas déneigée au-delà Champhorent, ce qui rajoute 7 km de ski de fond …

remarks

  • Couloir encaissé sur 50m en versant E du col. Main courante et crampons utiles. En été, le couloir est souvent sec et se désescalade facilement.
  • Descente orientée SE : partir tôt !

gear

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • eu
  • de