Le Salève : Sentier des Etiollets et des Etournelles- Orjobet-Chavardon-Büttikofer

Information

General

General

route_types: loop
activities
durations: 1 day(s)

quality: medium

Download track as

heights

heights

elevation min/max : 650 m / 1210 m

height_diff: +560 m / -25 m

route_length: 0.99 km

Rating

Rating

T4 

Maps

Maps

  • Swisstopo - 40 - Le Léman
  • Swisstopo - 270 - Genève
  • Swisstopo - 1301 - Geneve
  • IGN - 3429OT - Genève - Annemasse - Le Léman
  • IGN - 3430OT - Mont Salève - St-Julien-en-Genevois - Annemasse

Licence

Licence

description


Sentier d'accès et de descente utilisé principalement par les grimpeurs avec plusieurs pas d'escalade côtés II+ (attention aux cotations du Salève parfois surprenantes), comportant plusieurs passages où il vaut mieux ne pas tomber … Chemin ludique mais non dénué de risques. Le sentier peut très bien être le but d'une sortie à lui tout seul.

Montée

Du parking monter vers la paroi par le sud, passer un bassin puis continuer dans la forêt. Passer une clairière avec un gros bloc puis soit par un chemin dans la forêt à droite, soit par un sentier gravillonneux plus raide à gauche, rejoindre le bas du cirque des Etiollets en passant sous la Roche fendue (grosse dalle avec des lignes de grimpe).

Etiollets :

De là deux possibilités pour monter dans le cirque proprement dit : un pas d’escalade (II) à droite du cirque ou contourner un bloc par la droite pour revenir par une faille et en sortir par un pas de II patiné. Remonter alors en zigzag les gradins du cirque plutôt vers la droite pour traverser ensuite vers la gauche et buter sous une barre rocheuse au niveau d’un câble vertical (7m) et d’une plaque commémorative. Une traction physique pour se hisser sur le câble et les marches. Au sommet de celui-ci suivre la main courante à gauche (en poussant on arrive en haut des Morgans) puis revenir à droite pour zigzaguer de nouveau dans le cirque jusqu’à atteindre une autre barre plus petite, le Mur des Limaces. S’y trouve une plaque indiquant les vires Buttiköfer à droite. Le sentier des Etiollets emprunte un petit pas d’escalade juste à gauche de la plaque puis part à droite pour revenir sous les voutes à gauche. Traverser le cirque vers la gauche (cairns) puis escalader quelque gradins faciles pour arriver à une chaine permettant d’accéder à la forêt au dessus.

Ici deux options :
- soit partir en ascendance à droite par la forêt pour rejoindre le panneau indicateur sous le Bonhomme,
- soit rester sur la gauche à proximité de l’arête (gradins faciles) pour passer par la Paroi du Fromage, une dalle trouée et patinée au sommet de laquelle se trouve un anneau pour l’assurage. Continuer par quelques gradins jusqu’à une sente bien marquée. On se trouve sur l’esplanade des Etiollets. Vue au N sur les Petites Varappes et l’Aiguille de la Mule. Quelques mètres plus loin se trouve un panneau indicateur triple en bois vert sous le Bonhomme.

Ici s’arrête à proprement parler le sentier des Etiollets.

Plusieurs choix pour poursuivre :
- partir sur le sentier du Chaffardon (ou Chavardon) à flanc qui rejoint celui d’Orjobet
- prendre les vires Rosselet un peu au dessus à droite qui rejoignent aussi Orjobet
- descendre directement par les vires Buttikofer
- continuer par les sentier des Etournelles au dessus :

Etournelles :

Du panneau triple sous le Bonhomme gravir au mieux les gradins du cirque des Etournelles au dessus. En rive droite derrière un petit groupe d’arbres se trouvent les deux entrées de la grotte de la Mule qui donne accès au trou du même nom, sortie des voies des petites Varappes. Très patiné partout! Quelques mètres plus haut se trouve la grotte de la Table.
Une rampe métallique en rive gauche aide à accéder au sentier des Etournelles sur la vire en haut du cirque. Magnifique vue sur le Sphinx et les Dominos à droite en se retournant vers Genève. Une vire aérienne versant Etiollets mais équipée en broches récentes permet d’aller au sommet du Sphinx en passant devant le portail du même nom.
Le sentier des Etournelles se poursuit vers le sud pour passer l’éperon fermant le cirque. On suit la vire sécurisée par endroits par une main courante (traversée d’un éboulement récent) pour remonter un passage rocheux en suivant le câble (deux poignées pour aider en haut). La sente aérienne repart à flanc vers le sud, toujours avec quelques mains courantes, passe dans la forêt avant de rejoindre le sentier d’Orjobet. Trou de la Tine tout proche.

Variante

Une variante intéressante depuis l'esplanade des Etiollets est de gravir sur la gauche l’arête de la paroi du bonhomme (III ?) (chercher les prises patinées), aboutir au Sphinx, le traverser, puis après une petite désescalade par une petite sente passant devant le portail du Sphinx rejoindre le sentier, c'est facile, mais très aérien.

Descente :

Directement par Orjobet est le plus simple mais le Salève propose toujours moultes possibilités.

remarks

  • Cotation T4, c'est parfois expo, les mains sont souvent nécessaires, pied sûr indispensable, les chutes de pierres sont fréquentes dans le bas.

gear

  • Une petite corde pour aider un débutant ne serait pas forcément inutile (Paroi du Fromage notamment).

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • it
  • ca
  • de
  • en
  • es
  • eu