Tour du Canigou / Canigó : depuis Batère

Information

General

General

route_types: loop
activities
durations: 4 day(s)

quality: medium

heights

heights

elevation min/max : 1350 m / 2784 m

height_diff: +3122 m / -3005 m

route_length: 68.0 km

Rating

Rating

T3 

Maps

Maps

  • IGN - 2349ET - Massif du Canigou

Licence

Licence

description

Sens horaire 5j # Depuis Batère

Afin de permettre l'ascension du Canigou en fin de séjour; il est possible de parcourir le Tour du Canigó au départ de Batère dans le sens des aiguilles d'une montre.

Étape 1 : Batère >> Sant Guillem

Les deux premières journées se déroulent sur les flancs Sud du massif entre 1500 et 2000 m d'altitude (descente à 1300 m à la chapelle Sant Guillem). L'itinéraire alterne traversées de sapinières et de hêtraies souvent fraîches et cheminements en limite supérieure de la forêt permettant la traversée des vallées du Faig, de la Coumelade, de la Parcigoule. Très belle vue sur les contreforts puissants de la Serre des Rocs Negres, du Puig del Tres Vents, du Sept Hommes, mais aussi et surtout sur ce Haut Vallespir clos, immense, serein. Ne pas hésiter à partir très tôt. Il fait chaud en versant Sud et il faut y profiter de la belle lumière du petit matin.

Étape 2 : Sant Guillem >> Mariailles

Le deuxième jour, la traversée du Pla Guillem permet de basculer sur le versant Nord du Massif et d'atteindre le refuge de Mariailles.

Étape 3 : Mariailles >> Bonne Aigues >> Cortalets

Le troisième jour, l'itinéraire emprunte le GR 10 le long des Conques du Canigou. Sapinières en versant Nord, sur des pentes très raides, vues aériennes sur le Conflent et sur St Martin du Canigó niché sur son éperon puis traversée des Conques labourées en 1940 par « l'Ayguat ». A partir du petit refuge ONF de Bonne Aigues, remontée au Pic Joffre pour accéder au refuge des Cortalets.

Étape 4 : Cortalets >> Canigou >> Cortalets

Le jour quatre est consacré à la montée au Pic. Le randonneur peu sensible au vide pourra redescendre par la « cheminée » pour rejoindre le Col de Valmanya puis par une facile traversée à flanc atteindre le Barbet (très belle vue sur le Pic) et redescendre sur le refuge des Cortalets (sentiers).

Étape 5 : Cortalets >> Batère

Le jour 5, descente par le GR 10 vers le col du Ras del Prat de Cabrera avec vues grandioses sur la plaine du Roussillon, les Corbières, la mer, les Albères. Traversée de la vallée de Valmanya large et sauvage grâce aux balcons du Canigou. De là, le GR 10 nous amène, toujours à flanc, de sapinières en hêtraies au refuge de l'Estanyol après passage à l'abri du Pinatell récemment réhabilité par l'ONF. Trois cent mètres de remontée en couvert permettent d'accéder au col de la Cirère. On retrouve la lumière du flanc Sud. La voiture est à 15 minutes en contrebas du refuge de Batère.

Sens anti-horaire 4j # Depuis Batère

Étape 1 : Batère >> Cortalets # D+ 1059m, D- 102m en 6h30

Depuis le col de la Descarga 1393m ou du refuge de Batère si la barrière est ouverte, suivre le GR10 sur la route goudronné en direction du col de la Cirère à 1731m. De ce dernier, poursuivre le GR10 vers le NW, bien tracé et descendent, il arrive au refuge de l'Estanyol à 1479m. On passe devant le refuge dans une sapinière ravager par la tempête Klaus de 2009, ascendant il effectue deux larges lacets pour poursuivre vers l'W en direction du refuge du Pinatell à 1479m. Carrefour du GR10 et d'un GR de pays à droite qui revient sur Los Masos de Valmanya. Poursuivre le GR10 à gauche, sublime sentier sur les balcons du Canigou jusqu'au Ras del Prat Cabrera à 1739m. De ce point, vous avez la possibilité de monté au refuge des Cortalets par la piste (5km en 1h30 max), mais il est préférable de suivre la variante du GR10 (panneau, sentier d'été) en direction des crête du Barbet. D'Abord en forte ascendance vers l'W sur la croupe herbeuse, il repart vers le N/NW dans un faut plat montant avant de partir à plat vers 2150m vers la Serra du Roc de l'Escale, il passe devant les reste d'une épave d'avion, et fini par descendre en direction du refuge des Cortalets à 2150m.

Étape 2 : Cortalets >> Canigou >> Mariailles # D+ 666m, D- 1098m en entre 5h30 et 6h30

L'itinéraire suit la traversée S N des Mariailles aux Cortalets en sens inverse.
Depuis le refuge des Cortalets à 2150m, suivre le GR10 vers l'W/SW, puis W/NW. Il passe devant l'Estanyol et sa très belle vue sur le cirque Nord du Barbet, puis monte légèrement en direction de la Fontaine de la Perdrix à 2260m. De ce point, deux solutions s'offrent à vous, poursuivre l'ascension du Canigou, ou contourner le pic par le GR10 en direction du refuge de Bonne Aigue-Les Conques-et le col Segala, on poursuit alors sur le refuge de Mariailles (cette option donne D+ 481m et D- 998m en 7h30/8h des Cortalets jusqu'à Mariailles). Si vous poursuivez sur le Canigou par la HRP depuis la fontaine de la Perdrix, suivre le très bon sentier jusqu'au pic Joffre à 2362m. De ce dernier, la suite de l'itinéraire est évidente, plein Sud sur le flanc W de la crête Nord du Canigou. Au sommet du Canigou, s'engager dans la cheminée en face Sud (plus impressionnante que difficile), à sa base en poursuit le bon chemin qui passe devant la brèche Durier, et sous la Porteille de Valmanya. Poursuivre alors la descente en direction des Gourgs du Cady et de la Cabane Arago à 2123m. Le sentier descend toujours plein W, et rattrape dans un lacet le GR10 en provenance du refuge de Bonnes Aigue et du col Segala. Poursuivre le Gr10 à gauche en direction du refuge de Mariailles, il passe à gué le Cady vers 1964m, et longe longuement les bases Nord des crêtes des Septs Hommes. Il traverse le torrent de la Llipodère grâce à une passerelle, et remonte durant 20min en direction du refuge de Mariailes à 1718m.

Étape 3 : Mariailles >> Sant Guillem # D+ 830m, D- 1288m en 6-7h

Du refuge de Mariailles, suivre la piste fermée à la circulation plein Sud en direction du Pla Guillem. Elle passe au dessus des Orris de la Llipodère et effectue deux larges lacets, le second est évitable par un chemin à gauche qui monte directement à la collade de la Roquette à 2083m. De cette collade, poursuivre le sentier sur la croupe peut boisé vers le Sud, sur le flanc droit de la piste. Il passe au peut marqué pic de la Roquette et arrive au refuge du Pla Guillem à 2276m, bien visible avec son toit orange. Du refuge poursuivre au S/SE jusqu'au bord du Pla Guillem, on surplombe alors le haut Vallespir. Descendre le long de la longue croupe herbeuse en direction du col de la Régine à 1762m, et emprunté la piste à gauche qui revient plein Nord sur 15min jusqu'au refuge des Estables. Des Estables, suivre le sentier/vieille piste qui descend à l'Est jusqu'aux ruines des Saqués et coupe le ravin de Comall Escur; à un croisement, prendre à gauche en direction du col de Serre Vernet à 1808m. Du col, traversée la jasse herbeuse vers le SE et emprunté le bon sentier puis une piste qui descend sur Sant Guillem.

Étape 4 : Sant Guillem > Batère # D+ 567m, D- 517m en 6h

Du refuge de Sant Guillem, à partir d'une aire de pique-nique proche de la chapelle, suivre le bon sentier qui s'élève en direction du col de l'Estagnol à 1667m. Du col, une vieille piste/sentier part vers l'W/NW en faux plat descendant en direction de la cabane de la Devèse à 1659m. De la cabane, poursuivre votre légère descente (plus forte par la suite) jusqu'à la vallée du Faig. On traverse le torrent du Riuferrer et le sentier s'élève à nouveau en direction des Canals de Léca en face Sud du Cincreus. Poursuivre le sentier vers l'Est. Vers 1650, le chemin descend fortement vers le col d'En Cé, poursuis sur les ruines du Mas de l'Oum, coupe le ravin des Canals de Léca et remonte fortement sur Batère. Mais il est possible, depuis le point 1650, de poursuivre par le vieux chemin en balcon des Canals de Léca. Peut marqué au départ, il se suit alors facilement et évite les dénivelé inutiles de l'autre option du col d'En Cé. Se vieux chemin est fait pour des randonneurs ayants une bonne orientation.

remarks

Si vous effectuez cette traversée avec un accès en transports en commun (ce que l'on vous conseille) le mieux est de démarrer de Casteil ou Vernet les Bains en direction du refuge de Mariailles.
Sublime itinéraire réalisable dans les deux sens. Afin de combler le manque de refuge gardé dans la partie Vallespir, il existe un projet de refuge gardé à Sant Guillem depuis 2012; pour le moment Sant Guillem reste une cabane ouverte à tous.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • it
  • eu
  • en
  • es
  • de