Cotagne : Traversée Thônes - refuge du Rosairy

Cotagne : Traversée Thônes - refuge du Rosairy

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • Swisstopo - 45 - Haute-Savoie
  • IGN - 3431OT - Lac d'Annecy

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 1 day(s)

quality: medium

Rating

T5 

heights

elevation min/max : 630 m / 1912 m

height_diff_up: 1470 m

orientations

E W S N

description

Itinéraire

De Thônes, rejoindre le hameau du Paradis et suivre les circuits du Torchon et du Cotagne, bien balisés. D'abord le long d'un ruisseau. Puis qui s'élève agréablement en forêt. Vers 850 m, un passage raide peut être humide, mais il est bien protégé par des chaînes. A une première intersection, prendre à gauche pour laisser le circuit du Torchon sur la droite. A une seconde intersection, prendre à droite au panneau "circuit du Cotagne" pour laisser à gauche la descente à Chamossière. Poursuivre par les Planets puis la croupe forestière jusqu'au refuge de Cotagne (1469) qui s'atteint en passant en versant est au prix d'une légère descente.

De Chamossière, longer la route vers l'Essert jusqu'au virage alt. 770. Emprunter alors la raide route bétonnée qui dessert le chalet du Plambois jusqu'au virage alt. 860 ou le sentier du circuit du Cotagne part à droite. Il remonte la forêt de manière variée, parfois descendante lors de la traversée d'un couloir. Une petite barre rocheuse facile est équipée d'un câble. On retrouve le sentier venant de Thônes à l'altitude 1210. Attention, ce sentier n'est pas le sentier du Replain indiqué sur IGN.

Du refuge, revenir quelques mètres sur le sentier et suivre le sentier bien marqué à gauche qui devient sente au niveau d'un bosquet d'épiceas: suivre la sente la mieux tracée, qui remonte d'abord en contrebas la croupe jusqu'en sortie de forêt (direction S).
De là, vers 1750 m, une sente part franchement en face E et rejoint en aller-retour le Rocher de Belchamp.
Et une autre part à flanc franchement en face W pour la traversée qui nous intéresse. Elle traverse un pierrier (2 ou 3 vieilles traces de peinture rouge, à apprivoiser pour la suite) et remonte pour atteindre le col entre les Rochers de Belchamp et sommet N de Cotagne, vers 1770 m.

Du col, 2 possibilités pour rejoindre la descente sur Rosairy:
- par le flanc E du Cotagne S :
plonger dans le couloir plein E (raides pentes herbeuses/caillouteuses) et viser une trace en rive droite du couloir, environ 100 m plus bas. Elle mène à la croupe herbeuse (environ 1660) qui ramène en face E. Quelques pas exposés, avec rochers et mottes herbeuses (délicats si humides) pour prendre pied sur cette croupe.
Une petite sente entame alors une longue traversée. D'abord assez à flanc et assez bien marquée. Puis carrément ascendante et carrément discrète (visant le haut d'un grand ravin puis toujours montante plein S). Les marques de peinture rouge, bien que peu visibles, se font de plus en plus nombreuses et utiles! Elles mènent au départ de la descente sur le refuge (un peu en dessous de 1800, à vérifier), en haut des falaises qui précèdent le raide couloir issu du point le plus méridional du Cotagne. Grandes flèches de peinture sur un rocher.
Une jolie sente expo chemine vers une faiblesse de ces falaises. Après être un peu descendu, ne pas se laisser influencer par une sente à bêtes en contrebas mais traverser à flanc pour rejoindre le couloir en passant sous une zone de mauvais rocher jaunâtre puis le sentier de la Tournette dans l'épingle vers 1650 m.
- par le sommet S:
idem dans le couloir Est jusque vers 1700 puis remonter à un collet évident (environ 1770) par de raides pentes (vieilles marques rouges, traces). De là, suivre l'arête jusqu'à un second collet ou l'arête se redresse. Choisir sa trace et son versant: Est avec peinture, W sans peinture. Les deux traces se rejoignent vers un collu (environ 1850) et on sort au sommet de Cotagne N (1870) après un court passage plus raide. On rejoint le point culminant au Cotagne S sans difficulté par l'arête. Au-delà du sommet, poursuivre l'arête sur une centaine de mètres (sente et marques rouges) jusqu'à voir la pente d'herbe barrée par la trace de descente. De là, viser le bosquet de pins du milieu. Et chercher le rocher aux flèches au bord de la pente, visibles du bas uniquement!

Depuis le refuge de Rosairy, le retour se fait jusqu'au parking d'été de la Tournette, cret d'Ailly et le Chouet (70 mètres de remontée), la Tettaz, Montisbrand puis en direction du Pont de Chamossière par le circuit du Pont Romain (remontée de 30 mètres sous Chamossière) pour arriver enfin au Paradis!

remarks

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de