La Rouye : Voie de la Rampe, "Veilleur Solitaire"

La Rouye : Voie de la Rampe, "Veilleur Solitaire"

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3336ET - Les Deux Alpes - Olan - Muzelle - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: loop
activities:
durations: 1 day(s)
configuration: face

quality: medium

Rating

D+  
6a+ > 5c

    II    P2 

heights

elevation min/max : 2344 m / 3084 m

height_diff_difficulties: 300 m

difficulties_height: 2784 m

orientations

E W S N

route_history

Voie ouverte par Jean-Claude Armand et Rémy Karle en septembre 2006.

description

La voie gravit la grande rampe inclinée vers la droite qui raye la partie gauche de la face.

Approche 1 h du refuge

Du Refuge de l'Olan prendre le même itinéraire que pour la Cime du Vallon. Le chemin emprunte d'abord une croupe herbeuse puis des pierriers à l'aplomb de La Rouye. Gagner l'extrémité gauche d'un cône de caillasses plus ou moins recouvert d'un névé triangulaire caractéristique situé au-dessus d'une première barre rocheuse au pied de la face, par un crochet sur la gauche. L'attaque se fait au point le plus bas de la face à gauche du départ de la Voie des Gapençais, au niveau d'une petite langue de rocher qui descend dans l'éboulis (ou la neige) au pied de la face.

Voie

300357
L1 5b/c S'élever facilement le long du côté droit de cette langue de rocher pour rejoindre et gravir une cheminée-rampe inclinée vers la droite, caractéristique (elle-aussi !), formée par deux fissures parallèles.
L2 6a+ Gagner au-dessus un peu à droite un petit dièdre déversé et terreux (6a+ ou A0), puis, au-dessus, s'élever droit légèrement à gauche (5+, rocher délicat). On arrive au pied d'un grand couloir peu incliné de rocher blanchâtre qui s'élève vers la gauche.
L3-4 2/3 Gravir facilement ce couloir au mieux. On rejoint alors la grande rampe oblique à droite qui marque tout le côté gauche du haut de la face W de la Rouye.
L5-8 4/5 S'élever sans grande difficulté le long de cette rampe jusqu'à son extrémité.
L9 5 Une petite traversée à gauche puis une montée en légère oblique à droite permettent de gagner la crête sommitale (50 m).

Descente 2 h du sommet au refuge

Descente classique

Du sommet, gagner le fond d'un couloir versant E par une vire étroite. Le descendre (facile mais peu commode) jusqu'à une vire d'éboulis que l'on remonte au N pour gagner l'arête E au point où elle se redresse (il est sans doute possible de quitter le couloir plus tôt et de traverser à l'horizontale vers ce point).

Traverser à flanc (cairns) pour gagner l'arête N que l'on suit jusqu'à un premier col peu marqué. De là :

  • soit descendre un couloir facile versant W sur 50 m puis traverser au N. Passer une première arête (cairn) pour en gagner une deuxième par une traversée descendante. On arrive quelques mètres au-dessus d'une dalle couchée lisse qui domine une profonde gorge.
  • soit poursuivre à flanc jusqu'à dominer une brèche très marquée, descendre alors au plus simple vers l'W jusqu'à apercevoir la dalle couchée, et la rejoindre.

Sur la dalle, un rappel sur chaîne peu visible permet d'atteindre, soit directement le névé au pied de la gorge (au moins 45 m), soit le fond de la gorge (30 m) puis le névé (20 m).

NB: Contrairement à ce qui est indiqué sur certains topos (Cambon par exemple), la gorge en question ne descend pas du Col du Bâton mais d'une profonde brèche au S du col.

Par les rappels de Inoxydable

Après avoir traversé le sommet, on peut rejoindre à la première petite échancrure de la crête les rappels de la Voie Inoxydable et descendre par ceux-ci (sans faire le dernier rappel). On rejoint alors facilement (si le névé du bas n'est pas trop grand ou trop dur !) le pied de la voie.
Par contre, la descente en rappel dans la Voie de la Rampe elle-même est fortement déconseillée (gros risque de chutes de pierres).

remarks

Voie "montagne" : il ne faut pas aller dans cette voie pour l'intérêt de son escalade mais pour l'élégance de son tracé.
Équipement aéré (voire très aéré) dans les zones faciles (le plus souvent !), beaucoup plus rapproché dans la seconde longueur. Relais équipés.
Attention : voie (très) peu parcourue donc peu nettoyée : beaucoup de cailloux sur les vires.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

Associated routes

Associated articles

Associated books

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en