Aiguille des Glaciers : Arête S - franco-italienne

Information

General

General

route_types: loop
activities
durations: 1 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Location

Location

heights

heights

elevation min/max : 2750 m / 3817 m

height_diff_up: 1160 m

Rating

Rating

AD-     P2 

gear

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

orientations

E W S N

Maps

Maps

  • Swisstopo - 45 - Haute-Savoie
  • IGN - 3531ET - St-Gervais les Bains - Massif du Mont Blanc

Licence

Licence

description

Approche

Il faut se rendre au col menant à la Petite Aiguille des Glaciers à 3400m, donc passer par le très crevassé glacier des Glaciers, le remonter jusqu'à un peu moins de 3300m avant de descendre au pied du pilier S selon les crevasses. De là le col est visible.

L'arête S

Du col à 3400m remonter au NW la pente de neige menant à l'arête pour ateindre une première pyramide à environ 3500m. Deux anneaux de sangle peu avant la pyramide mais le cheminement est facile (rochers explosés/passage de II/pente de neige facile).

De ce point (au sommet) s'orienter plus au N pour suivre l'arête franchement facile et plus ou moins en mixte selon la saison (évidement!). Une première descente facile en III puis un gros gendarme/crête à passer du côté italien (E).
Tout l'itinéraire est tracé par des griffures de crampons, jusqu'au sommet, et aussi sur l'arête de descente (N).
Aucune vraie difficulté sur la partie assez plate de l'arête, juste une pour passer le gendarme/crête. Le rocher est relativement correct.

Puis commence l'ascencion de la pyramide terminale, plus une face qu'une arête. Nombreux débris provenant de l'avion crashé (mais pas vu la fameuse hélice…). Le mieux est de repérer les rochers griffés.
La progression alterne partie en bon rocher (lorsque plus raide, quelques pas de IV) et escalade de III dans des rochers où il faudra tester les prises. Il n'y a pas beaucoup de recherche d'itinéraire ou de recherche de prises, c'est assez évident. Pas mal de bécquets pour l'assurage,
passer vers un qui est très distinct. Passer aussi , et avant, entre deux rochers. C'est très étroit, mais très bien pour l'assurage!

Le vrai sommet se découvre qu'une fois arrivé vers la fin.
En début de saison il y a plusieurs couloirs en neige.

Descente

C'est l'arête N suivie de la problématique face W qui servira de descente, possibilité de lire le topo de montée ailleurs mais ici c'est en sens inverse!

Première partie l'arête N : Passer plus en Italie, la seconde partie est française. Très souvent à côté du fil de l'arête ce qui permet un bon assurage car les becquets sont nombreux (ce qui n'empêche pas de mettre des sangles selon son niveau de confiance).
Un seul gendarme est quelque peu technique, quelques pas de IV.
La désescalade est assez facile, le rocher est très correct et les prises nombreuses, le tout sur un itinéraire assez évident. Mais l'ambiance est carrément grandiose sous l'oeil inquisiteur des dôme de Miages, du Mt Blanc et de Tré la Tête.

Arriver à la brèche, quitter l'arête pour parvenir à la face W en rocher pourri.
Attention!!! Ne pas descendre dans cette brèche directement, un le passage clef est de bien partir à flanc, légèrement en montée pour contourner l'énorme gendarme et ensuite repérer un premier spit (non équipé ?) puis un autre équipé (repérable sur l'arête peu avant la brèche).
Descendre en repérant les relais qui sont toujours sur la droite (au N). Rappel possible ou en demi cabestan. Tous les 15/20m il y a un point.
3 (ou 4?) spits plus bas depuis le début de la descente de la face, repérer une plate forme en aval, ne pas aller au S vers le grand couloir mais partir un peu au N et repérer le prochain spit au dessus de la petite falaise donnant accès à la plate forme. C'est le deuxième passage clef car ici il ne faut pas partir n'importe où.
Descendre cette falaise vers le S (vers le couloir) transversalement sur des fausses vires puis rejoindre au mieux la plate forme.
Partir au N en descendant puis plus ou moins à flanc, suivre les spits. Une petite remontée et arriver dans un couloir sableux! Le descendre quelques mètres et chercher le dernier spit.
Généralement il faut mettre les crampons ici avant de descendre.
D'ici, à quelques dizaines de mètres du deuxième dôme, à presque 3700m, plusieurs options de descente sont possible (le glacier des Glaciers ou par l'arête des dômes/des Lanchettes).

remarks

  • Plus facile, du moins pas plus difficile (mais carrément plus long aussi) que la face W suivie par l'arête N à la montée. Le passage obligatoire sur le glacier des Glacier impose de se renseigner si il passe ou non car des crevasses peuvent en interdire l'accès. Il reste assez longtemps à l'ombre et une fois quitté vers 3400m (pour le retrouver de l'autre côté) il n'y a plus de pont de neige en descendant par les dômes des Glaciers et l'arête des Lanchettes.
  • C'est vraiment très long, il faut vraiment être à l'aise pour ne pas vouloir tirer (trop) de longueurs et donc progresser vite. Sinon on termine tard.
  • C'est une boucle pourquoi ne pas la faire sur 2 nuits!

gear

  • Plusieurs sangles (des grandes) et 3 ou 4 dégaines. Friends ou coinceurs pas vraiment utile pour qui est à l'aise sur ce genre de terrain.
  • Prévoir de quoi faire un rappel.

Associated waypoints

Associated routes

Associated articles

Associated books

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • eu
  • en
  • es
  • it
  • ca
  • de