Aiguille du Plat de la Selle : Pilier du Routier et arête du Routier

Aiguille du Plat de la Selle : Pilier du Routier et arête du Routier

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Map

  • IGN - 3336ET - Les Deux Alpes - Olan - Muzelle - Parc national des Écrins

Licence

General

route_types: loop
activities:
durations: 2 day(s)
rock_types: gneiss
configuration: pillar

quality: medium

Location

Rating

D  
5b > 5b

    IV    P4 

heights

elevation min/max : 1383 m / 3597 m

height_diff: +2300 m / -2300 m

height_diff_difficulties: 400 m

difficulties_height: 3220 m

orientations

E W S N

route_history

Ouverture (à l'aide de 5 pitons) : 3 août 2003 - Frédéric Chevaillot, Bernard Marnette.

description

Course exceptionnelle par son ambiance aérienne et son caractère sauvage, dans un gneiss acceptable.

Montée au bivouac

De Pré Clot, emprunter le sentier qui part derrière le gîte en direction de Champébran. Il longe un moment la route, coupant une piste par deux fois. Le quitter peu avant Champébran (1670 m) pour un sentier indiqué Plat de la Selle, à gauche. Ce sentier mène au Grand Creux (2550 m) avant de redescendre vers l'W.

Remonter le thalweg du Grand Creux vers le NE et repérer, à droite du point 2955 (bifide), un collet sur l'arête séparant le Grand Creux du glacier du Routier. Atteindre ce collet par des pentes de pierrailles. Faire 60 m sur l'arête en direction du point 3078 pour trouver un emplacement de bivouac 2 m sous la crête, versant Grand Creux. On peut également bivouaquer au Grand Creux, ce qui permet de récupérer plus facilement les affaires lors de la descente.

Approche

Descendre sur le "glacier du Routier" que l'on remonte (pierrailles et névés) jusqu'à l'altitude 3150. Pour atteindre la crête du Routier, repérer deux rampes parallèles. La rampe de gauche est bordée à sa base, à droite, par une paroi surplombante. Remonter la rampe de droite (rochers blancs à la sortie) :
- attaquer de préférence par sa branche de droite dérobée et terreuse plutôt que le dièdre rocheux de la branche de gauche (les deux branches se rejoignent après 50 m - section délicate en l'absence de neige).
- 10 m sous la crête, un pas difficile peut s'éviter par une vire et des gradins en rive droite.
- cairn au débouché du couloir.

La face W de l'Aiguille du Plat de la Selle, délimitée à gauche par le pilier du Routier et l'arête homonyme et à droite par l'arête SW.
La face W de l'Aiguille du Plat de la Selle,
délimitée à gauche par le pilier du Routier
et l'arête homonyme et à droite par l'arête SW.

Pilier du Routier

L1 3c 1p Attaquer à gauche du fil du pilier par un dièdre (des deux dièdres préférer celui de gauche) puis des gradins jusqu'à une terrasse.
L2 Monter droit sur 4 m, traverser un petit mur à droite (1 pas de 5a) pour rejoindre une rampe, en sortir à gauche par une dalle (1 pas de 5b) puis monter droit jusqu’à une plateforme.
L3 4c 1p Franchir un ressaut.
L4 3b Suivre des dalles couchées jusqu’au pied du grand ressaut.
L5 4c/5a 1p À droite du fil du pilier, une courte traversée à droite permet de rejoindre une rampe oblique à gauche que l’on suit jusqu’à une terrasse sur de gros blocs instables sous un petit mur.

3 m à droite de la terrasse, franchir un passage raide (5a), suivre une rampe rocailleuse montant vers la gauche puis revenir à droite sur une petite vire jusqu'à une terrasse sous des dalles blanches.

L6 5a Franchir un petit mur fissuré puis remonter un vaste couloir en utilisant les rochers de droite, puis le traverser vers la gauche.

Contourner facilement le ressaut sommital par la gauche (versant Selle) pour rejoindre une brèche sur le fil de l’arête.

Arête du Routier

Il reste moins de 150 m de dénivelé jusqu’au sommet, mais l’arête est effilée et il faut gravir (4b maxi) toutes les tours une à une, sans pouvoir en contourner aucune.

  • Basculer versant Saint Christophe pour rejoindre une cheminée amenant à une brèche.
  • 2e tour : La deuxième tour (la 1re, sommet du pilier, a été contournée) se gravit par une belle dalle (3b, rocher excellent). Rappel de 10 m versant Saint Christophe au sommet pour rejoindre une petite vire (anneau de corde).
  • 3e, 4e, 5e et 6e tours : suivre au mieux l'arête au plus proche du fil.

Descente

Deux possibilités de descente : la voie normale versant Saint-Christophe-en-Oisans qui permet de récupérer le bivouac ou la voie normale du Soreiller.

Par la voie normale usuelle de Saint-Christophe-en-Oisans (PD)

Suivre l'arête SW jusqu'à la bifurcation avec l'arête W. Descendre l'arête W, d'abord sur le fil puis à droite au cœur de la face W pour éviter la partie la plus raide des dalles compactes de granite clair qui sous-tendent l'arête SW (un cairn signale cette bifurcation vers 3500 m). Revenir sur le fil au pied des ces dalles (cairn, altitude un peu inférieure à 3400 m). Dans le prolongement de l'arête SW on trouve un mamelon de pierrailles que l'on contourne par un couloir terreux à droite ou par la gauche en descendant dans le versant S (névés possibles) jusqu'à un collet de l'arête où arrive l'attaque originale de l'arête W par le glacier du Routier. Descendre alors dans un évident couloir du versant S (pierrailles et neige, 35°) pour gagner le "glacier du Plat". Le descendre par son fond (en rive gauche du vallon) en passant sous la tête de Graou afin d'éviter un premier verrou. Rejoindre le Grand Creux après un second verrou (pour récupérer le bivouac, repasser rive droite au niveau de ce verrou).

Par la voie normale du Soreiller (PD)

Cf la Traversée de l'Aiguille du Plat de la Selle.

remarks

  • Grande course sauvage qui nécessite une attention constante durant des heures.
  • Rocher bon en général, parfois très bon, à purger encore - il est déconseillé de s'y aventurer à plusieurs cordées.
  • La cotation libre obligé et la cotation globale sont sujettes à discussion : les futures répétitions permettront d'affiner ces cotations.
  • Le téléphone passe.
  • Comme suggéré dans MM, on peut sans doute aussi bivouaquer sous le glacier du Routier, près d'un petit lac qui s'est formé avec le retrait glaciaire mais qui pourrait disparaître.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • Jeu complet de friends jusqu'au camalot 2 (en particulier petits et moyens) et coinceurs. Sangles. Marteau pour retaper les 4 pitons utiles en place.
  • Matériel de bivouac, eau.
  • Crampons et piolet suivant l'enneigement : visuels depuis la route de la Bérarde pour le glacier du Routier et depuis le refuge de l'Alpe du Pin pour l'accès au bivouac et la descente SW.

external_resources

  • Description par les ouvreurs et récit de la première par B. Marnette : Bulletin ADS CAF Isère janvier 2004 - la photo est prise depuis R1.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de