Aiguilles Dorées - Le Trident : Voie normale

Information

General

General

activities
durations: 1 day(s)

quality: medium

Location

Location

heights

heights

elevation_max: 3436 m

Rating

Rating

AD     III    P3 

gear

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

orientations

image/svg+xml N NE NW SE SW S E W

Maps

Maps

  • Swisstopo - 46 - Val de Bagnes
  • Swisstopo - 282 - Martigny
  • Swisstopo - 1345 - Orsières
  • IGN - 3630OT - Chamonix - Massif du Mont Blanc

Licence

Licence

description

Approche

Des cabanes de Trient, d'Orny, ou du bivouac de l'Envers des Dorées, atteindre la cuvette neigeuse du Col Droit.

Itinéraire

De la brèche Crettez, la ligne générale emprunte le système de vires le plus bas à l'aller, puis monte droit au sommet en versant S.
Après un grand rappel au SE on récupère pour le retour une autre ligne de vires situées plus haut, cheminant sous l'Aig. Javelle et dont il faut redescendre quand on est sous la Tête Crettez. On rejoint ainsi le système de vires emprunté à la montée peu avant la brèche Crettez, et qui donne accès à la ligne de rappels.
Au lieu d'emprunter le couloir classique qui est désormais sec et peu pratique, on atteint la brèche Crettez par un nouvel itinéraire sécurisé.
A peu près au centre de la cuvette monter une corde fixe avec des nœuds jusqu'à une vire, qui conduit à deux longueurs bien équipées (plaquettes, IV) : la première suit une fissure d'abord peu inclinée puis qui se redresse jusqu'à un bon relais. La deuxième après un pas rejoint la rive droite du couloir classique et mène aisément à la brèche Crettez.
De là aviser un cairn et suivre la vire qui passe un éperon, redescend et continue plus ou moins de niveau dans le versant SE.
Elle s'amenuise parfois, requiert un peu de désescalade et de protection mais se suit bien à corde tendue.
Sous l'aplomb du Trident quitter la vire pour arriver dans une grande terrasse horizontale et des blocs (plusieurs passages possibles, 2 longueurs à protéger). Monter des cheminées faciles en laissant de gros toits à droite et gagner sur une bonne vire au pied des édifices sommitaux (là aussi plusieurs passages sont possibles, on peut passer entre autres dans une boîte aux lettres).
Gagner facilement la pointe E; le bloc W qui nécessite d'enjamber la brèche entre les les deux sommets est plus délicat. Redescendre à la vire une dizaine de mètres plus bas et suivre un pont de granit qui mène au relais de rappel face à la Javelle.
Soit faire 50m et arriver au système de vires supérieures soit faire plus court et désescalader.
Après le rappel on remonte légèrement direction E et on suit les vires en passant sous l'Aiguille Javelle (ou en la grimpant au passage, fissure en IV+ de sulfureuse réputation), puis sous la Tête Crettez en passant une zone de granit gris.
De là il faut redescendre rejoindre la vire de l'aller en faisant éventuellement des zig-zags dans la face SE, plusieurs descentes possibles.
Une fois qu'on a rejoint les terrasses inférieures, les suivre jusqu'à la brèche Crettez, remonter un peu au-delà de celle-ci vers l'E (cairn) et trouver les 2 ou 3 rappels (selon la corde emportée, 3 relais équipés) qui ramènent dans le cirque neigeux du col Droit ou avant la neige, sur la vire suivie à la montée et sa corde fixe.

remarks

  • Cet itinéraire permet de faire un beau sommet sans s'engager dans la longue traversée complète.
  • Pas de grandes difficultés techniques, mais de la recherche d'itinéraire.
  • Pas d'équipement en dehors de l'accès à la brèche Crettez et des rappels qui sont en revanche très sûrs.

gear

  • Corde 2 x 50 préférable pour les rappels mais non indispensable.

route_history

Edouard Béraneck et Emile Javelle en 1876 (incertain)

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • de
  • ca
  • eu
  • es
  • en
  • it

Edit

Add images

Comments