Turon du Néouvielle : Arête S

Turon du Néouvielle : Arête S

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang es

Map

  • IGN - 1748ET - Néouvielle - Vallée d'Aure - Parc national des Pyrénées
  • IGN - 1748OT - Gavarnie - Luz-St-Sauveur - Parc national des Pyrénées

Licence

General

route_types: traverse
activities:
durations: 1 day(s)
configuration: edge

quality: medium

Rating

AD+  
5a > 5a

    II    P4 

heights

elevation min/max : 2175 m / 3039 m

height_diff: +1000 m / -1000 m

height_diff_difficulties: 400 m

orientations

E W S N

route_history

Jean Arlaud, Élie-Charles Fazeuilles, René Gazagne, Jean Maigné, et André Monégier, le 20/09/1925

description

Parcours d'arête intéressant, de faible difficulté (IV max) mais sur un terrain "montagne" sans équipement en place.

Approche 2h

Prendre le sentier en rive S du lac en direction du Pic Long et du Campbiel. Lorsqu'il redescend et traverse un court éboulis de bloc, un peu avant la fin du lac, bifurquer à droite (cairn, sente peu visible) et descendre en quelques lacets jusqu'au fond du vallon, en amont du lac. Remonter en face (W, cairns+trace) pour gagner la Hourquette de Bugarret.

Itinéraire 4h30

Gravir directement le premier ressaut au-dessus de la Hourquette (par une écaille puis court dièdre juste à gauche du fil, puis fissure sur le fil, 20 m, IV), puis le ressaut suivant sur le fil (10 m, IV). Suivre le fil de l'arête, tel un large trottoir incliné, jusqu'à une petite tête rocheuse (sangle sur sa gauche) que l'on gravit directement ou que l'on contourne par la gauche (dans ce cas suivre une vire pour revenir sous la sangle versant N). Descendre à la brèche (20 m, III+), passer une courte taillante et continuer sur le fil de l'arête jusqu'à 2 gendarmes jumeaux penchés évidents. Traverser le 1er gendarme sur le fil (IV, désescalade III+) et contourner le 2e gendarme par une vire à gauche (vire à mi-hauteur décrite ci dessous). Variante pour franchir les 2 gendarmes : Descendre de l'arête versant W, passer sous le premier gendarme et gravir le second jusqu'à une vire à mi-hauteur par le dièdre à l'aplomb de son bord droit.
Le ressaut suivant est bordé sur sa droite de dalles claires inclinées au rocher structuré : le gravir sur le fil ou le contourner par la droite par une sente sous ces dalles. Rejoindre le fil immédiatement après ce ressaut, franchir un courte taillante, une brèche, poursuivre sur le fil accidenté jusqu'à un court ressaut que l'on gravit versant (E) et désescalade versant W dans une sorte de cheminée (IV, 10 m, Rappel possible avec anneau+maillon en place). Regagner le fil et poursuivre jusqu'à une brèche suivie d'une dalle compacte couchée au pied d'un grand ressaut raide (facilement identifiable par un énorme bloc vertical orange et marqué de coulures noires sur la droite du ressaut). Le contourner par sa droite (cairn visible sur une petite épaule à droite), gagner la dite épaule (relais possible), traverser versant E sur 10 m et gravir une raide cheminée (IV+, 20 m). En sortir sur la droite avant le sommet de ce ressaut.
Poursuivre sur le fil, franchir une taillante en direction d'un massif ressaut, bordé à droite d'un mur vertical orangé avec des fissures formant un quadrillage oblique. Gagner le versant W de ce ressaut et gravir une double fissure (par celle de gauche, V) immédiatement à gauche du fil. Continuer jusqu'au sommet du ressaut ou traverser facilement à gauche. Dans le ressaut suivant, franchir des gradins raides, traverser une dalle couchée claire sur la gauche du ressaut jusqu'à un mur rouge. Le gravir, suivre la taillante qui le surmonte en se tenant versant E et traverser dans une dalle jusqu'à un couloir herbeux toujours versant E. Ce couloir ramène à l'arête au niveau d'une petite brèche (cairn), sous un joli ressaut de dalles oranges et fracturées. Gravir une fissure large sur la gauche de ce ressaut (fissure qui devient double mi-hauteur, IV+), poursuivre au-dessus au plus simple.
On est là au 2/3 de l'arête et la suite est un peu moins grimpante. Toujours suivre plus ou moins le fil. Franchir des rochers fracturés et un éboulement récent par la droite puis gagner le sommet lui-même (2 grands cairns) par une arête moins intéressante.

Descente 2h30

Poursuivre au N jusqu'au Pic des 3 Conseillers :

  • soit par le fil de l'arête facile et esthétique (II max, 1h),
  • soit par une vire versant E qui traverse à niveau sous l'arête (cairns, 30min). Cette vire débute environ à 300 m au N du sommet du Turon, là où le fil de l'arête redevient marqué (cairn sur le fil).

Du Pic des 3 Conseillers, descendre par une sente son arête N large et débonnaire jusqu'à gagner la brèche de Néouvielle. Descendre versant E par la vire Batan (facile sur les 2 premiers tiers puis plus raide avec un pas de 3, 1 spit). Longer ensuite les parois du Ramougn plutôt que de couper directement dans les gros blocs : une petite sente ramène au sentier des terrasses puis au barrage.

remarks

  • itinéraire magnifique sur un rocher globalement excellent
  • course relativement longue, même une fois passée les parties les plus grimpantes de la première moitié de l'arête.
  • la descente n'est pas à négliger

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

  • jeu de coinceurs
  • jeu de friends du #0.3 au #3
  • sangles
  • pitons inutiles
  • encordement à 30 m (pour éventuellement tirer une longueur dans certains ressauts)

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • de
  • eu
  • ca
  • it