Jantugan : Approche par la Géorgie (pour l'arête E)

Jantugan : Approche par la Géorgie (pour l'arête E)

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

Licence

General

route_types: return_same_way
activities:
durations: 4 day(s)

quality: medium

Location

Rating

PD+  

heights

elevation min/max : 1800 m / 3991 m

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

description

Voici seulement la description pour accéder au plateau supérieur du glacier Lekhzir par lequel on accède ensuite à l'arête E du Jantugan.
(en espérant que ça puisse servir un jour à d'autre).

Accès

Tbilisi (gare ferroviaire) – Marschroutka pour Zugdidi (15 lari) – Marschroutka pour Mestia (20 Lari) ou Taxi (110 lari) . compter 5 H00 pour ce dernier trajet.

Hébergement

Au niveau de la place de Mestia, demander dans les commerces ou aux gens dans la rue pour trouver a loger chez l’habitant. Compter 10 lari la nuit avec eau chaude.

Approche

(longue et sauvage).
De la place continuer la route vers le N, passer le pont, passer l’aérodrome, toujours en suivant le balisage rouge et blanc.
Poursuivre tout droit par une piste en rive gauche de la Mestiachala qui mène à une roulotte abandonnée et a un pont suspendu qui traverse la rivière.
Franchir le pont pour aller donner ses coordonnées (numéro de passeport, nom…) au poste de gardes frontières (sympas).
Repasser le pont pour continuer en rive gauche de la Mestiachala par un sentier assez bon.
Plus loin, après avoir passé un éboulement (cône d’avalanche), il faut quitter ce bon sentier (qui monte ensuite en lacets dans la forêt) au niveau d’un cairn pour longer le bord de la rivière en suivant la berge par un cheminement plus sauvage(pas de sentier, pas de balisage).
Après un éboulement de schistes rouges arriver à la confluence avec un gros torrent qui descend de la droite : la Murkvam.
S’il n’y a rien pour traverser la Murkvam (cas le plus probable) il faut construire un pont avec les troncs d’arbres coupés par les avalanches de l’hiver.
Délicat et dangereux : s’appliquer pour faire ce pont.
Poursuivre toujours par la berge de la Mestiachala (la forêt au-dessus est plus pénible à traverser) en rive gauche puis s’élever avant l’entrée dans la gorge de Tiubri afin de passer au-dessus de barres rocheuses (pénible).
Redescendre à la berge après ces barres par des roches moutonnées blanches et glissantes (plaque commémorative à cet endroit) afin de s’engager dans la gorge.
Un emplacement de bivouac est possible à cet endroit.
Passer ensuite un gros éboulement par le haut et redescendre à la berge.
Plus loin la rivière a creusé un canyon profond : l’éviter en s’élevant en rive gauche d’environ 100 m pour passer a une brèche.

Poursuivre au plus simple en direction du glacier de Lekhzir ( se prononce “lerh –Zir”).
Monter sur celui-ci en s’élevant en rive gauche par des blocs instables puis traverser le glacier en direction du point de rencontre de ses trois branches (est, N et W).
De l’autre côté (vers le NNW) on voit des pentes végétalisées (rive droite de la branche N) : les rejoindre en suivant une direction NNW.
La branche N est raide et pleine de séracs + crevasses : on ne peut pas la remonter.
Il va falloir passer par les pentes de la rive droite.
Apercevoir une grande cascade plus haut en rive droite et c’est la que se trouve le bivouac a rejoindre.
Pour se faire, remonter les pentes peu végétalisées (sur dépôts morainiques) raides et pénibles en progressant à gauche d’un petit talweg occupe par un petit torrent ou par le torrent lui même.
Plus haut le talweg est occupe par un névé.
Traverser le névé vers la droite afin de rejoindre un système de rampes herbeuses en diagonale vers la droite.
Les remonter et par une dernière traversée horizontale à droite au-dessus d’une petite barre, rejoindre le bivouac situe au même niveau que la cascade supérieure visible d’en bas.
Place pour 6 tentes, eau à 2 m.

Itinéraire (non réalisé jusqu’au sommet)

Du bivouac, continuer à progresser (petite sente+cairns) vers le haut afin de rejoindre une grande pente de neige puis de glace en rive droite du glacier.
Cette pente est exposée aux nombreuses pierres qui coiffent son sommet et ne demandent qu’a tomber aux heures chaudes…
Après cette pente de glace se trouve le plateau supérieur du glacier Lekhzir.

Suite de l’itinéraire à créer.

remarks

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

Associated routes

Associated articles

Associated books

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu