Aguja Guillaumet : Comesaña-Fonrouge (Arête NW)

Aguja Guillaumet : Comesaña-Fonrouge (Arête NW)

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang es

Licence

General

route_types: return_same_way
activities:
durations: 1 day(s)
configuration: edge, pillar

quality: medium

Rating

TD-  
6b+ > 5c

  A1    IV    P4 

heights

elevation min/max : 540 m / 2579 m

height_diff_up: 2179 m

height_diff_difficulties: 600 m

gear

glacier_gear: glacier_safety_gear

orientations

E W S N

route_history

José luis Fonrouge et Carlos Comesaña, le 12 janvier 1965.

description

Une des voies les plus accessibles du massif, mais néanmoins une entreprise à ne pas sous-estimer. La longueur clé passe facilement en tire-clou et le reste de l'itinéraire est homogène dans le IV+/V. Même si la voie descend en rappel, on est loin de tout et il y a un engagement certain.

Il est nécessaire d'emmener crampons et piolet pour les pentes sommitales.

Approche

Bivouaquer à Piedra Negra (3 à 5h depuis Rio Electrico, en passant par Piedra del Fraile). Depuis le bivouac, remonter en direction du Col Guillaumet, d'abord en rive droite du petit glacier puis dans des pentes de moraine assez raides et instables. Remonter le névé supérieur, soit directement dans la neige (passages à 45˚) soit dans les rochers brisés en rive gauche, jusqu'à arriver à un petit col à l'attaque de l'arête. 2h depuis le bivouac.

Voie

Remonter l'arête initialement sur le fil (bref passage peu commode dans une fissure raide pour se mettre dans le bain) puis au mieux en évitant un immense bloc caractéristique par la droite. 4 grandes longueurs de IV/IV+. On arrive sur une bonne vire au pied du petit dièdre raide de la longueur clé (6b+). Le remonter en verrous et dülfer, au besoin en tirant au clou. Quelques pitons en place. Ne pas suivre la fissure étroite qui continue mais se rétablir sur une bonne vire à gauche après une vingtaine de mètres.

Traverser en adhérence sur 20 m puis remonter une longue rampe ascendante vers la droite (V). Deux grandes longueurs faciles dans du terrain moins raide (IV) amènent au sommet d'une première tour. Désescalader facilement une dizaine de mètres jusqu'au col au pied d'une deuxième tour, puis traverser un peu à droite pour rejoindre une fissure raide (V) sur une dizaine de mètres. Une dernière traversée et une fissure couchée amènent aux pentes sommitales.

Remonter la neige ou les dalles au mieux, sur environ 150 m. Le rocher est meilleur sur le flanc droit mais il reste très difficile de se protéger correctement. Quelques pas de III amènent au pied du bloc sommital qui peut se gravir en un pas de V (expo).

Descente

En rappels dans la voie. Les relais sont en principe en place, mais toujours bien les vérifier avant de s'y pendre, comme partout en Patagonie. Il est possible de faire un rappel pour éviter la partie la plus raide de la pente sommitale.
Du bas de cette pente, il est préférable de faire un court rappel diagonal jusqu'à un bloc coincé au sommet de la deuxième tour, puis un deuxième rappel légèrement traversant pour rejoindre le col entre les deux tours. De même, un rappel de 58 m amène du sommet du triangle directement au pied de la longueur clé.
Il y a également quelques relais en place pour descendre les parties les plus expo du névé d'approche.

remarks

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

Camalots jusqu'au #1 en double, #2 utile et #3 optionnel. Quelques câblés et de la cordelette pour renforcer les relais. Cordes à double de 60 m.
Crampons et un piolet le plus souvent nécessaires pour l'approche et pour les pentes sommitales.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • eu
  • it
  • en
  • ca