Obiou : Obiou, Grand Ferrand, Vachères : traversée non stop par les crêtes

Obiou : Obiou, Grand Ferrand, Vachères : traversée non stop par les crêtes

General

route_types: traverse
activities:
durations: 1 day(s)
rock_types: calcaire
configuration: edge

quality: medium

Rating

PD-  
3b
 

heights

elevation min/max : 900 m / 2789 m

height_diff_up: 4350 m

description

Montée à l'Obiou

De Cordéac, monter au col de la Brèche en empruntant une piste au début puis le sentier découverte du ruisseau des pavés (balisé).

Du col, se diriger vers l’Aiguille en coupant les lacets de la piste sur des sentes de moutons. Éviter par la gauche, vers 1850 m, un système de barres (ou choisir de gravir une courte cheminée en III bien visible à droite d’une aiguille). On rejoint alors une sente cairnée que l’on suit jusqu’au sommet de l’Aiguille.
Remarque : Sur IGN, le sentier évite les barres par la droite : pas vu sur le terrain.

Rester sur le fil de la crête et gagner le sommet du Rattier puis du Bonnet de l’Evêque.

Aller-retour au sommet de l’Obiou par le Malpasset, vertigineux et exposé (1 spit).

De l'Obiou au Grand Ferrand

Petit Ferrand Face N
Petit Ferrand Face N

De retour au Bonnet de l’Evêque, rejoindre la Tête de la Cavale par la crête. En descendre par le raide couloir S plutôt par sa rive gauche, sur des gradins herbeux (descente délicate).

Une fois dans la Combe de la Prison, retrouver l’arête au point 2434 au S du col du Portail en gravissant des pentes raides d’éboulis. Atteindre le sommet du Nid par une cheminée exposée versant W (environ 3 m en III).
Remarque : Possibilité d’éviter le sommet du Nid en redescendant versant W d’une cinquantaine de mètres jusqu’au sentier peu marqué de la Baronne. Passer alors le Nid et remonter au col de Courtet. Ou bien, autre alternative, rester dans la Combe de la Prison.

Sans difficulté, poursuivre sur l’arête pour passer le Rougnou. Redescendre sur le col de Rougnou puis gravir la face N de la Tête de l’Aupet (éboulis raides).

Descendre en quittant le fil de l’arête par la pente SE. Retrouver la Crête des Grépoux et la suivre jusqu’au col de Drouillet. Repérer un grand cône herbeux à la base de la face N du Petit Ferrand. Le départ de la voie de montée se trouve au sommet de ce cône.

Remonter le cône herbeux jusqu’à son sommet et s’engager dans une petite dépression, base d’un couloir qui part sur la droite. Ne pas remonter ce couloir trop raide mais partir sur la gauche dans des gradins. Une trentaine de mètres plus haut, faire une traversée sur la droite à la base d’une barre creusée de nombreuses cavités et petites arches. Remonter ensuite tout droit, au plus facile dans des couloirs rocheux jusqu’à venir buter sur des ressauts plus raides. Une nouvelle traversée sur la droite permet de rejoindre la pente suspendue du Petit Ferrand. La remonter jusqu’à un col bien marqué et suivre l’arête en évitant les derniers escarpements par la gauche pour atteindre le Petit Ferrand.

De la brèche au Grand Ferrand par le tunnel
De la brèche au Grand Ferrand par le tunnel

Redescendre quelques mètres en direction du Grand Ferrand. S’approcher d’un couloir encaissé en contrebas d’une petite barre rocheuse. Ce couloir descend sur la gauche et s’enfonce sous de magnifiques arches. Sur la droite, il atteint la brèche entre le Grand et le Petit Ferrand. Se diriger vers celle-ci (quelques pas d’escalade en traversée) et gravir les ressauts qui suivent (possibilité de passer à l'intérieur d'un petit tunnel de quelques mètres) en passant sur le versant NW pour arriver au Grand Ferrand.

Du Grand Ferrand à la Tête de Vachères

Face N du Rocher Rond
Face N du Rocher Rond

Descendre par la voie normale (balisée). Une fois dans le vallon Froid, rejoindre le col 2411 sur l’arête de Vallon Pierra. Suivre celle-ci jusqu’au sommet puis, gagner la Tête du Lauzon et le Col de Charnier en décrivant une boucle vers l’W.

Passer à la Tête des Vautes et attaquer la crête de la Tête de Plate Longue. La remonter jusque sous des ressauts infranchissables, effectuer alors une traversée vers la gauche et, en longeant les escarpements, atteindre le sommet.

Dépasser le col qui suit et s’engager sur une vire assez large en laissant sur la droite les difficultés de l’arête. Remonter ensuite dans une dépression et en sortir par la droite avec un couloir que l’on suit jusqu’à son terme : les abîmes de la face W. Immédiatement à gauche, une courte cheminée (un pas d’escalade, III, à la base) permet de gagner les pentes terminales de la face N du Rocher Rond.

La suite de la crête ne pose pas de difficultés. Une succession de courtes montées et redescentes font passer par l’Aiglière et la Rama.

Poursuivre en direction de la Tête de Vachères jusqu’à se trouver en haut d’une cheminée d’une dizaine de mètres. Prendre l'arête immédiatement à droite (quelques blocs instables) et la quitter sur la droite quelques mètres après par un petit pas de III descendant. Poursuivre par la crête facile au début, devenant plus aérienne sur la fin, jusqu'à la Tête de Vachères.

Retour en vallée

Demi tour jusqu’au col dominant l’éboulis de la Plate des Serres. Descendre l’éboulis et rejoindre dans le vallon des Aiguilles le GR 94 que l’on suit jusqu’au col du Festre.

remarks

  • Terrain exigeant, souvent exposé.
  • Risque de chutes de pierres.
  • Recherche d'itinéraire pouvant poser des problèmes dans les face nords du Petit Ferrand et du Rocher Rond.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

Casque
Piolet recommandé
Éventuellement corde pour quelques passages courts

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu