Pic du Seil de la Baque : Par la Tusse de Montarqué

Pic du Seil de la Baque : Par la Tusse de Montarqué

{{detailsCtrl.documentService.document.associations.images[0].locales[0].title}}

Application mobile

View off-line all information from this route on the Camptocamp mobile application.

Associated waypoints

View in other lang es

Map

  • IGN - 1848OT - Bagnères de Luchon - Lac d'Oô

Licence

General

route_types: return_same_way
activities:
durations: 2 day(s)

quality: medium

Rating

4.2

heights

elevation min/max : 1139 m / 3110 m

height_diff: +2000 m / -2000 m

height_diff_difficulties: 160 m

orientations

E W S N

route_history

  • première du Cap Occidental par H. Russell en 1867
  • première du Pic par H. Brulle, J. Bazillac, C. Passet, P. Bordenave le 10/08/1881

description

Premier jour

Montée au refuge du Portillon (2570 m) ; 1500 m de dénivelé depuis les Granges d'Astau - soit environ 4 h 30 de marche sur un bon sentier passant par le lac d'Oô et les lacs d'Espingo et Saussat.

Deuxième jour

Rejoindre le petit lac juste au-dessus du refuge et suivre les cairns à droite vers la Tusse de Montarqué (2889 m), où le point de vue est incomparable sur tous les 3000 m de cette vallée. Depuis la Tusse, redescendre de 80 m environ et, en restant sur le flanc SE, remonter à nouveau vers le col du Pluviomètre avec son petit lac gelé en contrebas (au retour, possibilité d'éviter la Tusse en suivant une sente à flanc ; attention à ne pas descendre vers le lac du Portillon).
Continuer la montée au S sur la crête jusqu'au début du petit glacier résiduel (2930 m). Suivant l'état de la neige, chausser les crampons et remonter jusqu'à la base de la pyramide rocheuse, à 3010 m environ (peu pentu, sauf juste sur la fin). Vers le milieu de la base de la pyramide, prendre pied sur les rochers, avec quelques précautions : la face érodée par le glacier est un amas de blocs instables posés sur du sable de moraine. Monter sur ce terrain relativement facile mais très instable (et donc potentiellement dangereux) en direction d'une petite brèche, puis vers le cap du Seil de la Baque Occidental. On peut aussi emprunter l'arête N qui débute par un petit ressaut raide ; blocs instables. (PD- jusque là)
Suivre la crête au S, rocheuse et découpée (plusieurs pas de II, assez aérien) jusqu'au Cap oriental (3103 m) puis continuer E jusqu'au Pic, soit par la crête (un passage très aérien), soit versant N s'il reste de la neige. Attention aux corniches en début de saison.

Retour

Idem.

remarks

  • jusqu'au Cap : randonnée difficile (ou alpinisme facile ?) nécessitant une habitude des terrains de haute montagne : terrain instable, neige (ou glace)...
  • Entre le Cap et le Pic : c'est plus de l'alpi, surtout s'il reste de la neige.
  • La majorité des gens s'arrêtent au Cap, le Pic n'ayant guère plus d'intérêt, sauf celui d'être 13 mètres plus haut.

Sensitive areas
There are sensitive areas on this route. Please refer to the map.

gear

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • ca
  • de
  • it
  • en