Caroux - Aiguille Déplasse : Arête SW

Information

General

General

route_types: loop
activities
durations: 1 day(s)

climbing_outdoor_type: multi

configuration: pillar

quality: medium

Location

Location

heights

heights

elevation min/max : 720 m / 970 m

height_diff_up: 250 m

height_diff_difficulties: 200 m

Rating

Rating

PD+  
3c > 3c

    II    P3 

gear

gear

glacier_gear: no

orientations

orientations

image/svg+xml N NE NW SE SW S E W

Maps

Maps

  • IGN - 2543OT - Lamalou-les-Bains - L'Espinouse - Le Caroux - Parc Naturel Régional du Haut Languedoc

Licence

Licence

description

Accès

Accès par le bas

  • Depuis le parking du Verdier Haut (1h30mn) :
    Remonter les gorges d’Héric jusqu’au 3ème pont (Gouffre du Cerisier). Juste avant celui-ci escalader le talus rocheux à droite et remonter la piste des Charbonniers (cairns et balisage jaune). Suivre cette piste.
    Nota : Avant de descendre dans le ravin, c'est le départ de l'Arête des Charbonniers.
    Continuer cette piste jusqu’au croisement avec la Piste des Aiguilles (balisage rouge), et poursuivre tout droit dans le Ravin des Charbonniers.
    Le remonter jusqu'au niveau d'un immense dièdre orienté S qui entaille tout le flanc droit de la Déplasse : on remonte ainsi à pied environ la moitié de l'aiguille. Le départ classique est là.
    Un départ dit "intégral" débute 100m plus bas, mais n'est guère utilisé. Bien que rajoutant 100m d'escalade à la course, la présence de mousse nuit à l'ensemble. Il a donc été presque abandonné, aussi n'est-il pas décrit.

  • Depuis le haut de l’Arête des Charbonniers :
    Descendre vers la gauche, rejoindre la Piste des Aiguilles (balisage rouge) que l’on suit quelques dizaines de mètres jusqu’au début du Ravin des Charbonniers. De là, on trouve à droite le balisage jaune (et des cairns) de la Piste des Charbonniers que l’on remonte.
    1 - En suivant ce balisage, à un moment celui-ci fait traverser une arête rocheuse par une faille avec un rocher coincé au-dessus (sur la gauche). Après avoir traversé, descendre le ravin (rive gauche) sur une quarantaine de mètres. En descendant on voit bien en face le dièdre de départ de la Déplasse. Rejoindre celui-ci.
    2 - Plus direct : De la Piste des Aiguilles suivre dans un premier temps ce balisage de points jaunes assez récent. Puis privilégier ce qui permet de monter en serrant à gauche : sente avec cairns et balisage jaune plus ancien & abandon des points jaunes plus récents. Cela monte très bien, et on voit ou devine ce dièdre qui coupe la face. La sente monte à gauche, puis à un moment elle part à droite à l'horizontale pour aller monter à droite. C'est un indicateur qui permet de situer le dièdre qui est sur la gauche. Remonter dans le dièdre jusqu'à des arbres afin de s'équiper.
    Si par mégarde on monte trop haut, (là la sente monte côté droit : rive G) en regardant en face on voit très bien le dièdre.

Accès par le haut

Depuis Douch :
Prendre le GR7 à gauche avant le lavoir. Au col de l’Airolle (ou col de Douch) (949m), laisser le GR et suivre le sentier à gauche (S) qui d’abord monte, puis s’infléchit pour arriver jusqu’à une piste carrossable. Suivre celle-ci à droite.
Après 15 mn environ, laisser cette piste pour prendre un sentier à droite (flèches orangées sur un rocher, et indications « Viallat - Déplasse » sur une lauze collée sur un autre rocher 2m après). Celui-ci reste en courbe de niveau et laisse le rebord du plateau à une cinquantaine de mètres à droite (sentier cairné).
Ensuite ce sentier descend, et longe en contrebas le Roc du Caroux et les Aiguilles (Godefroy & Déplasse). Puis il remonte pour passer un petit collet. Descendre un peu (quelques dizaines de mètres) de l’autre côté jusqu’à voir des indications sur une lauze collée sur un rocher. Il indique la Déplasse à droite).
Descendre légèrement en serrant à droite, jusqu’à trouver la brèche (cairns) qui donne accès au Ravin des Charbonniers (entre Viallat et Déplasse).
Descendre ce couloir abrupt (balisage jaune et cairns). Franchir un 1er passage délicat avec une chaine, puis un 2nd équipé d'une corde bleue.
Lorsque le balisage indique qu’il faut traverser une faille(1) (avec un rocher bloqué au-dessus), continuer à descendre le ravin rive gauche sur une quarantaine de mètres. En descendant, on voit bien en face le dièdre de départ de la Déplasse (rive droite). Rejoindre celui-ci.
Remonter la base du dièdre (quelques rochers instables) jusqu’à une petite plateforme sur la gauche pour s’équiper.

(1) Nota : Rien de grave, si on manque la faille : Après la corde bleue, le sentier descend rive gauche. Dès que le sentier va passer en rive droite, on voit le dièdre à droite, et on est à sa base.

Voie

L# | 4 | 50m |Remonter le dièdre (3 pitons).| Relai sur bloc
L#| III/III+ | | Remonter le fil du pilier au plus facile et au plus logique. Relai sur bloc ou sur arbre au niveau d'un relai arraché ?
L# | 3 | | Relai sur béquet au-dessous d'un piton.|
L# | 4 | | Relai au-dessous de la difficulté ou au-dessus. Dans le premier cas longueur courte et relai sur arbre.
L#|4| | Remonter la cheminée ou passer à droite (attention tirage). À gauche et passer un relai arraché pour faire un relai inconfortable sur un arbre à côté d'un autre relai arraché.
L#| | | Remonter l'arête pour faire relai sur le fil de l'arête, sur bloc ou béquet.
L#-+1 | II+ | 100m | La partie finale est horizontale. | Relai possible sur 2 pitons (possibilité de compléter).

La description des longueurs est indicative, vu les choix multiples de relai.

Descente

Du sommet

  • Direction Aiguille Godefroy-plateau (NE), désescalader un premier 2-3m puis un autre 2-3m (si on est pas trop monté, on ne peut avoir qu'une désescalade).
  • Toujours même direction, s'avancer jusqu'à une brèche où on trouve un relai de rappel sur spits avec chaine. Faire rappel (8m) ou désescalader (III, 2 pitons). De la plateforme au pied du rappel :
  • soit remonter (à gauche) les dalles direction Godefroy (III),
  • ou franchir la brèche à l'E et remonter juste derrière un dièdre avec un arbre à son sommet (III), là encore direction Godefroy. Arrivé là on peut enlever les chaussons.
    Dans tous les cas, ne surtout pas chercher à descendre droit dans la pente direction S !

Si on veut aller sur le plateau

Suivre une petite sente bien cairnée (vers le N) une quarantaine de mètre en dessous de la crête. De là :
- soit rejoindre le départ du Ravin des Hêtres qui ramène à Héric en 1h environ (cf. remarques ci-dessous),
- soit continuer vers le NE pour rejoindre le col de l'Airolle (col de Douch) puis Douch (si on est garé là).

Si on veut rejoindre la Piste des Charbonniers

Parcourir en légère remontée les pentes de gispet en direction NE vers un bloc marqué d'un cairn. A son niveau, on peut tirer droit dans la pente pour rejoindre la Piste des Charbonniers.
Une fois sur la Piste des Charbonniers, descendre ce sentier vers le S : il ramène vers la brèche Viallat-Déplasse où l'on retrouve le Ravin des Charbonniers et sa piste (intersection marquée par un panneau ?).
On peut alors au choix :

  • redescendre par le Ravin des Charbonniers à droite (le plus simple et rapide, mais le plus sportif aussi),
  • continuer la descente par la Piste de l'Envers des Aiguilles qui rejoint la piste des Aiguilles.
  • Si on prend la Piste des Aiguilles à droite (S), elle ramène au niveau de la base de la Viallat et ensuite au Ravin des Charbonniers.
    Nota : Après la base de l'arête de la Viallat, on peut aussi prendre à gauche une piste raide, balisée en bleu, qui va rejoindre directement la route des gorges.
  • si on la suit à gauche (N), elle traverse le torrent du Rieutord, arrive au col de Bartouyre où il faut suivre le Sentier des Gardes jusqu'à la Passerelle des Soupirs.

remarks

Pour les aiguilles Déplasse et Godefroy, il existe une descente BEAUCOUP plus simple et rapide que celles qui sont indiquées ci-dessus et dans les divers topos. En effet, le départ de la Piste des Hêtres, qui ramène à Héric, se trouve à peine à 50 m du petit collu en haut de la Piste des Charbonniers. Lorsque vous descendez de la Déplasse ou de la Godefroy, vous arrivez à ce petit collu : piste jaune.
Les descentes classiques font soit redescendre vers le bas des aiguilles pour prendre à droite ou à gauche la Piste des Aiguilles, soit partir à droite en se dirigeant vers le torrent pour rejoindre, par la Piste Supérieure du Rieutord puis celle des Aiguilles, le col de Bartouyre puis le parking par le Sentier des Gardes. 3h de bartassage !!!
Au petit collu, traverser à GAUCHE en suivant des petits chemins tracés dans la bruyère jusqu'à rejoindre à 50 m un autre petit collu juste au-dessus d'une forêt de hêtres. Au plus haut de cette forêt, on trouve de nombreuses et visibles marques rouges, plus des cairns presque aussi nombreux. Les suivre. Ils descendent droit dans la forêt jusqu'à trouver une petite source qui engendre un torrent (certainement à sec en été) que l'on traverse à son début. On le longe rive droite en descendant un cinquantaine de mètres puis les marques partent en traversée à gauche jusqu'à un petit col qu'elles traversent. De là on devine Héric. Continuer à suivre marques rouges et cairns jusqu'à la bière : 1 h pour nos vieux genoux, moitié moins pour des articulations plus souples. Et après il ne vous reste qu'à suivre la route jusqu'au parking. De nuit ou dans le brouillard, cette dernière est infiniment plus simple à suivre. Et s'il pleut pas de danger.

Le marquage est relativement très neuf, cela doit expliquer pourquoi ce chemin n'est pas indiqué ? Il est en pointillé rouge sur la carte du Caroux mais sans liaison avec le chemin jaune issu des Charbonniers. Pourtant, c'est uniquement de la descente en forêt sans aucun pas d'escalade ou de passage aérien.

route_history

Première ascension : Azéma, Niel, Roucaché, le 16 mai 1937.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • it
  • eu
  • ca
  • de
  • en