Abbaye de Saint Orens depuis Ortiac : Le temple du soleil
{{ '2018-05-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Abbaye de Saint Orens depuis Ortiac : Le temple du soleil
{{ '2018-05-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: great

Download track as

Rating

T1 

heights

elevation min/max : 720 m / 960 m

height_diff: +330 m / -330 m

length_total: 2.97 km

participants

participant_count: 3

janic, Josiane, Tom

route_description

Au village d'Ortiac, la route qui monte vers l'E et à la première épingle à gauche le sentier descendant qui rejoint le torrent d'Isaby, passe le pont et remonte entre les clôtures des sources captées puis vire à droite toujours soutenue jusqu'au replat et les ruines du prieuré.
Retour par le sentier emprunté à la montée.

weather and conditions


Ciel plombé.


Le sentier conserve les stigmates de l'orage de la nuit précédente et le torrent d'Isaby déborde d'énergie.
Au fil du temps la restauration partielle du prieuré retourne en l'état de ruine.

timing

Départ à 15h45/ Retour à 17h25
T. montée : 36'
T. parcours : 1h40

personal comments

Tout commença sous un ciel limpide lavé par le déluge, au refuge la purée onctueuse nous gruge, était-ce un indicateur, la sulfureuse Fontaine Noire nous jette un sort, les nuées montent des bains de Gazost… L’insidieuse brume de Buraou nous enveloppe d’un voile sombre… Ce sera repli dans les plis du torrent d’Isaby !...
Tom connaît le chemin comme sa poche, le bâton, tantôt défricheur, tantôt base d’un concert improvisé, tantôt magique baguette qui transforme la grenouille en bénitier, l’arum infundibuliforme étale son empyreume putride, l’enceinte dort… Sous la houlette de Tom la plateforme ruiniforme redevient un instant le temple du soleil, rémanence du prieuré qui rayonnait, fugitif moment du nid d’aigle en déclin… Déjà le bleu moiré du scarabée intrigue, Tom nous certifie c’est une femelle de Méloé printanier… À quoi vois-tu cela ?. À la taille, le dimorphisme génétique fait que le mâle est petit… Puis le bousier en travers du chemin, avance sa rondeur nonchalante, habitué à rouler la bouse en boule… Tom demande, quelle heure est-il ?... 17h15 !…
On se dépêche, au Flore le double sugar pancakes m’attend…

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de