Tuktuk Couloir
{{ '2018-03-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Tuktuk Couloir
{{ '2018-03-23' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: fine

Download track as

Location

Rating

4.2
D

heights

elevation min/max : 130 m / 680 m

height_diff: +550 m / -550 m

Access

access_condition: snowy

hut_status: open_non_guarded

snow

snow_quantity: average

snow_quality: good

avalanche_signs: no

participants

Alex Saunier

weather and conditions


Ciel un peu laiteux (léger jour blanc dans l'ombre du couloir), pas de vent, froid sec (-10° ?).


Croutée dans l'approche : croute de quelques centimètres en surface posée sur de la neige avec peu de cohésion, il faut se faire très léger en ski pour ne pas passer à travers.

Neige serrée dans le cône et dans le couloir : couteaux pour le cône (surtout que le champ de cailloux presque à l'aplomb du couloir ne donne pas envie de ripper), en crampons dans le couloir, enfoncement bouts de chaussures, parfait pour monter rapidement. Pas trop mal pour la descente mais on ne peut pas trop allonger les courbes.

Peu de neige sur le plateau sommital : on zig-zague entre les rochers.

timing

Environ 8h30-11h depuis Camp Qurlutuarjuq avec approche en motoneige le long de la rivière Koroc

access_comment

Il n'a pas de routes au Nunavik. L'accès à la région se fait par la Rivière Koroc gelée et généralement enneigée, parcourue en motoneige. La rivière est un "axe de communication" important pour les Inuit, très parcourue en hiver pour la chasse et la pêche (et les quelques touristes comme nous :P).

hut_comment

Refuge Qurlutuarjuq très confortable, on y a passé 5 nuits, dont 2 en "tupik" (tente inuite) avec sac -30° pour le frère et moi :P

personal comments

En découvrant la vallée au début de la semaine, ce couloir hyper esthétique m'a sauté aux yeux : je ne pouvais partir d'ici sans être allé le voir d'un peu plus près ! Pas facile de le caser dans le programme de la semaine, les autres participants n'étant pas spécialement porté sur ce genre de bagatelle.

Finalement le jour du départ les guides inuit me disent :
- OK, go for it but be sure to come back by 11am and... no crash!
Certes le village le plus proche est à 100km (4h de motoneige) et le premier vrai hôpital est à... Montréal (encore 3h d'avion), gloups...

Pour gagner du temps le frère me pose en motoneige au bord de la rivière à l'aplomb du couloir. Un peu inquiet, il me dit qu'il va rester là pour s'assurer que tout va bien. Pourtant une fois en train de grimper le couloir, je vois la motoneige disparaître en direction du camp. Il me dira plus tard qu'il est parti chercher le fusil à pompe, craignant de tomber sur un ours polaire (on en a pas vu de la semaine mais il paraît que ca arrive d'en croiser et il ne font pas que décapsuler des bouteilles de Coca avec leurs dents :P).

Je ne crois pas que le couloir ait un nom. J'ai proposé ici un nom perso qui fait allusion au totem des Inuit, le caribou, "tuktuk"(ou "tuktu" ?) en inuktitut, la langue des Inuit du Nunavik.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu