Dents du Midi - Dent Jaune : Les Brèches du Lac
{{ '2018-04-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Dents du Midi - Dent Jaune : Les Brèches du Lac
{{ '2018-04-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

condition_rating: excellent

quality: fine

Rating

5.2
TD

heights

elevation min/max : 1305 m / 2920 m

height_diff: +1620 m / -1620 m

snow

elevation_up_snow: 1566 m

elevation_down_snow: 1566 m

snow_quantity: excellent

snow_quality: good

avalanche_signs: no

participants

participant_count: 2

Jérémy Cherix, Luc Mayencourt

route_description

Comme en 2010 par le couloir, que l'on croit buter contre les rochers, mais qui continue à droite et finit par un couloir étroit à 50°(passage à 1m80). D'après la carte, c'est au minimum à 2920, tout comme la variante qui demande quand à elle, une traversée. A l'œil nu, on trouve une bonne visibilité des 2 sommets au dessus de Troistorrents, sur la route forestière de Morgins. A 10m près, il sont au même niveau.
Pour finir la descente après le couloir, on est descendu sous le Lac de Soi jusqu'à l'épingle 1566, en passant par La Cha.

weather and conditions


Beau grâce au foehn qui maintient les nuages sur l'arc lémanique.


On a parqué vers l'avalanche à 1305, mais pour éviter une marche arrière si il y a déjà une voiture(on peut tourner tout juste suivant la voiture), mieux vaut se parquer à 1280, il y a de la place, en moto une autre avalanche barre la route plus haut. Portage jusqu'à 1566, ensuite ça passe avec mais pas sans déchausser à la descente pour les derniers mètres. Neige mouillée se durcissant petit à petit jusqu'à une croûte bien portante vers 2200m, tip top pour monter sans couteaux! On suit la moraine jusqu'au pied du couloir, neige pas terrible sur le cône ainsi que dans la première brèche, avec quand même une portion poudre en rive gauche pour la sortie, ensuite c'est mixte poudre et carton inévitable jusqu'à 2750-2800 environ, mais le rétrécissement pour accéder à la deuxième brèche est en bonne poudre est passe en skiant. Les deux branches(une chacune) sous le rocher sont excellentes, ainsi que le couloir continuant à droite qui, si il est assez enneigé, doit souvent rester excellent car il ne vois pas le soleil, ni même le vent, la magie est bien en place...
Pour résumer, une descente d'abord facile, puis physique et vigilente, de nouveau excellente au-dessus du deuxième rétrécissement jusqu'au couloir de sortie qui, avec le cône, était aussi bien physique excepté la courte bande de poudre.
La suite neige dure jusqu'au Lac, 15m de poudre en dessous, puis neige de plus en plus lourde en descendant au pif dans les quelques endroits qu'on avait pas encore découvert.

timing

Environ
04h30
11h40

personal comments

Mais quel énorme plaisir à re-parcourir ce couloir mythique des Dents du midi! Sans aucun doute le plus beau de Soi(lieu-dit entre l'arête de Sélaire et de Soi), plus court que les doigts, mais encore plus esthéthique, surtout grâce à la surprise du couloir sommital. Ce qui change d'il y a 8 ans, sont d'abord les excellentes conditions qu'on avait rencontrées du haut jusqu'au bas du cône. Aujourd'hui, on avait pas la surprise du dernier petit couloir, mais quand même le questionnement de la largeur du rétrécissement de celui-ci. Dès qu'on l'aperçoit, je sens que ça passe mais je nargue Luc en lui disant que pas pour lui... On monte jusqu'à un rocher qui faisait 1m50 lors de notre première descente, là il passe pour monter 10m de plus mais pas à ski. On chausse dans le 50°, facile avec cette poudre, j'attaque la descente, passe tout juste les skis et Luc me dit: Il font combien tes skis? 178 je lui dis. Alors je passe pas, qu'il me répond! Je continue puis le regarde. Trois virages et il glisse ses skis entre le rocher jusqu'à se retrouver coincé sur ses pointes, il n'a pas d'autres choix que de tourner... Et c'est fait, belle démonstration avec ces skis qui faisait juste 183! En 2010, on avait passé avec la même taille en grattant les bouts des skis. Le dernier gros changements, c'est qu'on pris bien plus de temps pour profiter de la beauté, car lors de la très probable ouverture, on avait 20ans et était trop au taquet, aujourd'hui on est juste au taquet!
Par contre, on se tate encore sur le nom du couloir, j'avais opté depuis longtemps pour le "Couloir du Lac", étant donné qu'il se trouve pile en-dessus du Lac de Soi. Mais Luc préfère "Les deux brèches", qui définissent bien le premier couloir d'accès oblique, puis le deuxième rectiligne(je mettrai une photo dans le topo dans quelques jours). Donc on est encore en discussion.
On aurait pu partir une heure plus tard, mais comme ça, on avait aucun doute d'être en premier, et le plus étonnant, c'est qu'apparamment personne d'autre n'est monté en ces lieux aujourd'hui! Assez incroyable.
On peut enfin attaquer la pente raide et pour de bon! Ca fait plaisir!
Dommage pour la vidéo la Gopro a marqué Full avant le dernier couloir de sortie et j'arrive pas à la mettre sur l'ordi. Mais les photos ont survécues!

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de