Les géraniums du Thabor
11 - {{ '2018-02-14' | amDateFormat:"Do MMMM YYYY" }}

Les géraniums du Thabor
11 - {{ '2018-02-14' | amDateFormat:"Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: good

quality: fine

Download track as

Rating

3.1
PD+

heights

elevation_max: 3067 m

Access

access_condition: cleared

hut_status: open_guarded

snow

elevation_up_snow: 1700 m

elevation_down_snow: 1700 m

snow_quantity: excellent

snow_quality: good

avalanche_signs: accidental_avalanche, danger_sign

participants

participant_count: 3

Benoît Landeche, PY et Jérémie

route_description

jour 1 : Valmeinier- Roche Noire- Refuge de Terre Rouge
jour 2 : col de Valmeinier- Refuge I Ré Magi
jour 3 : Col des Muandes - Roche de Chardonnet - Refuge des Drayeres
jour 4 : Roche Chateau- col de la Madeleine - descente sur Valmeinier

weather and conditions


variable .... voir commentaires


Bonnes conditions dans l'ensemble, 20 à 30 cm de poudre soufflée du nord vers le sud

avalanches

Les crêtes sont plaquées versant sud (nombreux wouff !).
Petite plaque déclenchée sous le refuge de Terre Rouge le dernier jour

hut_comment

Très bon accueil dans les trois refuges

personal comments

Départ sous un ciel couvert de Valmeinier, direction le nouveau refuge de Terre Rouge, encore absent des cartes IGN mais localisé par Pierre Yves. Nous y déposons les sacs et montons vers Roche Noire, je rate le sommet dans le brouillard, descente le nez sur les spatules, on tombe quand même sur un chamois un peu ahuri de nous voir là. Le soir la météo annonce de la neige en plaine et un froid polaire en altitude avec des rafales à 80 km/h !
Lundi matin, tout est bouché, on chausse dans le refuge et nous partons courageusement en direction du col de Valmeinier. Vent, brouillard à couper au couteau, froid : tout y est ! Petite pause abritée derrière un rocher, l’altimètre ne décolle pas, aucune éclaircie en vue, on se donne 30 minutes pour voir … La demie heure écoulée les rafales nous poussent toujours plus loin, pas moyen de faire demi-tour ! J’imagine l’autre côté du col, les Alpes du sud : le soleil les terrasses les géraniums aux balcons …. Une dernière rafale plus violente que les autres, on doit être au col, on plonge de l’autre côté.
Ça se calme, on n’y voit toujours rien, le GPS a rendu l’âme, mais un peu de lumière filtre dans le brouillard, le bout du tunnel ?
Deux heures plus tard nous rentrons dans le refuge I ré Magi, baigné de soleil, les géraniums sont en fleurs dans l’entrée, les pastas maison sont bientôt prêtes : c’est pas si compliqué le bonheur.
La gardienne de Terre Rouge a appelé pour savoir si on avait réussi à passer.
Mardi matin, grand beau, le gardien annonce -17°, mais après la journée d’hier rien ne peut plus nous arrêter. Montée tranquille vers le col des Muandes, la tempête a bien plaqué toute les crêtes, deux parisiennes en route vers le Thabor se font un peu peur.
Du sommet du Chardonnet je déclenche un premier virage un peu raide, le ski ne suit pas, il me faut quelques temps pour comprendre que j’ai perdu l’insert derrière ma chaussure : descente télémark jusqu’au Drayères.
Boris, le gardien, me trouve un insert, chaussure réparée, on va pouvoir rentrer à la maison. Camille l’aide gardienne rentre d’un voyage au Népal en vélo et Cannelle attend le printemps en regardant tomber la neige.
Mercredi, dernier jour, départ dans le brouillard, mais on est toujours du bon côté des Alpes et ça ne tarde pas à se lever. Le sommet de roche Château est trop plaqué ce sera pour une autre fois. La corniche du col de la Madeleine franchie on retrouve la poudre du versant nord mais au soleil cette fois, descente parfaite jusqu’au Plan de fond où l’on pousse un peu sur les bâtons pour rejoindre le refuge. Une petite bière avec la gardienne on pense que tout est terminé, c’était sans compter sur une dernière petite plaque cachée sous la chapelle ND des neiges qui me fera une belle frayeur et un déclanchement d’air bag.
Dernière combe on dérange deux tetras cachés sous la neige : désolé …

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de