Breithorn W : Sommet W - Traversée Klein Matterhorn - Ayas
{{ '2006-10-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Breithorn W : Sommet W - Traversée Klein Matterhorn - Ayas
{{ '2006-10-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

quality: medium

Rating

F     I 

participants

Barbara Fetz, Loustic, Loulou et moi.

weather and conditions


Samedi: beau, vent au sommet.
Dimanche: brouillard, bcp de vent (grosses rafales), un peu de neige.


[u]Neige et glace :[/u]
Approche en skis, bonne portance, neige croûtée vers le sommet du Breithorn.

Vu les conditions du lendemain, pas pu faire le Pollux, mais il semblait en bonne condition (voir photo).

Glacier di Verra bien bouché pour la période.

personal comments

Ce we on chausse les skis et on file vers le Sud, le temps est annoncé beau! Moi qui ne suis pas une pro du ski, j'attaque fort, un 28 octobre!

Partis de Testa Grigia, nous sommes remontés le long des pistes pour rejoindre le col du Breithorn et de là la pente S du Breithorn. Nous avons laissé les skis au pied d'une première nervure rocheuse pour gagner à pied la partie terminale de l'arête est (tracée).

Redescendus par la voie normale, nous rechaussons nos lattes pour rejoindre le bivouac Rossi e Volante par le glacier de Verra (aucune trace). Glacier assez bien bouché pour la période. Nuit au bivouac, le Pollux est au programme du dimanche.

Coup de gueule en passant: le bivouac est plein de détritus et d'aliments abandonnés. C'est si difficile de ramener ses déchets? Je ne voyais pas la haute montagne sous cet oeil :-(((

Le mauvais temps se lève pendant la nuit, grosses rafales de vent et un peu de neige. Plus de Pollux le lendemain, il s'est fait la malle pendant la nuit. Idem pour son jumeau Castor et tous les autres. On voit juste encore nos skis laissés en bas.

Bon ben, va falloir penser à retourner à Testa Grigia. Par chance on devine encore par endroits nos traces de la veille. La visibilité n'est pas top. Le vent ne se calme pas non plus, mes 55 kg ne font pas le poids, même avec tt le matos sur le dos. Ca se gâte sérieusement vers le col du Breithorn, on ne voit plus à 15 mètres, et le risque de se perdre devient vraiment sérieux. Les oiseaux en migration se sont aussi fait surprendre par le mauvais temps, petites boules de plumes sans vie gisant au sol. Sans boussole, altimètre et carte, il serait impossible de s'en sortir (même le GPS fait le mort ds ce dense brouillard). Je me prépare psychologiquement à passer une nuit dehors. Ouf, ce ne sera pas pour cette fois, Loulou et sa boussole finissent par nous ramener aux pylônes du Kl. Matterhorn, qu'il nous suffit alors de suivre comme un fil d'Ariane, pour finir à la buvette autour d'un bon thé chaud.

L'histoire se termine bien, mais j'ai vu la "vraie" montagne, celle qu'on ne pratique qu'en théorie, lors des formations, ou ds les bouquins. Cela faisait un moment que je guettais cette situation, et ça fait quand-même une sacrée impression d'être sur un glacier ss visibilité!

Qqs photos (de beau temps) suivent!

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu