Tour de la cordillère Huayhuash / 8 jours / sens horaire
13 - {{ '2017-09-21' | amDateFormat:"Do MMMM YYYY" }}

Tour de la cordillère Huayhuash / 8 jours / sens horaire
13 - {{ '2017-09-21' | amDateFormat:"Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: average

quality: draft

Location

Rating

T2 

heights

elevation min/max : 3680 m / 5050 m

height_diff: +5720 m / -6120 m

participants

participant_count: 13

oDidO, Pow, César le guide/cuisinier, Alfredo l'assistant guide, Esser le muletier, Xavier le canadien, Kelly et Lilly les américaines, les 5 Israéliens (Roy, Bar, Nadav, Shai et Rom), Cacado et les mules

route_description

Jour 1 : Transfert de Huaraz à la vallée de Llamac, premier camp à Matacancha.
Jour 2 : de Matacancha à la Laguna Carhuacocha, par les cols Cacananpunta et Carhuac.
Jour 3 : de la Laguna Carhuacocha au plat de Huayhuash, par les Tres Lagunas (Laguna Quesillacocha).
Jour 4 : du plat de Huayhuash au plat de Viconga (Sources chaudes naturelles), par le col Portachuelo et la Laguna Viconga.
Jour 5 : du plat de Vinconga au village de Huayllapa, par le col de Punta Cuyoc et le col de San Antonio en A/R (opt.).
Jour 6 : du village de Huayllapa au plat de Guspha, par le col de Pucta Tapush.
Jour 7 : du plat de Guspha à la Laguna Jahuacocha, par le col de Punta Yauche et la crête.
Jour 8 de la Laguna Jahuacocha au village de Pocpa, puis transfert vers Huaraz.

weather and conditions


Très variable sur l'ensemble du trek. 4 premières journées entre nuage, pluie et neige, avec un après-midi de beau temps poir les sources chaudes. 3 journées suivantes de beau temps avec des nuits froides.


Très bons sentiers sur l'ensemble du trek.

hut_comment

Agence "Enjoy Huayhuash" réservée via l'auberge. Bon rapport qualité prix pour 8 jours (500 sols + 200 de droit de passage dans la cordillère), mais matériel un peu vétuste (amener ses propres duvet et matelas gonflable), ca n'est pas forcément l'agence à prendre si on souhaite un confort optimal. Le budget va plus aux repas et en-cas, ce qui est appréciable ! Néanmoins, le guide et les assistants sont très sympa et serviables, connaissent très bien la cordillère, parlent anglais, et la sécurité est parfaitement assurée (cheval de secours, oxygène, deux accompagnants en tête et en queue de groupe, ...).

personal comments

Jour 1 : transfert en combi de Huaraz jusqu'au premier camp, 2h de bonne route puis 3h de piste poussiéreuse en plus ou moins bon état, où l'on croise combis, bus (si!) et mules. Le temps est plutôt au beau. Premier camp (1 tente pour deux, 1 tente mess, repas de produits frais). Le matériel est un peu vetuste (tentes, duvets et matelas) mais ayant nos propres sacs de couchage, ça passe largement. Le tarif du trek étant plus que raisonnable (700 soles tout compris), il vaut mieux que le budget aille plus à la nourriture, ce sur quoi nous ne serons pas déçus. Nous faisons connaissance avec le groupe qui s'avère très sympa. Les chiens errants se battent une bonne partie de la nuit.
Jour 2 : premier jour de marche. On entre dans la cordillère, avec déjà de beaux paysages. La pluie commence en milieu de journée et ne s'arrête pas jusqu'à la nuit, nous sommes déjà bien humides. Heureusement, tous regroupés sous la tente mess, nous faisons sécher nos fringues sur nous. Repas de produits frais, nous aurons en fait de bons plats d'un bout à l'autre, César le guide étant chef cuisinier dans une autre vie.
Jour 3 : ça se corse, premier col à 5000m. Nous passons les Tres Lagunas entre nuages et bruine, sans pouvoir vraiment profiter entièrement de la vue (beaux paysages sur les lacs, mais les sommets cachés), puis nous passons le col sous la neige. Descente rapide jusqu'au camp en oubliant le lunch, où nous arrivons de nouveau trempés. Les vêtements sèchent tant bien que mal.
Jour 4 : journée courte, nous passons à nouveau un col à 4750m sous la neige, puis, ô miracle, grand beau en arrivant au camp. Nous mettons tout à sécher, puis profitons largement des bassins d'eau chaude naturelle (dont un impossible à tenir plus de 5 min) pour nous laver et nous prélasser.
Jour 5 : LE jour de marche : deux cols à 5000m (le second optionnel, seulement pour le point de vue) puis une descente interminable jusqu'à Huayllapa (3680m). Le mal de l'altitude qui nous avait à peu près épargnés jusque là (qqs maux de tête qui disparaissent bien vite le soir) s'exprime pleinement. Arrivés au premier col, gros mal de crâne et nausées. Le temps est en plus froid, venteux et bruineux. Nous décidons de nous épargner le col de San Antonio, sans grand intérêt sans vue (sauf 3 Israéliens qui iront coûte que coûte, et qui profiteront par chance d'une petite éclaircie de 5 minutes entre deux bourrasques de neige). Après qqs heures de descente, nous redescendons en dessous de 4000m, au village de Huayllapa, où nous campons dans le stade de foot, et où nous nous reposons de cette journée éprouvante. Les 3 jours suivants seront heureusement très beaux et le MAM ne se fera plus du tout sentir.
Jour 6 : un seul col à 4800m, une journée relativement courte et une superbe vue tout le long sur El Diablo Mudo. Nuit claire et ciel étoilé à 4400m donc très très froid (tente gelée au réveil, 0° à l'intérieur).
Jour 7 : journée courte, mais superbe. Après un montée rapide au col (4800m), nous partons sur la crête à l'Ouest de la Laguna Jahuacocha, et découvrons émerveillés tout le massif et ses sommets de 6000 enneigés qui s'étaient jusqu'à cet instant dérobés à nous. Les pics Yerupaja, Slula, Sarapo, Jirishanca et Rasac éteincellent dans un ciel bleu azur. Descente raide au lac et au campement pour manger et se reposer, les jours précédents de marche et de conditions difficiles commençant à se faire sentir. A nouveau, ciel étoilé et nuit froide à 4100m.
Jour 8 : Dernière journée, dernière montée à 4600 dans le froid du matin très tôt, puis descente sur le village de Pocpa au soleil (bien chaud) et retour sur Huaraz.
Au final, une bonne semaine de marche dans des conditions pas toujours évidentes, mais dans un cadre somptueux où les quelques dernières journées suffisent à motiver un tel tour. L'ambiance du groupe, très sympa et joyeuse, entre jeux de cartes et discussions multiculturelles, a permis d'apprécier d'autant plus le trek. Sans oublier le guide et ses assistants, très serviables et toujours de bonne humeur, qui ont su prendre soin de notre confort et de nos estomacs.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca