Déjeuner à Prarocher : traversée Conthey - Gsteig [trailrun]
{{ '2017-08-26' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Déjeuner à Prarocher : traversée Conthey - Gsteig [trailrun]
{{ '2017-08-26' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

quality: fine

Download track as

Rating

T3 

heights

elevation min/max : 489 m / 2555 m

height_diff: +2550 m / -1850 m

length_total: 37.5 km

Access

public_transport: yes

participants

participant_count: 1

BertrandSemelet

route_description

Conthey gare (489m) - Sensine - Erde - Codo (Mayens de Conthey) - Scex Riond - Gite de Lodze (1976m) - Chaux de Lodze - Miex - Cabane de Prarocher (2555m) - Lac et barrage du Sanetsch (2048m) - Gsteig (1180m)

weather and conditions


Grand beau chaud (30° en plaine, iso 0° à 4000m), cumulus inoffensifs l'après-midi.


Montée au gite de Lodze : dominante de pistes carrossables, pas passionnant. Du gite à Miex c'est une autre histoire : sentier à l'existence et au balisage parfois lacunaire avec pas pas de passages taillés dans le schistes ou un pied sûr est de rigueur (cf images), à proscrire dès les 1ères neiges. J'ai même fait un coup de GPS, il y a pas mal de sentes de moutons qui aboutissent parfois dans des pentes un peu sinistres...La suite jusqu'au Sanetsch est bien plus facile, les passages sur lapiaz de part et d'autre de Prarocher sont balisés à outrance. Le glacier de Tsanfleuron, moribond, fait peine à voir...Descente cassante mais rapide sur Gsteig. La partie Lodze - Miex est totalement solitaire, pas mal de monde par contre entre Prarocher et le Sanetsch.

timing

Départ gare de Conthey 8h. 2h25 jusqu'au Gite de Lodze, 2h15 du gite à Prarocher, 1h20 de Prarocher au barrage du Sanetsch, 1h05 du barrage à Gsteig --> total 7h05 + 1h pauses, arrivée 16h05

access_comment

Aller : Train à Berne 6h06 --> Conthey 7h50 via Visp
Retour : Car postal à Gsteig 16h58 --> Berne 19h20 via Gstaad & Zweisimmen

Si on souhaite raccourcir le circuit en s'arrêtant au Sanetsch, dernier téléphérique --> Gsteig 16h27, dernier car postal pour Sion 17h20.

hut_comment

Gite de Lodze : cadre magnifique face au Haut de Cry, mais les habitants ne sont pas bien bavards et les prix étonnants pour une petite cabane d'alpage (11 CHF pour un café et un petit bout de tarte...). Par contre il y a de l'eau potable !

Cabane de Prarocher : beaucoup de monde à midi donc accueil assez impersonnel, mais c'est sans doute autre chose le soir. Pas d'eau potable, évidemment (encore une race de bactérie supplémentaire dans ma collection personnelle...). Excellentes tartes aux pommes. Les ruines des installations de ski d'été sont aussi affligeantes que l'état du glacier.

Auberge du barrage du Sanetsch : fermée pour non conformité règlementaire (?)

personal comments

Emplois du temps familiaux éclatés --> je me retrouve seul avec l'envie de renouer avec ma tradition des longues traversées exploratoires en mode rando-trail après avoir beaucoup grimpé (pour nous...) depuis le début de l'été. Evidemment c'est l'été, donc même s'il ne fait pas vraiment mauvais le beau temps stable est loin d'être garanti partout, je ferai donc passer toute une série de projets au tamis du radar météo : Bellegarde - St Cergue, Zernez - Livigno, Allgäu - Inn...j'étais même près à aller en Bavière pour la traversée du Watzmann au dessus de Berchtesgaden ! Avant d'opter donc le matin même ou presque pour ce plan Z, à priori garanti au sec du matin au soir.

La longue montée de la gare de Conthey aux mayens homonymes n'est pas des plus excitantes à travers vignes, villages, routes et pistes mais au moins ça dénivelle. Le passage sous les grandes parois du Scex Riond est déjà plus amusant (une corde fixe permet d'ailleurs de gravir le sommet). Pause au Gite de Lodze : une petite ambiance de bout du monde qu'on attendrait pas ici face à l'impressionnant Haut de Cry, le silence des lieux a dû déteindre un peu sur les habitants, plutôt mutiques alors que je suis évidemment leur seul client.

La suite est étonnamment sauvage : plus personne, des prairies suspendues au sentier et au balisage lacunaires, pimentés par quelques passages en versant nord du Mt Gond taillés dans des couloirs de schiste noir délicieusement sinistre. Bref pas vraiment ce qu'on imaginerait en regardant la carte - c'est pas courable pour un sou mais l'ambiance est vraiment grandiose jusqu'au croisement de Miex. On retrouve la foule à Prarocher, la traversée du lapiaz descendant sur le Sanetsch n'est pas non plus bien roulante mais le balisage presque outrancier permet d'éviter les détours usuels dans ce genre de terrain.

J'ai hésité un bref instant à shunter la descente sur Gsteig en prenant le téléphérique du barrage mais cela aurait été dommage, le sentier est magnifique dans une vallée encaissée parsemée d'énormes blocs de calcaire, sa moitié inférieure est de surcroit l'un des rares endroits ou les amateurs de trail pourront vraiment lâcher les chevaux. Si on veut éviter de se faire tondre dans le resto local en attendant le car postal (on est à coté de Gstaad...), la petite boulangerie-épicerie de Gsteig est ouverte même le dimanche et vend des boissons fraîches.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu