Dent d'Hérens : Arête de Tiefmatten / Tiefenmatten

{{ '2017-08-20' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

General

General

activities

condition_rating: average

quality: fine

Download track as

participants

participants

participant_count: 4

Frank Bussink

Access

Access

hut_status: open_guarded

snow

snow

glacier_rating: possible

Licence

Licence

route_description

Voie normale.
Descendu par la voie de montée (pas les rappels)

weather and conditions


Beau
vent (comme prévu par la météo, je dirais environ 35km/h)
Température froide (ressenti surement vers les -10°C au sommet)


Glacier bien ouvert, et bcp de crevasses, mais ca passe. (raison pour laquelle je mets conditions moyennes et pas excellentes)
Couloir de chaines RAS
Arête sèche avec juste ce qu'il faut de neige pour certains passages, donc parfait.
Champ de neige avant le sommet, neige dure, quelques passages de glaces noire mais très peu.
Arête finale globalement sèche.

timing

Cabane 3h
Sommet 8h (5h montée)
Cabane vers les 12h (environ 9h de course)

Elevation profile

hut_comment

Refuge plein.
Gardien très sympa.
Nourriture en quantité mais assez simple de composition.
Eau potable à volonters à la cabane. Il ne facture pas le thé de marche comme d'autres.
En descendant nous avons pris autre chemin partant à côté de la fontaine direction chute d'eau. Il parait que c'est 10min plus court. Ca rejoint l'autre sentier pédestre au pont et ca longe la gouille. Quelques passages chainés.

personal comments

Magnifique sommet. Conditions excellentes sauf le glacier avec cette zone très ouverte et délicate à passer (on doit faire corde courte vu les louvouements donc si un pont casse pas top … ).

Mon compagnon de cordée a subit un MAM à la fin de l'arête rocheuse. Les symptômes était clair maintenant qu'on est en plaine et qu'on en parle calmement . Mais sur le moment j'ai pas tilter (mentalement dans la course, sommet en vue, vent + froid).
Bon lessons learnt pour moi. Ses symptômes en plus d'un mal de tête, était vision trouble jusqu'à qu'il fasse une pause et s'oxygène bien. Il me disait que ca allait bien, et on a fait les 300 derniers mètre puis retour. A la descente par contre, les symptômes ont commencé à persisté (vision trouble) et avons pris énormément de temps pour descendre l'arête rocheuse (stop tous les 10-20m). Plus on descendait mieux ca allait, bien sur.
En bas du couloir, plus de symptôme, mais c'est vrai que descendre ce glacier ouvert à nous deux était pas une condition idéale. Aurait-il bien réagi s'il arrivait qqch …. Un guide et une client nous ont rattrapé, et du coup ça m'a rassuré de pas être seul (fausse sécurité … ? )

Bref, après coup, je me dis :
1) on aurait du faire demi tour après l'arête rocheuse et un peu plus loin sur la montée en neige et mixte quand les symptômes perdurait
2) aurait du prendre une corde de 60m (ou 2x30m min) pour être indépendant pour la descente en rappel plus rapide.
3) c'est bien d'être acclimaté pour faire les 4k. Moi, je sais que je suis sensible, donc je prévois toujours une course avant ou une nuitée en altitude la semaine d'avant la course mais pour mon compagnon de cette sortie, c'était sont premier cas d'avoir eu ça comme ça.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • ca
  • it
  • en
  • eu
  • de
  • es