Traversée Berhault jusqu'à Passo Due Dita
1 - {{ '2017-07-04' | amDateFormat:"Do MMMM YYYY" }}

Traversée Berhault jusqu'à Passo Due Dita
1 - {{ '2017-07-04' | amDateFormat:"Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

partial_trip: yes

quality: fine

Download track as

Rating

PD  
4a
    P2 

Access

hut_status: open_guarded

participants

participant_count: 2

L. Besson, Thomas M

route_description

J1 : La Roche Ecroulée > Col de la Traversette > Pointe de Marte > Punta Venezia >Bivouac de la Punta Venezia
J2 : Bivouac de la Punta Venezia > Pointe d'Udine > Pointe de Rome > Antécime de la Point Gastaldi > Passo Giacoletti > Bivouac vers 2950m
J3 : Bivouac > Pointe Gastaldi > Punta Due Dita > Passo Due Dita > Refuge Vallante
J4 : Refuge Valante > La Roche Ecroulée

weather and conditions


J1 : couvert, grésil régulier à partir de 13h
J2-J4 : des nuages par intermittence, sinon beau


Bonnes, rocher sec.
Des névés pas trop trop loin du fil régulièrement.

timing

[J1] 7h
Roche Ecroulée > Col de la Traversette 3h
Col de la Traversette > Pointe de Venise 4h

[J2] 9h40

[J3] 8h20
Bivouac > Pointe Gastaldi 1h50
Pointe Gastaldi > Pied de la Punta Due Dita 2h
Traversée Due Dita ~2h
Retour refuge ~2h

[J4] 3h20

(pauses incluses)

personal comments

[Lionel]
Pas beaucoup de précision dans les topos, ne serait-ce qu'au niveau des horaires. Thomas me parle d'une journée de 16h estimée à la louche, secrètement je me dis que ça doit être pipoté, que ça fera une douzaine d'heures, que ça sera fatigant, mais que ça ira. En lisant le topo de Montagnes Magazine, ça donne l'impression que c'est plutôt roulant avec des passages qui grimpent plus de temps en temps. Surtout quand on voit la tartine qu'ils mettent sur le premier jour qu'on expédie, alors que le reste est assez peu disert. Après coup, je suis pas sur que celui qui a rédigé le topo de MM ait vraiment fait la course. Ça n'évoque même pas les nombreux rappels. Au final, même si c'est pas dur (pour la partie qu'on a faite), ça grimpe quand même partout à partir de la pointe d'Udine, et ça va logiquement pas très vite, surtout avec les sacs louuuurds qu'on se trimballe. Il y a beaucoup de jolis passages.
Résultat, le deuxième jour, au passo Giacoletti, alors qu'on est censé encore aller après le Visolotto, je me dis que l'histoire à l'air bien mal engagée quand même. On monte à l'antécime, puis Thomas cède (non le reste se fera pas en 5-6h).
Le troisième jour, on met encore du temps à rejoindre le passo Due Dita, en se plantant sur l'itinéaire (ou plutôt disons qu'o cherche l'iti, vu que le topo est plus que succinct). Avec l'incertitude complète sur le temps qu'il faudrait pour faire le Visolotto, on décide de rejoindre le refuge Vallante. Donc au final, de belles journées, pas trop longues, mais bien loin de l'objectif initial :)

Sinon, on a pas compris le topo de MM, mais on a pas trop compris l'équipement non plus (des fois surabondance de points, des fois plus rien.. c'est pas super homogène)

Au final, c'est joli, c'est la plupart du temps du bon rocher. Pas dur, mais ça grimpe beaucoup. Avec les bivouacs, ça fait des sacs bien lourds, ce qui aide pas à progresser vite. Les gens qui courrent dans le 3/4 peuvent sans doute gérer ça en 3 jours. Pour les autres, nonobstant les problèmes de poids du sac, d'approvisionnement en eau, sur 4/5 jours ça doit être pas mal, sans faire de trop grosses journées (sans compter le jour de retour)

[J1]
Approche efficace, la première partie jusqu'au pied de la pointe de Venise est plutôt de la randonnée, ça grimpe plus ensuite.On croise bouquetins et marmottes. Le bivouac est mignon comme tous les bivoucs italiens, mais peut-être pas celui en meilleur état.

[J2]
Pas dur, ça grimpe quand même tout du long. Ça monte et ça descend sans cesse, il y a plusieurs petits rappels à faire qui ne sont pas mentionnés dans le topo, tout ça prend du temps. L'équipement est déroutant (certes il est prévu pour un parcours dans les deux sens, mais des fois c'est surabondant, des fois y'a plus rien, c'est pas très logique). Pour toute la partie avec des plaquettes, on aurait bénéficié d'emmener quelques dégaines de plus.
On croise du monde au sommet de la Pointe de Rome, le sentier qui y monte depuis la côté italien a l'air super sympa.
Au Passo Giacoletti, on est censé encore faire Gastaldi, Due Dita, Visolotto, et on a aucune idée du temps qu'on est censé y mettre. J'y crois pas beaucoup, Thomas plus. On monte à l'antécime (facile), de là le sommet fait encore loin, on se dit qu'on va rester raisonnables, et se caler un bon bivouac en descendant vers le col Vallante pour être en forme le lendemain.
Effectivement, on trouve un coin bien sympa avec l'équivalent pour deux personnes, tout plat, et plein de pierres pour faire un mur. Même pas besoin de faire fondre la neige, il y a une résurgence d'eau.

[J3]
Normalement on devait faire le Viso ce jour, mais l'objectif recalculé était de faire Gastaldi, Due Dita, Visolotto. On remonte à l'antécime, ça déroule bien. La montée au sommet de la pointe Gastaldi aussi, il y a de jolis passages (notamment pour débarquer sur le fil), d'autres un peu plus dans la face et plus quelconques. La descente prend encore une fois du temps, le topo est à côté de la plaque (on mettra à jour sur c2c). Passages aériens, descente / traversée sur une crête dalleuse, rappels, y'a un peu de tout c'est très joli, mais encore une fois, avec les sacs & co, on avance pas super vite :) Petit coinçage de rappel, mais assez vité récupéré.

On attaque la pointe Due Dita. Là on passe un peu au feeling, de toute façon c'est pas trop décrit. D'abord sur la gauche, puis sur la droite (on croise un piton dans un passage facile mais bien gazeux) et on débouche sur une pointe environ 100/150m au dessus du passo. Le topo parle d'un couloir cheminée à gauche du fil, autour c'est raide, donc on descend un couloir scabreux, c'est évidemment une mauvaise idée. On remonte, on part à droite, on improvise un rappel de 50m . Je dis à Thomas de pas s'emballer à lover la corde, qu'à tout les coups y'a encore un rappel pas mentionné dans le topo sur lequel on va tomber. Et qu'est-ce qu'on trouve 10m dessous ? Des vieilles sangles et un anneau de rappel :D
50m plus bas on est enfin au Passo Due Dita. Vu de face, le Visolotto a l'air détritique et raide (bon ça c'était une illusion d'optique) et long. N'ayant aucune référence horaire pour cette partie, comme ça fait déjà 6h qu'on est partis, on préfère laisser tomber et descendre sur le refuge (On contourne les barres du bas rive gauche, en vrai le passage est rive droite)
Farniente au refuge avec le soleil. Le gardien nous dit qu'il faut compter environ 6h pour la traversée du Visolotto, c'était pas forcément une mauvaise idée de redescendre.

[J4]
Rien de spécial à signaler à part que c'est bien joli. De la neige pour descendre du col Vallante.

[Thomas]
Tout est dit par Lionel… C'est beau mais c'est long, et ca grimpe tout du long (ou presque, sauf première section…) ! Les journées sont loooongues, d'autant plus avec des sacs de 15-20kg… Et le topo, franchement vague, n'avait pas aidé à anticiper. Je viens de revoir le topo avec les infos du terrain, pour proposer des temps et une structure plus dans les standards de ces cotations.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • it
  • de
  • es
  • ca
  • en