Col de l'Eychassier : Traversée Col de l'Eychassier >> Col 2827 >> Vallon de Ségure - depuis refuge Agnel
{{ '2006-03-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Col de l'Eychassier : Traversée Col de l'Eychassier >> Col 2827 >> Vallon de Ségure - depuis refuge Agnel
{{ '2006-03-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

quality: medium

Rating

AD

heights

height_diff_up: 500 m

snow

elevation_up_snow: 2580 m

elevation_down_snow: 960 m

participants

Rozenn, Philippe, Miriam et moi

weather and conditions


Très couvert


Il a neigé dans la nuit du 27 au 28 avec pas mal de vent. Même chose, mais avec moins d'ampleur dans la journée du 28 (veille de la sortie).

[u]Altitude de la neige :[/u] On descend à ski jusqu'à Ristolas.

timing

5h

personal comments

La veille fut une journée de "récupération active": qui pourrait se résumer à ski-sieste-ski-sieste. Nous envisagions de faire une ballade du genre tour du pain de sucre, puis, voyant la météo, nous nous étions ravisé pour une modeste traversée col de l'échassier - col vieux et retour au refuge. Mais l'éclaircie prévue par Météo-France ne dura pas plus de 15mn. Nous sommes donc montés dans le mauvais au col de l'eychassier et avons abandonné rapidement l'idée d'aller vers la crête du pic de foréant, vu les conditions. Nous sommes redescendus nous mettre sous la couette, Philippe nous servant de repère visuel dans le brouillard (mais poudreuse excellente). Miriam interrompis ma sieste en début d'après-midi. Ca y est, cette fois, c'est sur, il va faire beau. On remet les peaux pour remonter vers le col de chamoussière, réparer le carnage de ma descente de la veille, cette fois reposée, sac allégé et neige poudreuse. Nous profitons pour la montée des traces de "descente" qu'un groupe de gendarmes a préféré faire en traversée plutôt que d'enchaîner 300m de virages (pour s'éviter la peine de 50m de remontée sur le refuge). Le mal fut donc réparé, la descente magique. Mais le soleil avait rapidement disparu et c'est encore sous le mauvais que nous avons rejoint le refuge.
Ce mercredi, panne de réveil. Finalement, nous ne décollons que vers 8h. Nous sommes à nouveau dans le mauvais. La pente sous le deuxième col semblait plaquée. Nous sommes passés bien à gauche et avons terminé à pied, avec sortie en "vegetal tooling". Ambiance.
La descente sur Ristolas est enneigée. Elle se fait bien, pour peu qu'on n'arrive pas trop vite sur les interruptions de sentier pour cause de ruisseau... Plus d'une fois nous avons failli tomber dedans. Un peu de patience aussi car par moment le chemin est vraiment plat et en neige transformée ça doit probableent bien moins avancer que dans la poudreuse même un peu lourde dont nous avons bénéficié.
Fin en stop pour rejoindre Abriès.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en