Taoujdad : Les rivières pourpres

{{ '2017-05-06' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

General

General

activities

quality: fine

participants

participants

participant_count: 2

Henri B, Lulu002

Licence

Licence

weather and conditions


Parfaite : frais, juste bien en polaire le plus souvent. Du vent un peu plus frais et moins agréable histoire de sortir le coupe-vent et le bonnet, avant du soleil sur la fin mais même pas chaud avec le vent

timing

Départ du gîte : 7h10
Voie : 8h40 - 19h
Retour au gîte : 20h30

personal comments

Histoire de commencer le séjour en beauté, nous choisissons ce mythe.
Hé bé pour le coup, y en a de la beauté : tu comprends vite pourquoi c'est un mythe, y a juste rien à jeter !!!!

Presque trop émotionnée ce soir d'avoir vécu une telle aventure, les mots me manquent…
Alors je plussoie les "sur-majeurissime" et autres "démentissime" lus ici et là : il est impossible d'être déçu, pfiouu c'était juste trop bon !

Approche géniale, j'adore ce canyon : pas de pont berbère, nous choisissons l'option grand écart-pédale avant la dalle, plutôt que l'option courte échelle. Faut pas être trop petit ni trop raide, mais ça fait bien !
Longueur en 6a de Canyon Apache connue, mais un pas fin de trav' qui fait peur quand même, toujours ! (et particulièrement en second).

On rejoint le départ de la voie en traversant un champ de petites fleurs : trop bon cette douceur, avant un peu plus de brutalité…

Pour la stratégie, ce sera hissage du sac contenant coupe-vent bonnet pour moi, polaire pour lui, chaussons plus techniques aucazou pour Mr qui doit gérer, frontales, 4 barres, et 4L de flotte.

L1 (6b+/c) : La répartition des rôles me désignera les V et les VI (fallait pas le laisser le choix…), alors go !
Belle longueur, déjà ! Bien variée entre dalles, surplomb bien prisu, parfaite pour découvrir ce mur.

L2 (6c) : Encore bien belle : plus raide, plus intense, mais encore accessible.

L3 (7a+) : Début des hostilités !
Une des plus belles pour moi, très homogène dans un mur raide, exigeante mais pas tant pour la cot' (on pourrait enlever le + au vu du reste), ça s'enchaîne et c'est bon !

L4 (7b) : Pas la même !
De la grimpe sur cubes, peu crochetants, où faut juste se placer mais… Tout est dans le "juste" ! Sans surprise, il balade, tandis que je tombe après avoir combattu.
Même si j'ai déjà mal aux doigts, j'crois que je préfère les picots aux cubes !

L5 (6c) : Pas de tout repos, du technique avec des pieds pas dans le bon sens…
C'est joli, mais court et exigeant pour moi !

L6 (7a+) : Bam bam bam la grande classe !
Un pas déjà pas easy au départ du relai, avant une section technique avec des minis-prises et du placement très précis !
Trop bon que ça fasse, enfin gaffe au topo de Petit parce que derrière, ce n'est toujours pas balade : on a trouvé que ça grimpait tout du long, et c'était trop bon d'autant que ça s'enchaîne encore, fière même avec la corde !

L7 (7a) : Fino fino le dièdre, pas évident en lecture !
Suite moins intense en effet, mais Arnaud Petit et moi, on n'a pas les mêmes références en matière de "facile" (en même temps, on s'en serait douté… ) : pas fâchée d'avoir réfréné mes ardeurs d'hier soir et de l'avoir laissé œuvrer !

L8 (7b) : Ouh que c'est classe, mais ouh que c'est pas facile !
La section du début est plutôt roulante, mais pas assez pour ne pas arriver entamé dans les trous : avec toute la meilleure volonté du monde, c'est décidément trop dur pour moi !
Mais peut-être encore une des plus belles.

L9 (7a+) : Mon coup de cœur !! En second hin, parce que ça engage sa mère !
Libérée de l'engagement, je savoure cette escalade fine, précise, à placements et caillou parfait, hyper homogène et soutenue et pas facile à lire : un Vrai Voyage, démente !

L10 (7b) : Après tant de bonne volonté, il est temps de passer à un peu de raisonnabilité.
Du coup je ne saurais dire si le pas de bloc est chouette ou pas, j'ai eu un peu la flemme de forcer et ai lâchement tiré au clou.
Suite plus accessible et agréable.

L11 (7b+) : Franchement, ça doit être la longueur du siècle quand t'as le niveau.
Ce rouge, cette ligne, ces trous, pfiouu c'est beau à regarder… Mais j'ai surtout regardé, parce qu'il faut quand même une marge d'enfer pour avancer là-dedans en onzième longueur !
Le soleil juste rasant qui cache la visibilité, et les rafales de vent qui viennent de se lever n'ajoutent pas au confort : l'idée sera de sortir sans aucune éthique, mais ça demande quand même beaucoup d'efforts à ce stade, croyez-moi !!!

L12 (5a) : Marche puis mini-ressaut, ouf un peu de répit.

L1 (6b+) : Je plaide le confort de réverser (pour les cordes, genre, alors qu'il a enchaîné longueur après longueur…) pour le laisser repartir.
Té, pas fâchée ! Au moment où il me dit de faire gaffe, je me réjouis de cette négociation sans argument valable, sauf qu'on est un peu vidés tout de même (quand t'as envie de pleurer à l'idée de grimper du 6b+, c'est qu'il est grand temps d'en finir) !
Bref, ça grimpe encore, varié ente fissure, mur, bombé avec sortie sur gouttes, et dernière dalle.

L14 et L15, c'est franchement du plaisir !
Le 5a, c'est pas loin de mon niveau max à ce stade alors je m'y régale !

Summit !!!!
Pfiou truc de fou, la voie la plus longue et dure que j'ai vécue à ce jour, mais surtout : sûrement une des plus classes !!!
Suis toute tourneboulée d'avoir eu la chance de vivre et partager cette Aventure : Merci pour ta patiente et ton énergie !

Une ligne Parfaite, à Vivre Absolument !

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • en
  • es
  • de
  • it
  • ca
  • eu