Entre Meije et Écrins J2 - Col du Replat : Traversée NW >> SE
{{ '2017-04-16' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Entre Meije et Écrins J2 - Col du Replat : Traversée NW >> SE
{{ '2017-04-16' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: good

quality: great

Download track as

Location

Rating

PD

heights

elevation min/max : 2570 m / 3428 m

height_diff: +1310 m / -1700 m

Access

public_transport: yes

hut_status: open_guarded

snow

elevation_up_snow: 2660 m

elevation_down_snow: 2230 m

snow_quantity: average

snow_quality: good

glacier_rating: easy

avalanche_signs: no

participants

participant_count: 6

Loïc Perrin, Pierre P, Bruno Besson, LaurentB2, Marcos O, surand jeanne

route_description

Refuge de la Selle > pentes sous le pilier Candau > col du Replat (de 1 à 3 fois...) > refuge du Chatelleret

weather and conditions


Beau et assez doux


  • Montée sur le glacier : il faut plusieurs déchaussages par le chemin d'été, préférer ou bien rejoindre le point 2620 et remonter des couloirs au N, ou bien carrément en rive gauche du glacier par une pente un peu plus raide le long des séracs
  • Pentes sous le pilier Candau : neige dure (3/5, puis moquette (5/5)
  • Col du Replat versant W : poudre tassée pas désagréable ou légèrement croûtée (3/5)
  • Col du Replat versant E : un petit rappel évitable pour descendre (ça doit bien passer à pied) puis transfo plus ou moins lourde en raison de l'horaire. Bon ski (4/5). Un court déchaussage juste au-dessus du refuge dans la dernière pente.

Beaucoup de monde (et la queue) pour passer par la brèche du Râteau, apparemment en conditions correctes. C'était plus tranquille par le col du Replat (et probablement du meilleur ski).

timing

8h10 >> 16h30

hut_comment

Refuge de la Selle : voir J1
Refuge du Chatelleret : blindé, avec un peu de tout comme public. Un seul chiotte qui n'a pas survécu à la fréquentation. Je ne sais pas comment les gardiens ont géré ensuite, mais ils ont du bien s'amuser !
Dans les 2 cas, il n'y a pas d'eau au refuge, mais on peut s'approvisionner pas loin.

personal comments

Étape 2 de la traversée entre Meije et Ecrins (Étape 1 - Étape 3)

Bruno

Deuxième journée de notre raid, pas très longue et plutôt "mise en jambes". Du coup, on va quand même faire un peu de rab sur le glacier de la Selle en allant se balader sous le pilier Candau. On bifurque ensuite sur le col du Replat. Les premiers arrivés vont dire bonjour au sommet S. De retour, surprise : Loïc n'est toujours pas là ! Il était pourtant pas bien loin derrière... Jeanne et moi allons voir ce qu'il en est et on en profite pour skier le versant W, assez agréable. On retrouve Loïc (et son ski) pour sa troisième montée de la face ! Ça a commencé par la perte d'une tatane, qu'il est allé cherché un peu plus bas, puis en rechaussant, c'est un ski qui se fait la malle et décide de rentrer au refuge... Ouf, il l'a retrouvé sur le glacier et on peut remonter tous ensemble au col. Descente du coup un poil tardive sur le versant E, la transfo est un peu lourde mais encore agréable. C'est mon tour d'égarer quelques affaires et de faire un petite remontée dans le versant E pour récupérer pain et saucisses ! Bref, on arrive quand même au complet au refuge un peu plus tard pour rejoindre la foule du Chatelleret !

Loïc

Ah la la, j'ai bien cru que le raid allait s'arrêter là pour moi. Quand j'ai vu partir mon ski tout neuf sur le replat du glacier (pas si plat donc) à fond la caisse, sans voir où il allait s'arrêter (je l'ai perdu de vue alors qu'il se dirigeait plus ou moins vers les barres), j'ai eu un grand moment de solitude. J'ai eu de la chance de le retrouver miraculeusement posé sur la tranche, niché dans un creux, juste avant les barres. Au moins ça m'a vacciné pour la suite en redoublant d'attention dans les manips (nombreuses !), dont certaines sur des endroits bien moins confortables qu'en bas de cette pente anodine où j'ai déchaussé sans précaution pour repeauter.

Pierre

Les prévisions météo nous avaient prévu du vent assez costaud (80 km/h ...) mais elles se sont avantageusement trompées...
Au col, j’hésite pour le sommet (là encore, il semble si pret ...), mais ayant eu faible vent que Loic se faisait un petit rab pour chercher sa tatane, go !
Au retour, pas de Loic. Bon, il a pu faire une pause pic-nique mais quand même ... Le zoom de l'appareil photo de Laurent nous permet de l'identifier tout en bas sur la glacier.... ?!
La suite a été dite.
Pour ce qui est des saucisses perdues par Bruno, j'ai pas vu la chute du sac mais je l'ai repéré roulant sur la neige en tant que "boule de neige suspicieuse" (les saucisses étaient vêtues de leur tenue de camouflage emballées dans du papier blanc...)... leur façon de pas du tout rouler comme une boule de neige les a trahi et a permis de les récupérer sans soucis. Pour le pain, il a fallu lancer de (fructueuses) recherches...

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • en
  • it
  • es
  • eu
  • ca
  • de