Eperon du Bec Aigu
{{ '2017-01-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Eperon du Bec Aigu
{{ '2017-01-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: fine

Rating

PD-     I 

participants

participant_count: 2

LaBique, les3asup, dacols

route_description

Aller-retour depuis l'arrêt de tram "Grand Sablon".
Après l'éperon, passage à la cabane forestière sous le Rachais
Descente du sommet du Rachais par la Bergerie, Chantemerle, le Gorget.

weather and conditions


Grand beau avec visibilité moyenne, le voile de pollution monte


Enneigement juste suffisant, il n'en faudrait pas beaucoup moins pour rendre le crux dans le schiste un peu pénible...

timing

8h-14h30 en papotant, en courant ça doit pouvoir se faire en 2h aller-retour

access_comment

Matin de semaine : ça pue les gaz d'essence ! ça nous apprendra à aller en montagne plutôt qu'au boulot ;-)

personal comments

Samedi, c'est boulot pour LaBique, alors pourquoi pas une sortie d'alpinisme le jeudi qui précède ?
Mais avec la neige et le froid, où aller sans trop brasser ?
Grimpe en salle ? Cascade de glace ? Délire au Rachais ? C'est la tendinite de dacols, et sa capacité à tenter des plans loufs qui nous décide pour cette dernière option. Si c'est une bouse, au moins on sera rapidement au soleil, ça nous changera des heures passées aux congélateurs des faces nord et autres gorges profondes.
L'approche n'est pas des plus bucoliques à l'heure des trajets matinaux. Mais dès les bois au dessus du château de la Pinotte, le réseau de traces de chevreuil et de sanglier fait oublier celui des gaz d'échappement. Bientôt on surplombe les toits enneigés de la ville, les carillons cadencent la montée, les crampons mordent l'herbe sous la neige. Même si le ressaut schisteux en sortie demande un peu plus d'attention, nous sortons vite dans les pentes boisées sous le sentier du Rachais.
Au final ce fut une impression étrange de se trouver là avec piolet et crampons, presque au cœur de la ville mais en dehors tout de même ; pour un peu on aurait l'impression de se trouver dans une nouvelle surréaliste des "Montagnes de Verre" de Buzatti, pas étonnés de faire relais à un balcon ou dans un abribus...

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca