Pic Est de Combeynot: Crête occidentale, "directissime" N
{{ '2016-12-10' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Pic Est de Combeynot: Crête occidentale, "directissime" N
{{ '2016-12-10' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: excellent

quality: fine

Rating

5.3
TD+

snow

elevation_up_snow: 2040 m

elevation_down_snow: 2040 m

snow_quantity: good

snow_quality: excellent

avalanche_signs: no

participants

participant_count: 1

Thierry Clavel

route_description

Accès au pied du couloir par la rampe de contournement de droite.

weather and conditions


Beau temps. Iso 0° élevé (+ de 3000m).


Classique N du Combeynot: neige variable (cartonnée par les passages, mais encore de la poudre jusqu'en bas notamment en rive gauche)
Attaque du couloir: passage complexe non skiable (goulotte impraticable, passage de mixte raide entre la rampe de contournement et le couloir).
Face terminale: excellente poudreuse (entre 20cm dense et 40 avec une bonne tenue) Mais les rochers sont parfois assez proches!!

timing

Départ: 9h20, fin d'approche (2800m): 11h20, sommet: 13h20
Descente: 13h30, voiture: 14h45

personal comments

Parti sans but précis, je tente le coup au vu de conditions d'enneigement semblant assez bonnes du pied. En réalité, la qualité de la neige sera vraiment optimale sur la partie haute. Seul un manque de sous-couche et une épaisseur de neige conséquente me poseront problème: plusieurs passages compliqués à remonter (gros brassage, rochers sous-jacents...), notamment les 30 m terminaux. A la descente, j'ai été vraiment très impressionné par cet itinéraire: impression forte de raideur, complexité de certains passages et exposition).
3 crux se sont présentés: l'attaque sous la crête, avec des rochers obligeant à un court tout-droit (et avec une raideur marquée, > 50/51°) puis le passage près de la barre: très raide, avec une étroiture obligeant à nouveau à un tout-droit (rochers touchés), et pour finir, le raccordement avec la rampe au pied, obligeant à rechausser les crampons et faire un peu d'alpi exposé.
J'ai touché plusieurs fois des rochers cachés sous la poudre; il fallait être très vigilant! Mais la qualité exceptionnelle de la neige m'a permis d'effectuer de beaux virages bien suspendus!
A mon avis cet itinéraire pourrait correspondre à la directe Chantriaux, à moins qu'il ne soit encore plus direct...
Au niveau cotation, on est à mon avis sur un bon 5.2 +, voire 5.3 (attention 5.2 = cotation "couenne", les 100 mètres sommitaux sont très raides) J'opterais finalement plutôt pour 5.3, relativement à nombre d'autres pentes similaires. Les répétiteurs jugeront.
PS: après vérifications dans les topos (dont celui de S. Constant, bien documenté sur les réalisations de G. Chantriaux et consorts), il s'avérerait que l'itinéraire parcouru est une variante encore plus directe et plus raide, G. Chantriaux ayant suivi le couloir oblique.
Bon, ben voici une 1/2 ouverture (possible) inattendue :))

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en