Dent de Ruth : Salut les copains
{{ '2016-11-01' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Dent de Ruth : Salut les copains
{{ '2016-11-01' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: excellent

quality: medium

Download track as

Rating

TD  
6b
    P1 

heights

elevation min/max : 1637 m / 2236 m

elevation_access: 1920 m

height_diff: +300 m / -685 m

length_total: 4.292 km

Access

hut_status: open_non_guarded

participants

Alex Saunier, cath1e

weather and conditions


Beau et chaud, pas mal de vent l'après-midi.


Itinéraire : voie "salut les copains" puis sortie au sommet de la Dent de Ruth. Descente à pied, tout sec, cordes et chaînes OK.

Équipement: presque rien dans la 1ère longueur, ensuite ok dans les pas difficiles, même si on rajouterait bien 3-4 spits à la voie (dixit Alex, parce que pour moi en 2ème, y avait tout ce qu'il faut pour tirer dessus dans les 2 6b où j'ai eu bien du mal...). Presque rien dans les longueurs de transition.

Personne d'autre sur le Pilier, 2 cordées dans l'avenue des chamois.

timing

Cabane-cabane : 08h15 - 17h20
Début grimpe 9h, sommet 16h30.

hut_comment

Superbe nuit à la Grubenberghütte, ce qui nous a permis de partir tôt tout en faisant une presque grasse mat.
On a même pris le petit déjeuner sur la magnifique terrasse, face au soleil.
On y reviendra avec grand plaisir!

personal comments

cathie

Une bien belle manière de monter sur cette Dent de Ruth, même si mon niveau de grimpe ne me permet pas encore de profiter pleinement des 6b.
L'itinéraire prend pas mal de temps, à cause des difficultés, des longueurs de transition. Et puis ça prend encore du temps de monter au sommet depuis la fin de la voie. Heureusement la descente est rapide ce qui nous a permis d'échapper à la frontale!
Les relais sont dans l'ensemble assez confortables, ce qui permet de profiter pleinement de la magnifique vue sur Eiger, Mönch, Jungfrau, Altels, Wildstrubel, Diablerets et au fur et à mesure que l'on monte, le Mont-Blanc, la Pointe Percée, etc...

alex

Au vu des commentaires des sorties précédentes et de ce qu'on m'avait raconté, je me suis lancé dans la voie avec un peu d'appréhension, quelques sangles et cablés au cas où.

L1 est effectivement peu équipée, mais globalement facile si ce n'est qu'on évolue souvent dans du terrain mixte herbeux pas très protégable. Il y a une jolie dalle au milieu mais avec seulement 2 points au début puis plus rien : j'ai préféré contourner par un couloir-cheminée à droite, un spit en plus dans la dalle ne ferait pas de mal. Bref ca commence bien.

Mais en arrivant à R1, bonne suprise : je vois 3 spits relativement rapprochés. Tiens ? Finalement pas si banzaï le 5c !? Très belle longueur bien équipée (une sangle utile dans la fin de la longueur quand même). La longueur suivante, pas pire non plus.

On arrive alors au 6b de L4. Et là c'est le pied total ! Une magnifique longueur tout en lecture et en placement, en très beau rocher et bien protégée. Je jubile et l'impression va se confirmer pour les longueurs suivantes, avec aussi la belle longueur en 6a dans une sorte d'écaille.

Le dernier 6b a l'air magnifique aussi, et varié avec du raide, de la dalle et même un surplomb de sortie. C'est vrai c'est très très beau. Mais un petit passage mal équipé pour sortir de la cannelure-cheminée et traverser dans la dalle me refroidit un peu (manque surement un point). Pour la sortie dans le surplomb, l'idée de me pendre par les bras à un gros bac me traverse l'esprit (comme quoi :P) mais j'oublie vite de faire le malin et me mets un peu carpet pour sortir ("elles sont où les grosses prises en résine jaunes ??"). Heureusement c'est très bien protégé. Les 2 longueurs de sorties sont encore jolies (surtout la dernière) mais j'ai trouvé qu'il manquait 2 points dans la première.

Comme on a prévu de sortir à la Dent de Ruth, on fait une petite moulinette/rappel de quelques mètres pour descendre à la brèche et remonter au pied de l'édifice sommital, très raide et aérien. Le passage en tire-clou pour rejoindre la vire est en effet mythique, mais pas très difficile, surtout si on a quelques sangles pour faire des pédales. Beaucoup d'ambiance au relais au bout de la vire. Cathie attaque ensuite la montée, peu équipée mais pas très difficile en choisissant bien son itinéraire (voir le topo), quelques pitons, on peut mettre quelques sangles et cablés éventuellement. La sortie au sommet demande encore un peu de crapahut et finalement on débouche à la croix vers 16h30, après 7h30 de grimpe environ. La descente du sommet est facile, mais il y a quelques passages aériens, avec souvent des chaînes et cordes fixes.

Les photos ici

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • ca
  • de
  • en