Coll de Nargó - Paret del Grau : M'en vaig a Mallorca + Alpesport + Lo Desterrat + Del Manelet
{{ '2016-10-07' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Coll de Nargó - Paret del Grau : M'en vaig a Mallorca + Alpesport + Lo Desterrat + Del Manelet
{{ '2016-10-07' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: excellent

quality: medium

Rating

TD  
7a
    P1 

heights

height_diff_up: 270 m

participants

Lulu002, Nolan

weather and conditions


Beau !

timing

11h10 - 16h

personal comments

Après une folle soirée de route ponctuée de promesses de folies entre une station service et un buisson (il sait me faire rêver...), puis une surprise arrivés au bivouac : l'oubli de mon duvet (c'est beau la force de l'inconscient pour se faire réchauffer), partons sur une petite journée tranquille d'acclimatation locale.

Hé bé on a fort bien fait !
Le caillou est franchement beau, du conglomérat costaud au calcaire gris bien sculpté, pas grand chose à jeter.
Équipement partout béton, rien à redire sinon que c'est trop court (mais c'est bon aussi des fois quand c'est court...), défaut vite rattrapé par le plaisir de boire un petit thé entre chaque voie : une vraie journée plaisir, donc.

M'en vaig a Mallorca

Del Manelet étant squattée par une cordée de locaux, nous partons dans cette voisine.
Bien agréable même si un peu paumatoire : y a des voies partout dans le coin, du coup on ne sait pas trop si on a grimpé la bonne !
Hésitations en fin de L1, au niveau du R1 de Africa en gros, j'ai choisi de poursuivre sur le pilier de droite, joli avec un pas plus marqué.
L2 toute courte + L3 peu homogènes (un pas à chaque fois) mais caillou bien sculpté !
Descente en 2 rappels.

Del Manelet étant toujours prise d'assaut par la même cordée, nous allons explorer les secteurs de gauche.

Alpesport

Choix de celle qui nous faisait le plus envie vue du bas : pas déçus encore.

L1 fine en dalle.
Té c'est plus exigeant que la précédente, un 6a que j'aurais bien mis un + et qu'il serait même allé jusqu'à mettre un b...
Très homogène en tout cas avec un pas encore plus marqué tout en finesse.

L2 équipée super proche, ce n'est pas de trop !
Pas si dure par rapport à la précédente, très homogène encore de finesse, précision, gainage, adhérences, minis-crougnes, lecture... Jolie !

Descente en un rappel de pile 50m.

Lo Desterrat

Bon, puisque le 6b+ n'est pas si mal passé et que la confiance en l'binome est bien présente (ce qui ne va pas durer, il a déjà fait un tas de promesses qu'il risque de ne pas tenir), tentons le 7a...

L1 déjà bien jolie et homogène, un pas plus raide mais tout prisu.

L2, nous y voilà.
Bon j'l'avoue d'entrée, ça n's'enchaîne pas... Mais j'l'avoue aussi, suis pas peu fière ! Ben oui quoi, c'était pas si facile, et j'me suis donnée !

C'est long, et bien homogène dans le "pas facile mais pas sur-dur" (ça doit correspondre à un gros 6b ça pour une explication plus objective).
Et puis on s'approche du "beaucoup moins facile qui frôle le sur-dur" (clairement du 7, donc).

Facile à identifier, c'est un océan dalleux avec plus grandes prises... Mais encore quelques crougnes : "Allez binôme j'me la colle dans l'mouv mais j'le tente", pim ça relance et l'écaille est bonne, dingue, ça avance ça va clipper la dernière paire, suis vidée mentalement mais c'est bon... Et là, c'est le drame.
Après 20 bonnes minutes de tergiversations sur des minis-pieds et deux mauvais trucs en mains, au moins 3 essais à droite et 2 à gauche, j'trouve rien ! Ça semble bien à gauche, mais je n'ai plus assez de jus pour y mettre vraiment de la bonne volonté alors ça fait po ! 8 secondes pendue à la corde permettent de révéler que j'ai bien fait de ne pas me jeter aveuglement sur le supposé bac, ce n'en était pas un... Ça passe à coup de nouvelles minis-crougnes à gauche et c'est vite sorti, té frustrant parce que c'était tellement dur à lire et tellement faisable au final...

Il randonne presque (tout est dans le presque), relevant l'honneur de la cordée, ouf.

Descente en un rappel de 50m pile encore plus pile même.

Del Manelet

Ouf ça y est ils ont fini par sortir, nous y voilà.
On a bien fait d'attendre : super voie !

L1 agréable !
Un bombé de poudingue athlétique (truc de fou, j'ai fait un no-foot !) puis plus décousue mais avec quand même cette jolie trav' sur grosses boîtes aux lettres.

L2 excellente sur ce calcaire à gros bacs avec un pas bien finaud au 3ème point, étonnamment pas hyper protégé (d'ailleurs l'arbre à droite est lunulé, y en a qui contournent...).
Suite très homogène, que du plaisir, tellement que j'enchaîne avec L3 pour une super longueur de pile poil 50m.

Descente en deux rappels, allez c'est que l'début des vacances alors on ça garder un peu d'énergie : retour au bivouac !

Rien de tel pour conclure cette jolie journée qu'un bon feu de camp allumé avec amour, pugnacité et puissance : décidément l'est vraiment bon à marier cet homme (fort, ne l'oublions jamais).

Nolan: Garé dans la nuit la veille après la route, belle surprise au réveil: on n'est même pas dans un mauvais champ et l'emplacement (le parking...) a carrément de la gueule. Petit secteur, sans marche d'approche, pas très haut et qui offre de multiples grandes voies de 2/3 longueurs sur un joli rocher pas usé pour un sous au milieu de la pampa, cool. Il y a effectivement de tout un peu partout niveau ligne mais on s'y retrouve toujours plus ou moins, c'est le côté aventure du secteur dont la faible hauteur prive de l'ambiance GV aventureuse que l'on recherche tant.

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • es
  • en
  • eu
  • it
  • ca