Le Salève : Les Grandes Varappes

{{ '2016-09-25' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

General

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: good

quality: medium

participants

participants

Johan Koch, skals

heights

heights

elevation_max: 1280 m

elevation_access: 600 m

height_diff: +680 m / -680 m

Licence

Licence

route_description

Exactement celui du topo, que l'on a trouvé plutôt précis (même si on va en profiter pour apporter quelques améliorations).

weather and conditions


Beau et température correcte, pas de soleil dans la voie en cette période si parcouru le matin.


Sec (et mieux vaut que ce soit bien sec !), même si quelques ressurgences boueuses ou algueuse ont été traversées.
Passages en grimpe avec du caillou de bonne qualité (généralement peu patiné, contrairement à la Nationale par exemple).
Les petits pierriers passent facilement, seule la pente herbeuse de droite à gauche au-dessus de l'éperon à côté du Rouleau est limite.
Les spits, broches et pitons sont suffisants, on a à peine rajouté un friends (dans l'éperon pour ne pas tomber sur le relais, pour faire relais avec un coinceur après la traversée herbeuse) et une sangle.
Passages en corde tendue assuré ponctuellement sur des arbres.

timing

départ 9h30, début des difficultés vers 10h10, Petit mur 10h30, Pissoir 11h15, Eperon 12h, Gazomètre 12h50, Sommet 13h20, Parking 15h.

personal comments

Johan: Magnifique, incroyable ou fou, tant cet itinéraire est varié, intéressant et imaginatif.
Une petite perle dans ce Salève aux mille itinéraires.
A chaque étape, on croit buter sur quelque chose d'infranchissable, mais il y a toujours une vire, un contournement, des pas de grimpe accessible pour franchir la difficulté. Tout se fait en grosses, les passages n’excèdent pas le IV+ (sauf si variante en V+ pour le Pas du Rouleau, où l'on n'a pas vu de spits, ni vraiment de quoi poser des friends, au-delà du fait que la plaquette en bas a été retirée…).
La passage de la dalle est somptueux, un magnifique toboggan qui rejoint illico la forêt!
Le petit et le grand murs sont les plus techniques, mais itinéraire est astucieux et permet de se défaire aisément des difficultés.
La vire de l'hémicycle rocheux du Pas de rouleau est un vrai cadeau, suivi d'une partie grimpante très belle.
Le passage dans l'arche conclut ce magnifique itinéraire.

Pascal: Des années que je lorgnais sur cet itinéraire, voici enfin chose faite! En l'empruntant on parcourt une partie de l'histoire du Salève. L'ambiance est bien là même si des spits ont été ajoutés, ntoamment pour sécuriser les relais. On s'est dit qu'il fallait avoir le diable au corps pour commencer par descendre ce parcours, il y a près de 150 ans… et ce sans se retrouver coincé sur l'une ou l'autre paroi ou vire! Je demanderais bien également à Monsieur Piola comment il a descendu à ski cet itinéraire (ça doit demander quelques rappels à notre appréciation).
Au-delà de ces interrogations, j'ai adoré les subtilisé de ce parcours hors normes, le plus beau à mon sens de tous ceux qui mêlent rando et grimpe au Salève car les passages sont très variés et ce quasiment jusqu'au plateau sommital! A refaire et à faire découvrir.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • it
  • ca
  • de
  • en
  • es
  • eu