Traversées du Mercantour : Barcelonnette > Nice en mobilité douce par la vallée des Merveillles
{{ '2016-08-10' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Traversées du Mercantour : Barcelonnette > Nice en mobilité douce par la vallée des Merveillles
{{ '2016-08-10' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

partial_trip: yes

quality: fine

Rating

T4 

Access

public_transport: yes

access_condition: cleared

hut_status: open_guarded

participants

robindelabastille, TomTom et sa famille et Juliette et Teki pour la partie rando (TomTom et sa famille ont continué depuis les Merveilles leur traversée des Alpes jusqu'à Menton)

route_description

Jour 1 :

Départ à vélo depuis Barcelonnette en vallée de l'Ubaye, montée au col de la Bonette puis descente en Tinée et remontée en Vésubie par le col St Martin pour rejoindre St Martin Vésubie. 115km

Jour 2 :

Rando du Boréon à la Madone de Fenestre

Jour 3 :

Rando de la Madone de Fenestre au refuge de Nice par le Pas du Mont Colomb

Jour 4 :

Rando du refuge de Nice au refuge des Merveilles par la baisse de Valmasque

Jour 5 :

Visite des gravures dans le vallon des Merveilles et montée à la Cime du Diable par le Pas du Trem en aller-retour

Jour 6 :

Après les Merveilles, on est chacun parti dans 3 directions différentes :
-TomTom et sa famille en rando pour rejoindre le Camp d'Argent, Sospel puis enfin Menton
-Juliette et Teki sont descendu au lac de Mesches pour prendre le bus pour Tende et rentrer en train sur Nice puis Valence
-et de mon côté :
Descente en rando dans la vallée du Gordolasque par le Pas de l'Arpette
Retour en stop sur St Martin Vésubie
Descente à vélo jusqu'à Nice via la départementale puis piste cyclable le long du Var (par St Martin et St Laurent du Var)
65km

Jour 7 :

Retour en Ubaye par le Train de Pignes, bus pour la Foux d'Allos et vélo par le col d'Allos 30km

weather and conditions


Soleil sauf le premier jour en Tinée/Véusbie avec de plus ou moins grosses et longues averses orageuses


Bonnes conditions

access_comment

-Je suis arrivé depuis Lyon en train (étape par Grenoble, puis train Grenoble->Gap, et enfin Gap->Barcelonnette en stop même s'il est possible de prendre un car suivant l'horaire (10€ le trajet)

-la route à vélo se fait bien par la Bonette, la chaussée est en bonne état
-le second col avant d'arriver à St Martin Vésubie n'est pas à négliger…

-J'ai pu laisser mon vélo à l'abri sur un prunier (avec mon antivol) au camping St Joseph

-L'accès au Boréon peut normalement se faire en navette depuis St Martin Vésubie

…mais en théorie, la navette est maintenant réservée aux clients du parc à loup Alpha…ça a changé depuis mon passage précédent il y a 2 ans où c'était pour tout le monde et à des horaires plus adaptés pour randonner…sauf les vendredi, samedi, dimanche où on peut prendre une navette tout public…

du coup, j'ai fait du stop avec une personne travaillant au restaurant de l'Alpage du Boréon (un resto à recommander avec de la bonne bouffe locale)

-pour quitter la vallée du Gordolasque, j'ai rencontré au refuge des Merveilles une randonneuse qui m'a proposé de faire du rando stop le lendemain. Mais comme j'ai fini la rando plus tôt qu'elle, je n'ai pas eu à l'attendre car j'ai eu un accompagnateur qui m'a pris en stop.

Il existe aussi des bus (les RandoBus) permettant d'atteindre les vallées, à compléter par les navettes des vendredi samedi dimanche afin d'aller ou repartir des départs de rando.

-Le retour depuis Nice vers l'Ubaye aurait pu être compliqué

…car en théorie, le vélo pose problème :
le train de Pignes, géré par les Chemins de Fer de Provence, refuse d'embarquer des vélos (alors même que certaines rames sont fournies par la région PACA et semblables aux TER) ; il m'a fallu y aller à l'horaire du matin (7h) pour négocier, dire que je ne savais pas et avoir l'autorisation du chef du train (merci à lui) pour mettre mon vélo en enlevant la roue avant "pour faire croire que le vélo a un problème" "car il ne faudrait pas que les autres passagers croient qu'on a le droit de mettre un vélo" et me faire raquetter d'une surtaxe de 8€…dans un train avec 25 personnes max pour une capacité de plus de 100 personnes, il y aurait eu la possibilité d'accueillir de nombreux vélos…

En fin de compte ça s'est donc bien passé et le trajet était sympa
Tarif : Nice->Thorame : 16€

-Bus entre Thorame-Haute et la Foux d'Allos
Tarif : 10€

-Vélo pour monter au Col d'Allos et basculer en Ubaye

La mobilité douce dans le Mercantour, c'est presque facile :)

hut_comment

-Nuit au camping St Joseph à St Martin Vésubie, l'accueil y est toujours sympathique…même lorsque l'on arrive en retard !
-Pendant la rando, on a dormi en refuges CAF mais plus de place pour moi au refuge des Merveilles (d'après les gardiens) donc j'ai bivouacqué avec ma bâche et eu droit à de belles étoiles filantes et aubes orangées.
L'accueil au refuge CAF des Merveilles était encore une fois peu sympathique et bien spécial…
-Nuit à Nice en pelouse municipale… avantage non négligeable (quand ton téléphone ne marche plus), l'arrosage automatique fait office de réveil !
J'ai déjà dormi sinon à l'auberge de jeunesse de Nice, alternative plus confortable

personal comments

Le récit complet : www.alpes-ecotourisme.eu/blog/sorties-montagne/de-barcelonnette-a-nice-par-la-vallee-des-merveilles-en-velo-rando

Périple sympa pour retrouver TomTom qui effectuait avec sa famille (et des amis sur certaines portions) une traversée en randonnée depuis chez lui (près de Grenoble) jusqu'à la Méditerranée.

J'en ai donc profité pour le rejoindre à vélo depuis l'Ubaye. Mis à part la pluie en Tinée avant de rejoindre la Vésubie, le parcours était très sympa, peu de trafic d'autant qu'il y avait parfois une piste cycable (certes un peu bizarre car elle changeait souvent de forme).

Les quelques jours passés avec TomTom et compagnies étaient plus que sympathiques, un plaisir de faire des petites étapes, de prendre son temps au soleil à siroter une bière ou avaler une tarte et surtout un plaisir de marcher avec des jeunes qui étaient aussi motivés pour avancer :)

Finalement, le plus dur était l'arrivée sur Nice car il fallait envoyer du braquet avec ce vent de fou en s'approchant de la côte… heureusement que je suis tombé sur un groupe de VTTistes sympa.

Le retour depuis Nice en train et bus était au final très reposant, de quoi récupérer avant la seule difficulté de la journée, le col d'Allos depuis la Foux que je connais bien ainsi que cette belle descente sur cette magnifique petite route.

Quelques imprévus et bons moments :
-une crevaison au moment de partir,
-le téléphone qui ne passe quasiment jamais dans les Merveilles, ah si, j'ai pu envoyer un SMS en montant à la Cime du Diable sur le généreux conseil de la gardienne, en effet la vue jusqu'à la mer est magnifique !
-et le téléphone impossible à recharger malgré la batterie de secours (merci pour ceux qui m'ont prêté des téléphones)
-Bon repas au refuge de Nice et tarte aux myrtilles bien sûr :)
-on n'a pas vu le sorcier mais on a vu Mickey :D
-Glace artisanale à la groseille au camping St Joseph

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • eu
  • it
  • en
  • de
  • ca