Mont Blanc du Tacul : Pilier Gervasutti

{{ '2016-08-13' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Information

General

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: good

quality: medium

participants

participants

Laurent F, David V, GHM cantalien

heights

heights

elevation_max: 4248 m

elevation_access: 3400 m

height_diff_up: 800 m

Access

Access

hut_status: open_guarded

snow

snow

glacier_rating: easy

Licence

Licence

route_description

Grosso modo celui du topo sauf lors du passage en face nord ou on a continué à grimper deux longueurs pour éviter la zone mixte (une en fisssure large au départ, puis beau rocher rouge, puis une autre longueur dans du rocher gris et froid, plus dur que le reste de la voie du la la neige et l'humidité (6a++/6b avec un petit toit à la fin)

weather and conditions


Grand beau & assez chaud, sauf en face nord, pas de vent, conditions idéales


Rocher bien sec en bas, un peu de neige sur les prises dans la longueur en face nord. Sortie en mixte vraiment péteu et peu protégable…assez stressé dans ce passage. Arrivé à la brèche deux longueurs de mixte mènent sur l'arête de la crête de coq final qui est superbe
Descente du tacul bien tracée

timing

06.30-19.30 sommet- refuge vers 21.30

personal comments

Quelle course c'était magique, c'est la première fois que je fais une voie comme ça de par son ampleur la variété et le fait de devoir grimper avec un gros sac en altitude, je vois ce qu'est une "grande course"! Rien à voir avec le Grépon en chaussons de l'année dernière…

La partie en rocher est magnifique une fois passé la première longueur bien coriace à froid et sans doute au moins 6a voire plus.
On a tiré des longueurs et fait un peu de corde tendue quand c'était possible. Le rocher est un granite orangé superbe et bon quasi partout.
Avec le sac bien lourd (j'ai pris surement trop de nourriture, des crampons en acier et un piolet un peu technique + les pompes dans le sac et les vêtements) l'escalade est plus délicate.
Le passage en artif passe facile sur pitons. Il y a de superbes dièdres et fissures. Par contre vers la fin ça grimpe encore bien, la longueur la plus dure est une longueur en traversée, juste avant la fin du pilier qui nous a permis d'éviter la rampe en face nord.
David a bien fait de passé là vu que je suis pas à l'aise en mixte, mais j'ai trouvé cette longueur plus dur que le reste. Ensuite on dé-escalade sur 30 m afin d'arriver dans une gorge d'ou part une cheminée vers la gauche. En haut de celle ci on remet les grosses et on remonte un terrain pourri à corde tendu.
Il y avait peu de neige et le rocher est mauvais surtout vers la fin avant d'arriver à la brèche. S'en suit deux longueurs de mixte pour arriver à la superbe crête de coq finale. Il y a du gaz sur cette crête et au coucher du soleil c'était vraiment magique à gravir.
Au sommet vers 19h30 on a eu des superbes couleurs et un beau coucher de soleil sur les séracs du tacul à la descente.
Merci à David de m'avoir guidé la dedans (me sens bien incapable de gérer une course comme ça en tête) et d'avoir supporté mes coups de flips dans la partie mixte quand j'avais l'impression que le caillou partait sous mes pieds …Bref super souvenir à quand la prochaine?
Plus de photos là: http://lolofreg2.over-blog.com/2016/08/pilier-gervassuti-au-mont-blanc-du-tacul-avec-david.html

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

  • es
  • ca
  • en
  • eu
  • it
  • de