Mont Blanc du Tacul : Pilier Gervasutti
{{ '2016-07-20' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Mont Blanc du Tacul : Pilier Gervasutti
{{ '2016-07-20' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

quality: medium

Rating

TD     IV 

heights

elevation_max: 4248 m

elevation_access: 3400 m

height_diff_up: 800 m

participants

harfang, aurores, Elias et Tom 2 suisses super sympas ...

route_description

en gros le topo de Draperi pour le bas puis le c2c pour la fin.

weather and conditions


grand beau


très bonnes conditions rimaye facile, rocher du pilier excellent des points en place des spits même! dans le bas...

timing

5h45 attaque 17h45 sommet

access_comment

le tour de france bouche les routes...

hut_comment

on a bivouaqué sur le plateau du col du midi

personal comments

Pffiou !!! Là pour imiter une de mes camarades de cordée au verbe et à l'enthousiasme haut placé je vais en mettre une tartine...
La course d'abord : je l'ai trouvé très belle , complète et vraiment pleine d'intérêt d'un bout à l'autre...! La partie rocheuse est superbe le rocher vraiment très bon, toujours grimpant malgré les cotations. La première traversée de la rampe en face nord (en 3 longueurs en tout pour nous) ajoute du piment : c'est le seul moment de la course ou j'ai "vibré" : en traversée en équilibre précaire en chaussons avec du verglas et un écart sur un petit bloc posé sur une dalle et scellé par le gel avec pour prises de main 3 doigts plantés dans la neige compacte... tu vas douuucement ! rejoindre un vieux friend rigide coincé salvateur pour le moral...
La fin du pilier proprement dit se fait bien avec une traversée descendante puis une cheminée.
ensuite le terrain pour éviter la tour rouge est un peu plus pourri mais moins raide on se mets avec des anneaux à 12m en progression simultané j'ai trouvé cette partie pleine d'intérêt encore : du terrain montagne ou concentration et sens de l'itinéraire sont à mettre en oeuvre,mais rien de méchant pour celui qui pratique l'oisans...La suite après la brèche ou l'on passe en nord à nouveau en terrain vraiment mixte neige et glace jamais dur mais toujours grimpant rendent cet itinéraire diablement varié , enfin la crète de coq bien effilée et l'arête neigeuse finale viennent ajouter la cerise sur le gâteau de ce splendide itinéraire ou il faut savoir gérer son effort ! mon binôme peu en témoigner ayant eu un bon coup de mou sur la fin quand le sommet se laisse désirer...
Pour moi cette course revêt une signification toute particulière : lors de ma première visite à Chamonix , j'avais alors 17 ans je rencontre une des personnes qui m'a fait accroché la montagne : Fred S aujourd'hui grand guide pyrénéen je crois ; il venait de faire l'équipe jeune ffme il m'a trainé dans pleins de voies ou je me battais pour le suivre : envers des aiguilles , aiguilles de cham , aiguilles du moine parfois dans des voies qui étaient des reliques , et puis après 15 jours de virée il me parle de ce pilier pour finalement aller avec sa copine à l'arète des hirondelles prendre un but météo... me retrouvant seul et par dépit ,ne sachant que faire j'était allé faire le mont Blanc seul (ben ouais c'est de la marche trop nul quoi!...) par les grands mulets avec une orange dans le sac à dos en 7H aller-retour... en restant sous les séracs pour rejoindre le dôme du gouter suivi par une flopée de gars qui croyaient que je savais ce que faisais ! l'alpe homicide à eu pitié du sale gosse ce coup là...
De retour Fred et Fabienne m'avaient offert une carte postale du pilier je me souvient encore de la dédicace de Fred : "le jour ou tu iras tabasser là dedans j'espère que ce sera pas un plan galère comme ça a été souvent le cas avec moi , merci de m'avoir accompagné dans les "bouses" de cet été ". J'ai toujours la carte postale conservée précieusement comme un petit trésor ; ce détonateur qui m'a fait aimer la montagne et m'a fait me tenir pour ne pas aller vers la pente du "mauvais" garçon que j'étais en train de devenir...Il aura fallu attendre avant d'y aller !
22 ans plus tard c'est avec une certaine émotion que je me remémore tout ça : la course a bien déroulé même si je n'ai pas "tabassé" dedans, mais le beau temps la qualité de l'itinéraire,le genre de course bien longue comme je les aime , le plaisir du partage et la bonne entente avec l'autre cordée rencontrée à la rimaye en on fait un ensemble mémorable...merci....

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • de
  • ca
  • it
  • es
  • en
  • eu