Les Gillardes - Grande et petite Roches : Les premiers pas d'Elsa
{{ '2016-07-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Les Gillardes - Grande et petite Roches : Les premiers pas d'Elsa
{{ '2016-07-19' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

quality: medium

Rating

ED  
7a+
    P1 

heights

elevation_max: 1753 m

elevation_access: 914 m

height_diff_up: 600 m

participants

Lulu002, chauchichon

weather and conditions


Météo parfaite, beau et chaud mais qqs nuages pour survivre quand le soleil arrive.

timing

10h20 - 18h

personal comments

Puisqu'il se sent en canne et que j'suis naze, je me fais promener histoire de pouvoir débrancher le cerveau !
Pas plus mal parce qu'en tête, nécessite une vraie concentration et/ou une vraie marge, l'obligation est là et haut au-dessus du point...
Plus en accord avec les cotations d'Arnaud Petit qu'avec les c2c pour notre part.

Voie imposante pour l'ambiance, après ce n'est pas le plus beau caillou du monde mais de très très belles sections de rocher magique, et une très grande homogénéité autant dans la voie en elle-même que dans chaque longueur : tout cela en fait une aventure à vivre !

L1, L2 et L3 : bien homogènes dans un 6b Gillardes : des prises carrées, caillou parfois sale, quelques réglettes salvatrices.

L4 : un peu dans le même style, mais moins dure que les précédentes à mon sens (6b ?), ou peut-être juste parce que je m'habitue au style local.

L5 : géniale, beau dièdre puis trav' qui fait peur avec les mains péteuses, mais jolis équilibres. Gros 6c ou petit 7a...

L6 : bien athlétique au départ, faut avancer et trouver les bonnes prises dissouite, sinon ça n'passe pas ! Il gère tranquille, j'tombe au dernier point du dévers, arg.

L7 : pitite erreur d'itinéraire, on est parti dans la longueur de gauche alors qu'il fait suivre la rampe ascendante à droite pour croiser Lucifer plus haut. N'avons donc eu que le final de la longueur : une trav sur un mur sculpté magnifiquement, éprouvant pour les doigts mais splendide.

L8 : le crux de la voie, démentissime longueur bien exigeante.
Déjà un bon pas en ascendance vers la droite, mauvais déséquilibres pas tout près du spit...
Puis ça se calme avant de repartir violent, fait avancer avancer et à chaque fois que ça passe c'est trop bon, jusqu'au dernier point du raide qui n'passe pas, arg. Sortie plus facile mais rôtis du reste de la longueur ça ne randonne pas, d'autant que ça ré-engage un peu plus.

L9 : Arnaud Petit dit "aïe les doigts", et en effet rocher hyper abrasif qui fait plaisir, tu poses les mains où tu veux elles tiennent !

L10 : longueur trop, trop classe !
Départ bien athlétique mais pas de pièges, que des gros bacs pour des mouvs à l'envers où t'as l'impression d'être fort !
Démente 2ème partie, changement radical de style avec cette trav' d'abord finaud, puis carrément lunaire : après moultes réflexions et serrages de minis trous que c'est même pas des prises mais que ça suffit à monter les pieds qui vont pas mal, un pur régal.

L11 : explosif qu'il disait, nous on n'a pas eu très envie d'exploser, et les superbes chasses d'eau/pédales en place sont là pour nous permettre ce luxe...
Petit fourvoyage itinéraire, l'a bien continué à droite après la vire et s'est retrouvé dans un petit mur de poudingue pas dur, sûrement celui de Lucifer vu qu'il aboutit au relais dans la niche...

L12 : on s'croyait encore dans Elsa, du coup ça nous a semblé vraiment rando pour du 7a...
En tout cas magnifique longueur, en poudingue largement plus solide qu'à Canaille, avant du superbe caillou gris plus lisse mais prisu (allez comprendre... Y a des prises tout autour du lisse, quoi !)

L13, c'est donc pour nous juste la vire de sortie de Lucifer puis une corde fixe sur le dernier ressaut (ma longueur en tête du jour ! :-))

Descente toujours aussi bucolique même bien fourbus, stop efficace ce jour, n'avons pas fait plus de 40m sur la route. Fallait bien ça pour ne pas décaler l'heure de l’apéro, bien mérité ce jour !
Une aventure qui se mérite, bien gérée par le binôme de A à Y malgré une légère déperdition d'énergie : une voie exigeante mentalement semblerait-il, et en débranchant le cerveau bien reposante mais éprouvant les doigts et les orteils !
Va falloir attendre un moment avant de revenir reverser, et espérer enchaîner L6, L8 et L11...

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • de
  • en
  • it
  • eu