Mont Blanc : Traversée Dômes de Miage >> Aiguille de Bionnassay >> Mont Blanc >> Descente par les 3 Monts
{{ '2016-07-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Mont Blanc : Traversée Dômes de Miage >> Aiguille de Bionnassay >> Mont Blanc >> Descente par les 3 Monts
{{ '2016-07-08' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: crowded

condition_rating: excellent

quality: medium

Rating

AD     IV 

heights

elevation_max: 4810 m

elevation_access: 1175 m

height_diff_up: 4188 m

Access

hut_status: open_guarded

snow

glacier_rating: easy

avalanche_signs: no

participants

RaphPyr, BenB

route_description

J1 : Montée aux Conscrits par le chemin des balcons (faut pas zipper et la passerelle donne de bonnes sensations…)
J2 : Montée directe au dessus du refuge en direction de l'aiguille de la Bérangère et on a suivi l'arête des Dômes
J3 : Itinéraire classique jusqu'au sommet de Bionnassay en restant bien à gauche sur le fil du bastion rocheux. Ensuite on continue par les arêtes jusqu'au sommet du Mont Blanc et on a fini par descendre par les 3 monts.

weather and conditions


Beau (étoilé) et bon regel au départ de Durier puis pas mal de vent et nuageux sur l'arête des bosses jusqu'au sommet du Mont Blanc.
Meilleur dans la descente


Excellentes traces sur les arêtes
Pas mal de neige dans la descente sous le Mont Blanc

timing

Départ 3h
Bionnassay 5h30
Dome du Gouter 7h
Mont Blanc 9h
Aiguille du Midi 13h

hut_comment

Conscrits : Superbe refuge avec une construction concentrique résolument moderne (comme les installations présentes). Vive les couettes et les terrasses au soleil

Durier : une chouette ambiance et une super gardienne pour un super passage (chapeau bas à elle); Le refuge est petit mais bien agencé. Les couchers de soleil sont somptueux (malgré le fait qu'à cette saison on est déjà couché (levé 2h30)) lorsque le soleil se couche et il faut ressortir du lit pour saisir les instants.
La bouffe est dantesque (surtout le petit déjeuner, on en rêverait à 10h en se levant après une grasse mat)

personal comments

Ben
J1: Superbe mise en jambe Pyrénéenne avec un départ du bas, on est très loin de Chamonix, on est très bas et on se demande comment on va finir tout là bas là haut.
Il faut bien suivre les petits points bleus si on veut passer sur le chemin en balcon, c'est moins direct mais si on a le pied un peu montagnard et la caisse je pense que c'est plus rapide que de passer sur le vieux glacier.
On a mis 4h tout rond sans trop s’arrêter

J2: Départ à 4h du refuge. Très bon regel on monte comme des avions sur la Bérangère. Après ça déroule presque trop vite jusqu'au col de Miage. On joue à cache cache avec le soleil que nous découvrirons que sur les deux derniers dômes.
La seconde partie est clairement plus retord avec quelques pas de III et une petite désescalade (un rappel de 10/15 mètres permet de réduire grandement l'exposition). Corde de 30 à 40 mètres largement suffisante.
On est arrivé à 9h au refuge, du coup on fout les doudounes et le bonnet et on a fait les chats toute la journée: on alterne entre bouffe, lecture, gros dodo dans le lit (des heures au ² pour moi), sieste au soleil, discussions montagnardes, caca aérés…

J3: Départ à la fraiche, le regel est béton et on part la tête dans le guidon, la première partie jusqu'au Bastion rocheux se déroule sans même s'en rendre compte (1h au lieu de 2).
Les choses sérieuses commencent et on s'est tenu globalement toujours sur la gauche de l'éperon (peut être un peu trop) versant Bionnassay/Français.
Le premier passage est le plus expo (bloc coincé) et il faut être concentré dès le début (zipette comme toujours interdite).
Second Passage sur une dalle inclinée avec des bonnes écailles pour les mains et passer la traversée sereinement.
Après c'est une succession de traversées dans des lames plus ou moins fragiles (attentions aux prises tiroirs), pas de risque de parpinage sur le second mais bien tester les prises et les lames (moyens de protections fragiles)
Arrivée sur l'arrête pile au lever du soleil dans un superbe soleil diffus (lumière rouge)
L'arrête est fine mais bien tracée, la neige est entre croustillante et poudreuse. Au col de Bionnassay c'est parti pour la montée monotone jusqu'au prochain objectif (Dôme du Gouter et Mont Blanc).
On récupère la voie normale et son lot de folies (rimaye découpée à la tronçonneuse façon Pyramide de Keops, 10 sur la même corde, 1 crampon sur 2, à 4 pattes, des crampons aussi vieux que Bonatti lui même).
La descente par les 3 monts est excellente et le pire passage de la journée en terme d'effort sera la traversée du col du midi et la remontée à l'aiguille du midi (ça nous aura pris 1h)

"2 jarrets de porc avec des frites"
"Un café et l'addition ?"
"Non, 2 autres jarrets de porc avec des frites"…. Cf Berhault

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • de
  • ca
  • eu
  • en
  • it