Dents du Loup : Traversée des arêtes
{{ '2016-05-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Dents du Loup : Traversée des arêtes
{{ '2016-05-28' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

condition_rating: excellent

quality: medium

Rating

AD-     I 

heights

elevation_max: 2375 m

elevation_access: 1372 m

height_diff_up: 1200 m

snow

avalanche_signs: no

participants

pik, Luc, Anaïs et Nico

route_description

La météo s'annonce estivale en ce samedi, et l'envie de se lancer en autonomie sur une course se fait forte chez moi. C'est l'occasion!

Fort de quelques expériences en compagnie du GAG, et accompagné de Nico et Anaïs, ainsi que Luc qui sera mon compagnon de cordée, nous voici partis pour les Dents du Loup en Belledonne. Pas trop dur, carrément beau et à notre portée! On prévoit large pour éviter les orages potentiels de l'après-midi.

Ça commence par une belle approche, jusqu'au Lac du Crozet, puis la montée en direction du col du Loup. 2h et c'est plié.

J'ouvre le bal avec Luc et c'est parti pour le petit Râteau. Montée facile, ça se protège pas trop mal, jusqu'au replat. Puis vient le passage aérien de la sortie, une petite arête effilée, pas dure, mais assez impressionante. On arrive au premier rappel, que j'installe. Après une grosse séance de nouilles, je finis par me lancer. Je tire un poil trop à droite (il faut bien viser la brèche en fait...) et on termine les pieds dans la neige. Décoincage de corde un peu galère, mais on finit par la rappeler.

On remonte à la brèche et on attaque la Dent du loup. Très belle arête qui y remonte! 2ème rappel.

De là, c'est LA difficulté de la course avec la Jumelle. Du haut, cela ne m'inspirait guère, mais Nico est repassé devant avec Anaïs et a montré, en dépit d'une difficulté à protéger, que ça passait sans souci! Je me lance donc sans trop d'appréhension, et en dehors du fait qu'on grimpe sans assurage sur les 10-15 premiers mètres, ça se fait bien. Suffit de pas tomber en somme. Et attention au rocher qui n'est pas folichon (surtout sur la partie supérieure).

De là-haut, Anaïs termine devant, avec la desescalade finale dont il est plus dur de trouver le chemin que de la faire. Dernier rappel et on retourne à notre point de départ.

Quelle chaleur sur la descente. C'est l'été!

weather and conditions


Grand beau, c'est presque l'été.


Encore un peu de neige sur la fin de l'approche, ça passe sans crampons.

timing

7h départ Freydières. 9h30 attaque du petit Râteau. 15h fin des arêtes. 17h retour voiture.

personal comments

La course s'est bien déroulée. On aura mis 5 bonnes heures pour les arêtes, pas si mal pour un début. J'ai encore pas mal de boulot sur les manips de cordes (et l'évitement des nouilles), ainsi que pour protéger, mais ça va venir. Une chouette aventure Belledonniene pour une première.

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • it
  • en
  • de
  • eu