[Véloski] Pointe Sommeiller : Traversée Glacier Sommeiller > Glacier d'Ambin
{{ '2016-05-16' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

[Véloski] Pointe Sommeiller : Traversée Glacier Sommeiller > Glacier d'Ambin
{{ '2016-05-16' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Elevation profile

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: some

condition_rating: good

quality: medium

Download track as

Rating

3.3
AD

heights

elevation min/max : 1055 m / 3327 m

elevation_access: 2000 m

height_diff: +1420 m / -1420 m

length_total: 39.264 km

Access

public_transport: yes

access_condition: cleared

hut_status: open_non_guarded

snow

elevation_up_snow: 2200 m

elevation_down_snow: 2200 m

glacier_rating: easy

avalanche_signs: recent_avalanche

route_description

Refuge d'Ambin > Lacs Blancs > Pointe Sommeiller > Passo dei Fourneaux > Pointe d'Ambin > Glacier d'Ambin > Refuge > Modane

weather and conditions


Beau, vent assez marqué. Assez froid.


  • Montée aux lacs Blanc : neige sablée
  • Traversée du plateau : neige dure fortement soufflée, voire glacée par endroits
  • Montée du couloir NW : neige dure

  • Facette SW de la Pointe Sommeiller : neige dure, casse un peu sur le bas, ski 3 à 3.5/5

  • Remontée à la pointe d'Ambin : neige légèrement transfo sur 1 ou 2 cm, fond dur
  • Glacier d'Ambin : 5 à 10 cm de poudre lourde, ski 4.5/5
  • Sous le glacier : neige de printemps parfaite, ski 5/5 jusqu'au vallon, puis 3/5
  • Enneigement commençant à être limite dans le fond du vallon. Sous le refuge, seul le petit ressaut final est skiable (mais peut se faire en baskets)

Fréquentation

Du monde à la pointe de Niblé, croisé quelques italiens sur le versant... italien de la pointe Sommeiller

avalanches

Quelques coulées de boules, une grosse plaque partie sur le glacier d'Ambin.

timing

Départ 7h
Pointe Sommeiller 10h30
Pointe d'Ambin à 12h
Refuge 13h00 à 13h30
Descente au parking + manip de vélo : 1h
Descente à vélo : 15h à 16h20 à Modane

access_comment

Cf. jour 1.

23.5km et 1000m de dénivelé, d'abord sur une piste légèrement caillouteuse (passe bien en vélo de route avec des bons pneus de type schwalbe marathon plus) puis ça déroule. Légère remontée entre Bramans et le fort Marie Thérèse.

Train à 18h04 à Modane pour Chambéry (20mn de retard), puis Chambéry > Grenoble à 20h20. Il y a aussi un bus TER direct pour Grenoble à 17h40, mais évidemment, ça ne rentre pas avec 5 vélos (et même pas avec un vélo tout court, puisqu'il faut désormais que le vélo soit, comme pour les TGV, démonté et dans une housse)

La route est dégagée jusqu'au parking de Maroqua, moyennant quelques contorsions pour les voitures au passage d'un névé vers 1950m (mais ça ne devrait déjà plus être le cas).

hut_comment

Voir Jour 1

personal comments

2[sup]ème[/sup] journée du WE Véloski à Ambin

Bruno

2ème journée dans le joli vallon d'Ambin. Contrairement à la veille, on a un peu plus surveillé notre horaire, entre la météo qui va plus chauffer, les contraintes du train à Modane pour les vélos, et l'assistance apportée à Loïc pour sa redescente sur Modane en fourgon. Du coup, on se lève un peu plus tôt, on essaye même de se préparer plus vite, et zouh, miracle, on est tous prêts et motivés à 7h. On remonte les pentes E en même temps que deux autres groupes, mais on va rapidement s'étaler et ne pas se gêner. Un des groupes part vers le col Sommeiller, tandis que l'autre nous précède dans la montée, on le retrouvera à la pointe Sommeiller. Au sommet justement, on a été efficaces et on peut s'offrir un peu de rab versant italien, avant de remonter à la pointe d'Ambin et son esthétique mais courte arête neigeuse.

La descente par le glacier d'Ambin est ensuite excellente, on prend le temps d'un petit pique-nique sur les pentes ensoleillées. La suite jusqu'au refuge s'avère tout aussi délicieuse, neige revenue à point. On arrive à ce dernier le sourire aux lèvres avec maints youhoulements. Il s'agit ensuite de rejoindre le parking, puis de refaire l'harnachement des vélos avant de filer tranquillement sur Modane. Le vent souffle fort dans la vallée et on pédale un peu plus qu'espéré, mais rien de contrariant.

C'est à Modane que ça se complique sérieusement ! Pour la bière, pas de soucis. Par contre, impossible de prendre des pizzas pour le train, l'un des pizzeria est fermée tandis que l'autre n'ouvre qu'à partir de 19h. Et en plus, la boulangerie est elle aussi fermée, donc pas de chausson aux framboises :( Un peu frustrant après 10mn d'âpres débats à choisir nos pizzas sur la carte ! On commence à calculer si on peu commander quelque chose à Chambéry et se faire livrer à la gare, et on se console en faisant remplir une gourde de pression :P Finalement, on est "aidés" par le train de Modane, 20mn de retard à cause d'un éboulement sur la voie nous fait prendre le train de 20h20 à Chambéry et nous offre donc 30mn de correspondance, le temps de trouver des "pizzas" et de re-remplir la gourde. Tout est bien qui fini bien (sauf pour les autres personnes dans notre wagon, je suppose) ! Bref, super week-end, j'en redemande. Merci à l'organisatrice !

Loïc

Super conditions pour cette belle boucle (ça mériterait presque "Excellentes") ! C'est marrant d'y revenir 10 ans après mon 1er et précédent passage, qui était aussi un WE de Pentecôte. La pente du Glacier d'Ambin m'impressionne nettement moins, et je me fais plus plaisir !
Merci encore à Bart de m'avoir descendu (avec mon vélo !) à Modane. Et merci à tous pour ce super WE !

Jérome

Le we avait mal démarré. Je n'avais pas pris le vélo le plus adapté (prévoir un plateau de 30-32, j'avais que 38 en mono-plateau) et j'en ai chié dans les raidillons entre le Planey et Maroqua. Il ne devait pas y avoir de précipitations le samedi, que nenni dans la montée au refuge... la neige devenait un peu chiante sous le refuge, j'ai chaussé les skis après m'être raclé le tibia contre un rocher caché dans la neige meuble (le fourbe). Certains voulaient boire les bières de l'apéro sans les avoir rafraichir... quand même ! il a fallu bien ronchonner pour se faire entendre, et il était moins une que je redescende dans la vallée. le vent du soir était tempétueux, si c'est comme ça les autres jours je ne sors pas du refuge...
j'avais la crève et je crachais mes poumons dans la trace pour foutre ça sous les peaux des autres ;), et en haut de la 1ère montée du J1 je n'avançais plus et je me suis posé la question de savoir si je pouvais faire la boucle du jour en entier. bon allez c'est joli, ça fait bien envie et la pause pic-nic a redonné qq forces.
Et puis au fil des descentes en moquette ou poudre (et en oubliant celles sur du gelé), des beaux paysages, des bières bien fraiches, de la bonne humeur contagieuse des autres, de ma crève qui s'arrangeait, des plaques de bon chocolat qu'il fallait se forcer à déguster, de la jolie descente en vélo, de tous les commerces fermés à Modane qui nous ramenaient au bar, d'un mémorable petit voyage en train plus long que prévu en chantonnant Petit cheminot de la Chanson du dimanche ou du Gilbert Montagné ; et ben oui, j'ai passé comme les autres un excellent we !!!
Merci à l'initiatrice de ce we (pour compenser le lourd bilan carbone du we dernier...).

Sortie de la veille

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • de
  • en
  • it
  • eu