Mont Ruan / Grand Ruan : Face N
{{ '2016-05-15' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Mont Ruan / Grand Ruan : Face N
{{ '2016-05-15' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

frequentation: quiet

condition_rating: excellent

quality: medium

Rating

5.3

heights

elevation_max: 3057 m

elevation_access: 1450 m

height_diff: +1600 m / -1600 m

snow

elevation_up_snow: 1800 m

elevation_down_snow: 1800 m

glacier_rating: easy

route_description

Route forestière de Bonavau, Bonavau, Pas d'Encel, Vallon de Susanfe, Glacier du M. Ruan, Grand Ruan.

weather and conditions


Beau au dessus des brumes matinales, augmentation de la nébulosité dès 12h30 env.


Passage du Pas d'Encel encore bien enneigé avec de grosses avalanches à traverser, neige depuis le petit lac de retenue, depuis là, petite couche de neige fraîche qui s'épaissit au cours de la montée, envi une vingtaine de cm. au pied de la face.

Dans la face, montée bien pénible dans de la semoule au dessus de la rimaye puis plus compacte une fois dans la face (30 à 40 cm.)

Partie mixte de la goulotte en glace plaquée peu épaisse et assez fragile. 3+

La vire et le haut de la face en toute belle neige épaisse et régulière.

timing

6h sommet 12h30

access_comment

Route de Bonavau ouverte.

personal comments

Quelles conditions inouïe nous avons eu dans cette face ce jour!
Une chance incroyable, une si belle couche de neige fraîche, pas travaillée par le vent, une météo qui n'inspirait pas le plus grand enthousiasme au départ ce matin et qui s'est montrée des plus favorable...

En entrant dans le vallon de Susanfe, ça s'ouvre et on distingue cette énorme face exceptionnellement enneigée cette année; mes jeunes compagnons l'ont bien observée depuis la Haute Cime dernièrement, et leur enthousiasme communicatif me permet d'être avec eux aujourd'hui pour mon plus grand plaisir.

On voit bien la vire qu'il nous faut attraper pour rejoindre le sommet, et c'est justement cet accès à la vire qui nous fait soucis!
En attaquant la face, on se rend vite compte que les conditions sont géniales, que c'est raide et qu'on est content que la neige ne soit pas plaquée, car dans ces pentes, partir avec une plaque ne pardonnerait pas!

En se relayant bien, on monte assez rapidement, on a même une partie de la face au soleil, quel plaisir d'être là...

Enfin nous atteignons le passage mixte (qui était probablement skiable il y a une trentaine d'année) mais là, impossible! C'est une jolie partie bien technique d'une quinzaine de mètres, super bien maîtrisée par Steven non pas équipé de sa Bosch, mais d'une série de pitons que l'on entendra chanter de notre place d'assurage. Le relais posé, on laisse là la corde et on traverse face à la pente cette vire monstre déversante. Au bout de celle ci, on retrouve le soleil et une pente longue et magnifique qui nous conduit sur le point culminant de cette splendide arête.
Grand Ruan, 3054m. Plus que la descente...

Vite préparés, nous attaquons la face directement du sommet avant que les nuages envahissant ne nous gâche notre journée. Très raide dès le début, mais avec une telle neige, nous skions relax, en plus c'est large et on peut faire chacun notre trace.
Retraversée de la vire qui passe pas si mal si on fait abstraction du dévers et de la barre rocheuse que l'on surplombe.
Les quelques mètres pour retrouver le relais sont très délicats et négociés piolet en main car les skis sont sur la glace! Ouf, relais atteint, on descend skis aux pieds en arrière (c'est sympa!) on laisse passer un gros rocher en chute libre qu'on a pas entendu arriver et qui va descendre la face bien plus vite que nous!
On reprend nos esprits, on plie la corde, et on continue ce ride de folie juste perturbée par quelques nuées de brume de passage.

Bas de la face, rimaye, sourire plus haut que les oreilles, nous récupérons notre matos et par de petits goulets au travers des barres rocheuse, nous rejoignons le vallon de Susanfe par moment embrumé. Pas d'Encel délicat, croûte au fromage délicieuse à Bonavau et bière amplement méritée pour cette journée d'une intensité des plus mémorable.
Moi j'aime bien aller en montagne avec les djeuns! Merci...

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • eu
  • es
  • en
  • de
  • it
  • ca