Grand Co(uil)lon : Versant W par les vernes
{{ '2016-04-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Grand Co(uil)lon : Versant W par les vernes
{{ '2016-04-29' | amDateFormat:"dddd Do MMMM YYYY" }}

Application mobile

View and save your outputs directly on the field using the Camptocamp mobile application.

Licence

General

activities

partial_trip: yes

quality: medium

Rating

T2 

heights

elevation_max: 1800 m

elevation_access: 1350 m

height_diff: +450 m / -450 m

participants

Rozenn, Pascal

personal comments

On ne peut pas dire que c'était la grande forme. A plus de 2h du matin, le mal des rimayes m'avait terrassée. J'avais éteint le réveil censé sonner moins 3h plus tard. Dans la matinée, en dépit de l'auto-collant Stop Pub apposé sur ma boite, j'avais reçu une proposition commerciale du Marabout de Saint Maclou. Il faisait la réclame d'un Grand Colon au coucher du soleil, pour seulement 150m de portage (j'aurais dû en causer à ma conseillère commerciale ; en fin de saison, il faut se méfier des soldes ; on y brade parfois de la came de mauvaise qualité). Allez, va pour le coucher du soleil. On commencera à l'heure du goûter et on trinquera tous ensemble au sommet.

A la minute près, nous quittons le parking comme prévu. Mais pas au bon endroit. Nous sommes déjà 100m plus bas que l'attaque correspondant à la proposition commerciale et beaucoup trop en rive droite. Et nous nous fourvoyons sur un sentier qui n'en est pas un. De gadoue en mousse, de mousse, en rondins, de rondins en cailloux, de cailloux en vernes (piquantes) nous tentons de rejoindre un talweg avec (un peu) de neige et (quand même encore beaucoup) de vernes, de gadoue, de rondins, de mousse et de cailloux. C'est raide. La petite couche de fraîche n'adhère pas sur la neige de névé. A chaque pas, le ski chasse. C'est très long, quoique ce soit court. Après 30m de dénivelé, il nous faut traverser à pied des pentes de rhododendrons glissants, pour rejoindre la baraque du Colon. Où je m'effondre, pendant que Bruno parti (avec le Marabout qui peine à lui courir derrière) une heure plus tard attaque déjà la calotte .

Second but de la journée. Mais au moins sommes-nous sortis. 450m de dénivelé en 2h. A pied. Avec des skis sur le dos. Trop bien.

Il manquait plus que le Nanard. Comme ici (preuve qu'on en est pas à notre premier but... - j'en profite, j'ai procrastiné longtemps avant de faire le montage vidéo !)

Associated routes

Associated articles

Associated xreports

Comments

No thread yet?

Log in to post the first comment

No thread yet?

Log in to post the first comment

{{::post['created_at'] | amUtc | amLocal | amTimeAgo}}
  • es
  • ca
  • de
  • en
  • it
  • eu